Des articles

Bouche à oreille: Capitulare de Villis de Charlemagne

Bouche à oreille: Capitulare de Villis de Charlemagne



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bouche à oreille: Capitulare de Villis de Charlemagne

Par Xavier Riaud

Magazine d'histoire dentaire, Vol 6 No 2 (2012)

Résumé: Au début du Moyen Âge, les chefs barbares contrôlaient l’Europe par la force brute et le «bouche à oreille», c’est-à-dire sans codes ou documents juridiques écrits. Cependant, après l'avènement de Charlemagne, roi des Francs, en 768 (couronné empereur en 800), le mot écrit redevint important dans le gouvernement du pays. Xavier Riaud examine le Capitulare de Villis, l’un des documents de Charlemagne au contenu dentaire surprenant.

Introduction: Dans l'un de ses documents officiels, The Capitulare de Villis, le grand empereur français Charlemagne (747-814) répertorie et recommande les plantes médicinales qui avaient été utilisées par Théophraste, le philosophe et botaniste grec, auteur de l'Histoire des plantes (une série de dix livres qui ont fait de lui le plus grand botaniste depuis l'Antiquité) .

Selon Theophrastus, les huiles et produits d'amande étaient des supports appropriés pour diverses préparations orales. L'anis et la cannelle étaient bons pour l'équivalent de l'aromathérapie orale. On pensait que la cannelle était particulièrement utile pour les infections buccales et les abcès dentaires. Il a également utilisé la gomme arabique d'acacia comme base de médicaments. Hyoscyamus était prisé comme analgésique pour les douleurs dentaires et la farine de lin pour son action anti-inflammatoire lorsqu'il était appliqué en cataplasme. Théophraste recommandait également l'utilisation d'alexandres pour les lésions gingivales causées par le scorbut, de marrube (Marrubium) pour soigner la fièvre, de coquelicots pour les douleurs dentaires, de poivre noir pour les caries dentaires, de réglisse pour ses qualités antibactériennes et anti-inflammatoires, de roses rouges dont les pétales astringents ont été utilisés. pour le bain de bouche, le coquelicot pour ses effets apaisants, la mauve émolliente pour le bain de bouche et l'hypericum pour son action sédative.


Voir la vidéo: Efren lópez - Bijan Chemirani - Stelios Petrakis (Août 2022).