Des articles

Mères et filles comme seigneurs: les comtesses de Blois et de Chartres

Mères et filles comme seigneurs: les comtesses de Blois et de Chartres

Mères et filles comme seigneurs: les comtesses de Blois et de Chartres

Par Michelle Armstrong – Partida

Prosopographie médiévale, Vol. 26 (2005)

Résumé: Aux XIIe et XIIIe siècles, les femmes aristocratiques de la région de Blois-Chartres exercent un pouvoir et une influence qui ne se limitent pas à la sphère privée de la maison. Les femmes nobles médiévales détenaient et géraient souvent des biens, étaient des patronnes des institutions ecclésiastiques et dirigeaient des seigneuries jusqu'à ce que leurs enfants atteignent la majorité. Participant à la fois aux affaires familiales et féodales, les comtesses de Blois et de Chartres ont exercé un pouvoir considérable pendant trois générations et sont devenues seigneurs à part entière.

Les expériences de vie des femmes nobles médiévales étaient assez diverses, et la vie des comtesses de Blois et de Chartres révèle comment certaines femmes nobles ont utilisé leur autorité seigneuriale non seulement pour protéger le pouvoir et le prestige de leur famille, mais aussi pour prendre activement soin du bien-être spirituel de la famille. Cet essai examine les rôles de ces comtesses en tant que seigneurs et gérants du patrimoine familial qui ont assumé les responsabilités de seigneurie et géré les fiefs et les vassaux sous leur juridiction.

Agissant comme tout seigneur masculin, les comtesses de Blois et de Chartres administraient les terres familiales, participaient aux relations seigneur-vassal, défendaient leurs droits seigneuriaux, réglaient les conflits de propriété et étaient des bienfaitrices influentes des maisons religieuses pour femmes. En particulier, les chartes monastiques montrent comment ces comtesses ont combiné seigneurie et patronage pour veiller au bien-être spirituel de leurs familles.


Voir la vidéo: Dans lAllier, la famille princière des Bourbons réunie (Janvier 2022).