Des articles

Menace AM-124 - Historique

Menace AM-124 - Historique

Menace

(AM-124: dp. 890; 1. 221'2"; b. 32'2"; dr. 10'9"; s. 18.1 k.; cpl. 106; a. 2 3", 4 20mm., 2,30-voiture mg., 2 dct., 4 dcp.; cl. Auk)

La menace (AM-124) a été établie le 16 décembre 1941 à Savannah, Gal, par la Savannah Machine and Foundry Co., lancée le 15 août 1942, parrainée par Mme Allan M. Robinson, et commandée le 14 mars 1943, Comdr . Bobinson, USNR, aux commandes

En mars et avril 1943, le Threat a terminé le shakedown et les exercices au large de la côte est alors qu'il se préparait à servir en tant qu'escorte de convoi sur la frontière maritime orientale. En avril, le dragueur de mines a escorté des convois le long de la côte atlantique et, le 11 mai, il est devenu en route pour son premier voyage transatlantique. Le convoi arrive à Casablanca le 1er juin 1943 ; et, le 9 juin, Threat a quitté l'Afrique du Nord avec un convoi à destination de Nev York. Tout au long de 1943, elle a continué des devoirs d'escorte dans l'Atlantique, accomplissant trois voyages en Afrique du Nord et de nombreuses navettes de convoi le long de la frontière de la mer orientale et dans les Caraïbes.

Au début de 1944, Threat a aidé à protéger un convoi alors qu'il traversait les Açores jusqu'aux îles britanniques. Après cette mission, Threat est resté dans la région de Falmouth pour réparation. En avril et mai, il a opéré à partir de la baie de Batten et a mené des exercices avec des navires de la Royal Navy britannique en préparation de l'opération "Overlord", l'invasion de l'Europe.

Le 2 juin 1944, le navire a été scellé et le briefing a commencé. Le 5 juin 1944, Threat a quitté Tor Bay avec une unité de dragueur de mines pour participer à l'opération « Neptune », la phase d'assaut de « Overlord ». La menace a permis de dégager les chenaux utilisés par les navires d'appui-feu dans la baie de la Seine. Dans les jours qui ont suivi, Threat a assisté au naufrage des mines de Glennon (DD-620), Tide (AM-124) et Rich (DE-696)

Le 8 juin, alors qu'il aidait le riche invalide, le Threat manqua de peu d'être victime d'une mine qui coula le destroyer d'escorte au large de Cardonet Bank.

Une batterie côtière a tiré sur le Threat alors qu'il effectuait des balayages acoustiques et magnétiques au large de Cherbourg le 9 juin. Le vaillant balayeur a riposté avec son canon de 3 pouces, faisant taire deux emplois de canon à terre et faisant exploser un petit dépotoir de munitions. Le commandant du Mine Squadron 7 a félicité Threat pour sa performance ce jour-là et a fait l'éloge des opérations intelligentes de manutention des navires qu'elle impliquait. Tout au long du mois de juin, la menace a continué à balayer les eaux au large des côtes françaises, tirant occasionnellement le feu des batteries côtières allemandes, mais s'en échappant indemne. Alors qu'il balayait les canaux des navires d'appui-feu en vue du bombardement de Cherbourg, il a été soumis à des tirs nourris depuis les emplacements côtiers ennemis. En juillet, Threat a effectué des ratissages quotidiens de la baie de la Seine, rendus nécessaires par l'action retardée et les réglages de largage des mines laissés par les forces allemandes.

Après un ravitaillement à Plymouth fin juillet, le Threat est revenu en Méditerranée. En août, il escorte des convois entre Gibraltar et l'Afrique du Nord avant de se diriger vers la Corse où il dégage des canaux de navigation malgré l'activité des avions ennemis. Le 19 août, elle est devenue en route pour des secteurs d'assaut sur la côte méridionale de la France. Opérant à partir de Saint-Tropez et du Golfe de Fos, Threat a mené des activités de soutien à l'opération "Anvil".

En septembre, Threat a poursuivi ses ratissages, ses patrouilles et ses missions de surveillance des mines au large de la côte sud de la France. Après une course rapide à Naples pour des provisions et du carburant, elle est revenue à la côte française pour fournir des YMS et continuer le déminage. Début octobre, Threat escorta un convoi jusqu'à Bizerte avant de s'engager dans des recherches de mines au large des côtes italiennes détenues par les Allemands.

Tout au long du mois de novembre, Threat a opéré au large de la côte sud de la France. Elle a dégagé des canaux d'appui-feu et a patrouillé pour les mines flottantes dans la région entre Cannes et San Remo, avant de quitter Cannes le 27 novembre 1944 pour l'approvisionnement et le réapprovisionnement en munitions à Bizerte.

La balayeuse a poursuivi ses opérations en Méditerranée occidentale en décembre. Au début du mois, elle a balayé des mines de Cagliari, Sardaigne et, le 28 décembre, elle a quitté Oran, escortant TG 81.14 lié pour les ports américains. Le 17 janvier 1946, il arriva à Norfolk après près d'un an d'action dans les eaux européennes.

La menace est restée sur la côte est pour la révision principale et l'installation du radar SA-2 jusqu'au 26 avril quand elle a quitté Miami et a fumé, via la Zone de Canal et San Diego pour Hawaï. Elle est arrivée à Pearl Harbor le 26 mai 1946 et a commencé des exercices d'artillerie et de déminage en préparation de sa nouvelle affectation dans le Pacifique. Le 11 juin, elle est devenue en route pour Ulithi où elle a rendez-vous avec un convoi en route à Okinawa.

Après son arrivée à Buckner Bay le 6 juillet, la menace rejoint bientôt les opérations de balayage dans la mer de Chine. Elle a continué ces devoirs après que la paix soit venue en août et, en septembre, a participé au dégagement du détroit de Tsugaru fortement miné en préparation de l'occupation navale d'Ominato Bay. En octobre et novembre, Threat a poursuivi ses opérations de balayage dans la mer de Chine orientale à partir de Honshu et de Sasebo. En décembre, il a sillonné les eaux au large de Shanghai avant de mettre le cap sur San Diego et d'être inactivé.

Le Threat a été désarmé le 31 mai 1946, reclassé en tant que dragueur de mines à coque en acier (MSF-124) le 7 février 1966 et rayé de la liste de la Marine le 1er juillet 1972.

Menace a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


L'USS Threat (AM-124), un navire de sauvetage, s'approchant du naufrage de l'USS Tide (AM-125) le 7 juin 1944

L'USS Threat (AM-124), un navire de sauvetage, s'approchant du naufrage de l'USS Tide (AM-125) qui a été touché par des mines allemandes le jour J +1. "USS Tide (AM 125) après avoir été miné le 6/6/45. Navire de sauvetage USS Threat (AM 124). [Note du catalogue's : la date correcte est le 6/7/1944]." Normandie, France. 7 juin 1944

Informations sur l'image

Connectez-vous ou inscrivez-vous d'abord pour ajouter des articles à votre collection.


Mises à jour


PT 3, 9 (également listé ci-dessous)
Titre : USS PT 9
Légende : Paces USS PT - 3, vers l'été 1940.
Relier

Titre : USS PT-6 En route à grande vitesse, en 1941
Légende : USS PT-6 En route à grande vitesse, en 1941. C'était un bateau expérimental, construit par Higgins sur un modèle Sparkman & Stephens.
Relier

Titre : PT 6
Légende : Pas dans le livre, "At Close Quarters".
Relier

Titre : USS PT-8 en cours en 1940-1941
Légende : USS PT-8 en cours en 1940-1941. C'était un bateau expérimental, avec une coque en aluminium.
Relier

Titre : USS PT - 9
Légende : est déchargé du S.S. President Roosevelt par la barge-grue COLOSSUS, dans le port de New York, le 5 septembre 1939. Ce bateau, du type britannique Scott - Paine, a servi de prototype aux Pts de classe "ELCO" de la Seconde Guerre mondiale
Relier

Titre : T.B. ELCO (PT-9)
Légende : Le prototype de vedette lance-torpilles ELCO en cours vers 1940. Il s'agit probablement du canot Scott-Paine qui deviendra plus tard l'USS PT-9.
Relier


PT 3, 9 (également listé ci-dessus)
Titre : USS PT 9
Légende : Paces USS PT - 3, vers l'été 1940.
Relier

Titre : USS PT-9
Légende : En cours dans le port de New York, vers la fin de 1940. Elle arbore le pavillon du secrétaire adjoint de la Marine.
Relier

Titre : USS PT - 9
Légende : Faire une course à grande vitesse, vers la fin de 1940
Relier

Titre : USS PT-9
Légende : Passage à grande vitesse de la Statue de la Liberté, dans le port de New York, vers 1940.
Relier

Série PT 9-19
Titre : Navy PT Boats of Motor Torpedo Boat Squadron Two
Légende : Visite du Washington Navy Yard DC vers décembre 1940 ou janvier 1941. Ces bateaux sont de la série PT 9-19. Amarrés au-delà des bateaux PT sont USS POTOMAC (AG-25) et CUYAHOGA (AG-26).
Relier

Série PT 9-19
Titre : Navy PT Boats of Motor Torpedo Boat Squadron Two
Légende : Visite du Washington Navy Yard DC vers décembre 1940 ou janvier 1941. Ces bateaux sont de la série PT 9-19. Amarrés au-delà des bateaux PT sont USS POTOMAC (AG-25) et CUYAHOGA (AG-26).
Relier

Série PT 9-19
Titre : Navy PT Boats of Motor Torpedo Boat Squadron Two
Légende : Départ du Washington Navy Yard DC vers décembre 1940 ou janvier 1941. Ces bateaux sont de la série PT 9-19. Amarrés au-delà des bateaux PT sont USS POTOMAC (AG-25) et CUYAHOGA (AG-26).
Relier

Titre : USS PT-12
Légende : Vitesses devant la batterie, dans le port de New York, vers la fin des années 1940.
Relier

Titre : USS PT-14
Légende : Faire une course à grande vitesse, vers la fin de 1940
Relier

TP 14
Titre : HMS MTB-263 (British Motor Torpedo Boat, 1940, ex-USS PT-14) Prêt à être livré à la Royal Navy, vers la mi-1941
Légende : HMS MTB-263 (British Motor Torpedo Boat, 1940, ex-USS PT-14) Prêt à être livré à la Royal Navy, vers la mi-1941. Elle a été modifiée selon les spécifications britanniques, avec R.N. Tubes lance-torpilles de type 21", un canon de machine de 20 mm et d'autres modifications.
Relier

Titre : USS PT-17
Légende : En cours, vers le début de 1941.
Relier

TP 17
Titre : USS NIAGARA (PG-52)
Légende : Avec le PT-17 à côté, vers 1941. NIAGARA était le premier appel d'offres pour bateau PT de la Marine. Publié dans "At Close Quarters", p 69.
Relier

Titre : USS PT - 19
Légende : Faire une course à grande vitesse, vers la fin de 1940
Relier

Titre : USS PT -20
Légende : En route à grande vitesse, vers 1941. Il a remporté le « Plywood Derby » en juillet 1941, qui comparait les performances en mer d'un certain nombre de modèles de bateaux pt
Relier

TP 25 et 30
Titre : Bataille de Midway, juin 1942
Description : Cutter du porte-avions japonais coulé Hiryu, suspendu aux bossoirs tribord de l'USS Ballard (AVD-10), à Midway vers la fin juin 1942. Ce bateau avait été récupéré le 19 juin, avec ses occupants, devenus prisonniers de guerre. Les USS PT-25 et PT-30 font partie des bateaux PT de type ELCO de 77 pieds visibles à l'arrière-plan à droite et à gauche. Remarquez le baleinier à moteur de Ballard, le garde-boue en canne, les auvents de couleur sombre et les détails de la cheminée. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

Titre : USS PT-28
Légende : Ravitaillement au quai pétrolier de NAS Pearl Harbor, à Hawaï. Avril 1942. Remarquez le panneau d'écoutille du gaillard d'avant ouvert, une variété de lancements à moteur en arrière-plan droit.
Relier

Titre : USS PT-40
Légende : Une bataille - un vétéran marqué de la campagne de Guadalcanal, retourne au centre de formation MTB, Melville, R.I., en juillet 1944, pour être utilisé dans la formation du personnel de réparation. YD -84 fournit un ascenseur.
Relier

Titre : USS PT-40
Légende : Reçoit de nouvelles planches des étudiants de l'unité de formation à la réparation de VTT, Melville, R. I., vers l'été 1944.
Relier

Titre : USS PT-42
Légende : À un quai de ravitaillement à Pearl Harbor, avril 1944. YO-44 est de l'autre côté de la jetée.
Relier

PT 43 peut-être
Titre : 77' Elco Pt Boat échoué derrière les anciennes lignes japonaises, 16 février 1943
Légende : 77' Elco Pt Boat échoué derrière les anciennes lignes japonaises sur Guadalcanal, le 16 février 1943. Il s'agit probablement de l'USS PT-43, qui a été endommagé au combat avec des navires japonais le 11 janvier 1943, échoué et détruit par des tirs de la marine à empêcher une éventuelle utilisation par l'ennemi. Photographié par MarGun J.F. Leopold, 2e MarDiv.
Relier

Selon Ted Walther, il s'agit du PT 59 avec Jack Searles 3e en retrait de la proue, et c'est le bateau qui a coulé le sous-marin.
Titre : I-1 (SS japonais, 1924) est examiné par le personnel du renseignement de l'armée alors que l'USS PT-65 se tient prêt, le 11 février 1943
Légende : I-1 (SS japonais, 1924) est examiné par le personnel du renseignement de l'armée alors que l'USS PT-65 se tient prêt, le 11 février 1943. Le sous-marin avait été coulé dans la baie de Kamimbo, Guadalcanal, par les corvettes néo-zélandaises KIWI et MOA en janvier 29 septembre 1943, lors d'une mission de ravitaillement. Sa carcasse a livré des documents d'une grande valeur pour le renseignement.
Relier

PT 64 peut-être
Titre : Lieutenant John D. Bulkeley, USN
Description : Photographié à bord d'un torpilleur à moteur (probablement PT-64), vers 1942. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

Titre : USS PT-65
Légende : Chargement d'un Mk. VIII torpille à Melville, Rhode Island, en octobre 1942. Copié à partir d'une image d'un film de cinéma 16 mm reçu en 1985.
Relier

PT 66 peut-être
Titre : Morobe PT Boat Base, Nouvelle-Guinée
Légende : USS PT-66 amarré au front de mer de Morobe, juillet-août 1943. Notez son camouflage et les écrans de camouflage accrochés aux arbres en arrière-plan. Le PT-66 était alors une unité de l'escadron huit de vedettes lance-torpilles.
Relier

PT 132 (caméra bateau) et PT 66 ou 68 début 1943 peut-être (également listés ci-dessous)
Titre : Morobe PT Boat Base, Nouvelle-Guinée
Légende : bateaux PT à quai avant de partir en patrouille à Morobe, Nouvelle-Guinée.
Relier

Titre : USS PT-69 en route à grande vitesse, 1941
Légende : USS PT-69 En route à grande vitesse, 1941. C'était un bateau expérimental, conçu et construit par la Huckins Yacht Corporation.
Relier

Titre : USS PT-84 - JOE SHEEHAN
Légende : En cours en 1942.
Relier

Titre : USS PT-95
Légende : Essais au large de Jacksonville, Floride, 14 juillet 1942.
Relier

Titre : USS PT-95
Légende : Essais au large de Jacksonville, Floride, 14 juillet 1942
Relier

Titre : USS PT-103
Légende : Exécution de ses essais, vers juin 1942. Remarquez les grenades sous-marines installées à la place des tubes lance-torpilles Elco (constructeur) drapeau et hommes tenant la course d'essai no. 27 signe.
Relier

PT 107 par tirage
Titre : Deux mitrailleuses de calibre .50
Légende : Sont aperçus sur une cible, lors de manœuvres d'entraînement par un bateau lance-torpilles, au large de Melville, Rhode Island, pendant la Seconde Guerre mondiale.
Relier

Titre : USS PT-108 USS PT-107
Description : Photo # : 19-N-33168 USS PT-108 (à gauche) et USS PT-107 (à droite) arrimés à bord du Liberty Ship Joseph Stanton pour le transport vers le Pacifique. Photographié au Norfolk Navy Yard, Virginie, 20 août 1942. Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.
Relier

Titre : USS PT-109
Description : arrimé à bord du Liberty Ship Joseph Stanton pour le transport vers le Pacifique. Photographié au Norfolk Navy Yard, Virginie, 20 août 1942. Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.
Relier

Titre : USS PT-109
Description : arrimé à bord du Liberty Ship Joseph Stanton, au Norfolk Navy Yard, en Virginie, le 20 août 1942. Notez les solides renforts à la poupe du bateau PT et sur son pont, pour empêcher tout mouvement lorsqu'il est transporté vers le Pacifique. Notez également ses tubes lance-torpilles, ses silencieux de moteur et son support de canon de 20 mm, avec 109 peints dessus. Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.
Relier

Titre : USS PT-109 (modèle)
Description : Modèle officiel, tel que monté pour exposition dans les années 1960. Cette image a été reçue par le Naval Photographic Center en 1970. Photographie officielle de la Marine américaine.
Relier

Titre : USS PT-112 (à gauche) et USS (PT-111) (à droite)
Légende : Embarqué sur l'USS TALLULAH (AO-50), au Norfolk Navy Yard, en Virginie, le 10 octobre 1942. Notez les gros bois et les câbles pour attacher les PT, les détails des tubes lance-torpilles PT et l'entraînement aux tuyaux par le canon de 20 mm du PT-111 .
Relier

TP 111 et 112
Titre : USS TALLULAH (AO-50)
Légende : Au Norfolk Navy Yard, Virginie, 10 octobre 1942, avec PT-111 et PT-112 embarqués. Remarque paravane sous le bateau PT, peinture camouflage sale, radeau de sauvetage par face de pont
Relier

TP 111 et 112
Titre : USS TALLULAH (AO-50)
Légende : Au Norfolk Navy Yard, Virginie, le 10 octobre 1942, avec les USS PT-111 et PT-112 embarqués.
Relier

TP 111 et 112
Titre : USS TALLULAH (AO-50)
Légende : Au Norfolk Navy Yard, en Virginie, le 13 octobre 1942, montrant des écrans de camouflage montés vers l'avant pour dissimuler les PT-111 et PT-112, embarqués sur son pont avant. Remarque la poupe du cuirassé britannique en cale sèche au premier plan à droite.
Relier

TP 111 et 112
Titre : USS TALLULAH (AO-50)
Légende : Écrans de camouflage montés au-dessus et autour des PT-112 (à gauche) et PT-111 (à droite) pour les dissimuler lorsqu'ils sont embarqués sur le pont avant du pétrolier. Prise à Norfolk Navy Yard, Virginie, le 13 octobre 1942.
Relier

TP 111 et 112
Titre : USS TALLULAH (AO-50)
Légende : Au Norfolk Navy Yard, Virginie, 10 octobre 1942. Elle a embarqué PT-111 et PT-112 vers l'avant. Un autre pétrolier est derrière elle. Un cuirassé britannique et un autre navire de guerre étranger sont dans les cales sèches à l'extrême gauche. A noter également le wagon couvert réfrigéré à l'extrême gauche au centre.
Relier

Titre : USS PT-117 Photographié en août 1942
Légende : USS PT-117 Photographié en août 1942, à la fin de la construction.
Relier

Titre : USS PT - 117
Légende : Échoué à Rendova avec un trou béant à l'avant, à la suite d'un bombardement, le 1er août 1943
Relier

Titre : USS PT-129
Légende : battant le pavillon quatre étoiles de l'amiral Royal Eason Ingersoll, commandant en chef de la flotte de l'Atlantique, alors qu'il inspecte le navire au large de l'usine Elco, Bayonne, New Jersey, le 3 septembre 1942.
Relier

TP 131
Titre : Bataille du golfe de Leyte
Description : 24-25 octobre 1944 USS PT-131 (premier plan) et autres vedettes lance-torpilles de type ELCO se préparant pour la bataille du détroit de Surigao, vers le 24 octobre 1944. Photographié depuis l'USS Wachapreague (AGP-8). Notez les torpilles Mark XIII, les roquettes, le mortier (au sommet du rouf avant du PT-131), les mitrailleuses de 20 mm et les mitrailleuses de calibre .50 transportées par ces bateaux PT. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

TP 132
Titre : UA 486.13 Collection David A. Dhonau
Légende : Collection Photo # UA 486.13.01 Équipage du MTB 132 Finschhafen, Nouvelle-Guinée, septembre - octobre 1943
Description : Équipage du VTT 132 Finschhafen, Nouvelle-Guinée, septembre - octobre 1943 : (de gauche à droite) Albert La Bore, Tower City, Pennsylvanie - artilleur F. Thomason, Los Angeles, Californie - quartier-maître C.D. Cripps, Cedar City, Utah - le radio Harvey H. Dhonau, Cincinnati, Ohio - le quartier-maître John Fry, New York City, New York - le machiniste H.P. Hurlock, Houston, Texas - machiniste O.D. Starkey, Houston, Texas - cuisinier R.L. Manning, Arkansas - homme torpille Le lieutenant Francis H. McAdoo, 333 E. 57th St, New York City - skipper Wilbur Smith, Rudolph, Ohio - machiniste
Relier

PT 132 (caméra bateau) et PT 66 ou 68 début 1943 peut-être (également listé ci-dessus)
Titre : Morobe PT Boat Base, Nouvelle-Guinée
Légende : bateaux PT à quai avant de partir en patrouille à Morobe, Nouvelle-Guinée.
Relier

PT 132 probable par Jerry Gilmartin
Titre : Débarquement de Nouvelle-Guinée
Légende : des bateaux PT transportent des troupes et couvrent leur débarquement sur une plage de la baie de Nassau, en Nouvelle-Guinée. Les troupes embarquent sur une barge de débarquement.
Relier

TP 133
Titre : Base avancée TUFI PT, Cape Nelson, Nouvelle-Guinée
Légende : Des travailleurs autochtones roulent des barils d'essence à bord du USS PT - 133 pour faire le plein, vers le début de 1943.
Relier

TP 133
Légende : bateaux PT au large de l'est de la Nouvelle-Guinée, juin 1943.
Description : Avec l'aimable autorisation du contre-amiral Arthur H. McCollum, USN (retraité), 1969.
Relier

Titre : USS PT-134
Légende : Crewman ajoute des symboles pour les wagons de chemin de fer « TUÉ » au tableau de bord du bateau, après qu'elle ait fait une descente dans les transports japonais. Installations à Cebu City . L'officier peut être le c/o du bateau, le lieutenant Edward J. Pope. Noter . Antenne radio et torpille pour mitrailleuses 50cal
Relier

Titre : USS PT - 140
Légende : En cours au large de Melville, R.I., d'août à septembre. 1943. SHW est affecté au M.T.B. Escadron quatre, l'escadron d'entraînement PT basé à Melville. Notez son antenne radar "so" "RADOME" au sommet du mât, et des grenades sous-marines portées à l'arrière à la place de sa deuxième paire de tubes lance-torpilles.
Relier

PT 151, 152, 153, 154, 155, 156 à bord du pétrolier SS White Plains
Légende : Les bateaux PT sont chargés à bord d'un pont auxiliaire spécial construit sur le pont principal d'un pétrolier de la Marine qui les a transportés aux Philippines. (Cette scène a été prise dans le port de New York avant le déclenchement de la guerre).
Description : Page 64 "Au plus près"
Relier

TP 152
Titre : Bataille du golfe de Leyte, octobre 1944
Légende : Dommages subis par l'USS PT-152 lors de l'explosion d'un obus ennemi lors de la bataille du détroit de Surigao, les 24 et 25 octobre.
Relier

Titre : USS PT-157
Description : Des membres d'équipage posent sur le pont avant du bateau, à Rendova, aux Îles Salomon, en juillet 1943, alors qu'ils opéraient à l'appui de l'opération en Nouvelle-Géorgie. Notez l'insigne Aces & Eights du PT-157 peint sous son numéro sur le devant de la cabine. Photographié par T/Sgt. J. Sarno, USMC. Photographie du Corps des Marines des États-Unis.
Relier

Par Ted Walther, c'est un bateau Elco 80'.
Selon Jeff Davidson, sur la base du matériel visible, cela peut être un bateau dans la gamme 159 à 186.
Titre : Mitrailleuse anti-aérienne de 20 mm
Légende : En action sur le pont arrière d'un Pt-boat, lors de manœuvres d'entraînement au large de Melville, Rhode Island, pendant la Seconde Guerre mondiale. Notez bien - homme tatoué manipulant un magazine de 20 mm au centre. Le lettrage au pochoir sur le magazine indique qu'il peut s'agir de PT-62, qui était à Melville en 1942-43.
Relier

Titre : USS PT - 164
Légende : avec proue démolie, à la suite d'une attaque aérienne japonaise sur le port de Rendova, le 1er août 1943. Un LCM assiste
Relier

Titre : USS PT-167
Légende : est frappé par une torpille ennemie, le 5 novembre 1943, alors qu'il était en action avec des avions lance-torpilles japonais au large de Bougainville, aux Îles Salomon. La torpille a traversé le bateau sans exploser. Peinture du capitaine Gerard Richardson, USNR-R, vers 1966.
Relier

Par Ted Walther :
Forward Port PT 167 (ruche radar SCR 517)
Avant tribord PT 171
Bâbord arrière PT 168
Arrière tribord PT 174
Titre : USS Atascosa (AO-66)
Description : vue du quart tribord de l'USS Atascosa (AO-66) en cours dans des conditions de charge légère avec des bateaux PT camouflés comme cargaison de pont avant et arrière au large du Norfolk Navy Yard, Portsmouth, VA, le 14 mars 1943. C'était l'ancien SS Esso Columbia .
Relier

Par Ted Walther :
Forward Port PT 167 (ruche radar SCR 517)
Avant tribord PT 171
Bâbord arrière PT 168
Arrière tribord PT 174
Titre : USS Atascosa (AO-66)
Description : Vue de la proue tribord de l'USS Atascosa (AO-66) en cours dans des conditions de charge légère avec des bateaux PT camouflés comme cargaison de pont avant et arrière au large du Norfolk Navy Yard, Portsmouth, VA, le 14 mars 1943. C'était l'ancien SS Esso Columbia . Notez les lignes à sa proue. Elle semble diffuser des paravanes.
Relier

TP 192
Titre : USS CYRENE (AGP-13)
Légende : 3 janvier 1945, PT 192 hissé sur le gaillard d'avant pour une réparation majeure de la coque. "De près."
Relier

Titre : USS PT-194
Description : ravitaillement en carburant de l'USS Wachapreague (AGP-8) le 20 octobre 1944 alors qu'il était en route de Palau vers le golfe de Leyte. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

TP 199
Titre : Invasion de Normandie, juin 1944
Description : l'USS PT-199 dépasse les navires d'invasion, transportant l'amiral Harold Stark, commandant des forces navales des États-Unis en Europe, jusqu'à la tête de pont de Normandie pour une tournée d'inspection, le 14 juin 1944. Un navire-hôpital britannique se trouve à gauche. Photographié par Combat Photo Unit Eleven (CPU-11). Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

TP 199
Titre : Cherbourg, France
Description : Les vedettes lance-torpilles (PT) de la marine américaine et les patrouilleurs de 83 pieds des garde-côtes des États-Unis utilisent le front de mer comme base temporaire, tout en opérant à partir de Cherbourg, le 30 août 1944. Le bateau PT à gauche est le PT-199. Notez les grenades sous-marines sur les poupes des patrouilleurs de l'USCG au premier plan. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

PT 199 peut-être
Titre : Invasion de Normandie, 1944.
Légende : Contre-amiral Alan G. Kirk, USN, commandant de la force opérationnelle d'invasion (sous le pied gauche du mât) et l'amiral Harold R. Stark, USN, commandant des forces navales américaines, Europe (sous le pied droit du mât) en route vers la Normandie sur un bateau PT, le 14 juin 1944. Ce bateau pourrait être l'USS PT-199. Notez le radar, le projecteur et le klaxon.
Relier

Titre : USS PT-212
Légende : Avec plusieurs officiers britanniques à bord, pendant la Seconde Guerre mondiale. Remarque : le cockpit détaille la structure du mât des mitrailleuses de calibre .50 du radar.
Relier

Titre : USS PT-216. 2 février 1944
Légende : USS PT-216. Emmenant le lieutenant-général Mark Clark au poste de commandement avancé à la tête de pont d'Anzio, le 2 février 1944.
Relier

TP 242
Titre : Barge-grue
Légende : Une barge-grue abaisse un nouveau moteur Packard dans le PT 242 d'une base du Pacifique.
Relier

Par Ted Walther, il s'agit en fait du PT 245
Titre : Allan R. Montgomery, lieutenant-commandant, USN
Légende : Commandant d'escadron du Motor Torpedo Boat Squadron 2 à bord du PT-45, juin-juillet 1942.
Relier

TP 277, 281 et 288
Titre : Motor Torpedo Boat Squadron 23
Légende : cérémonies de mise en service, à l'usine du canal industriel de Higgins, à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, le 28 juin 1942. Les bateaux présents à l'avant droit sont : PT - 281, 277 et 288. Notez le motif de camouflage standardisé de ces bateaux.
Relier

Titre : PT bateau n°285
Légende : En cours, 19 octobre 1943.
Relier

Titre : USS PT-314
Légende : En cours en juillet 1943, probablement dans les eaux du Rhode Island. Elle servait alors avec le MTB Squadron Four, basé à Melville, R.I.
Relier

Titre : PT-320
Légende : Épave du bateau, à côté d'un tender, après avoir été touché par une bombe dans le golfe de Leyte, le 5 novembre 1944.
Description : Publié dans At Close Quarters, page 393
Relier

TP 321
Titre : Bataille du golfe de Leyte, octobre 1944.
Légende : USS PT-321 ramassant des survivants japonais dans le détroit de Surigao, octobre 1944. Remarquez le deuxième homme dans l'eau à côté de PT.
Relier

Titre : USS PT-323
Légende : Après avoir été presque coupé en deux par un avion kamikaze, lors de la campagne de Leyte, le 10 décembre 1944.
Description : Publié dans At Close Quarters, page 395
Relier

TP 325
Titre : Navire non identifié
Légende : Vue de l'aile bâbord du pont PT 325 hissé à bâbord pour des réparations sous-marines. "De près."
Relier

Titre : PT bateau n°337
Légende : En cours, 19 octobre 1943.
Relier

TP 354
Titre : Lance-roquettes Multipul "bazooka"
Légende : Utilisé sur l'USS PT-354, de l'escadron PT 25, à Coco Solo, Zone du Canal, le 17 décembre 1943. Remarque : le mât du bateau et le drapeau radar et le fanion de mise en service.
Relier

TP 369
Titre : Commandant S.S. BOWLING,
Légende : COM M.T.B. escadrons, septième flotte, observe les opérations de Morotai à bord de l'USS PT-369, 15 septembre 1944. Bowling est debout au centre.
Relier

TP 369
Titre : Opération Morotai, septembre 1944.
Légende : L'USS PT-369 se dirige vers le sud depuis Morotai vers Halmahera, détenue par les Japonais, lors de sa première patrouille de combat depuis la base nouvellement établie de Morotai. Photographie datée du 15 septembre 1944, mais probablement prise un jour ou deux plus tard. Notez le surnom "Sad Sack" sur la cabine, le chiffre "9" sur le couvercle de l'antenne radar, les jumelles de l'équipage de la passerelle et le canon de 37 mm à gauche.
Relier

376 PT par jour de testament
Légende : Le personnel de la marine à bord d'un bateau PT de la 7e flotte regarde un radeau du bateau se diriger vers le rivage de Corregidor pour récupérer les parachutistes qui ont dépassé le sommet de l'île lors de l'assaut aéroporté. 16 février 1945. "At Close Quarters" page 423.
Description : « À proximité immédiate » page 423.
Relier

Titre : USS PT-463
Légende : photo de la Seconde Guerre mondiale
Relier

Titre : USS PT-490 avec le général Douglas MacArthur à bord (visible au milieu du navire), le transportant lui et son état-major de l'île de Negros à Iloilo, Panay, en 1945
Légende : USS PT-490 avec le général Douglas MacArthur à bord (visible au milieu du navire), le transportant lui et son état-major de l'île Negros à Iloilo, Panay, en 1945. Remarquez le drapeau cinq étoiles du général flottant du mât. Notez également le nom « Little Dutch » au-dessus des numéros de coque.
Relier

Titre : USS PT-505
Description : USS PT-505 Remorqué, après avoir heurté une mine au large de l'île de Saint Marcouf dans la Manche le 7 juin 1944. Il s'était fortement calé par la poupe, comme l'indique la ligne d'eau sale sur sa coque. Notez l'inscription Portland ou Bust sur son côté. Le PT-505 a été remorqué jusqu'à Portland, en Angleterre, le 11 juin 1944. Collection du capitaine Mark Armistead, USNR (décédé), 1985. Photographie du U.S. Naval History and Heritage Command.
Relier

TP 509
Description : (AM-125) Naufrage au large d'Utah Beach après avoir heurté une mine lors de l'invasion de la Normandie, le 7 juin 1944. L'USS PT-509 et l'USS Pheasant (AM-61) sont en attente. Photographié à partir de la menace USS (AM-124). Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

TP 523
Titre : L'invasion de Leyte, 1944
Légende : USS PT-523 recevant un message par ligne haute de l'USS WACHAPREAGUE (AGP-8) en mer, en route vers Leyte, octobre 1944.
Relier

TP 525
Titre : Général Douglas MacArthur
Légende : À bord du PT-525, à destination de Tacloban, Leyte, pour les cérémonies de libération, le 24 octobre 1944. Les personnes présentes sont de gauche à droite : Lieutenant Alexander W. Wells, USNR, CO of PT-525, General MacArthur, Commander Selmon S. Bowling Commander Les escadrons de vedettes lance-torpilles de la 7e flotte et le lieutenant-général Walter Krueger, général commandant la 6e armée. Remarque .50 cal. support de mitrailleuse à droite.
Description : Publié dans At Close Quarters, page 396
Relier

TP 534
Titre : USS OAK HILL (LSD-7)
Légende : PT Boats à bord du USS OAK HILL (LSD-7) à Espiritu Santo, île, 23-24 juillet 1945. PT 534 entrant dans le puits. Publié dans "A proximité".
Relier

Titre : USS PT-564
Description : En cours en 1943-45. Il est armé de deux mitrailleuses jumelles de calibre .50, de quatre torpilles Mark XIII et d'un seul canon de 20 mm. Ce bateau, le Higgins Hellcat, était plus petit, plus léger et plus rapide que les Higgins et Elco PT ordinaires. Bien que le PT-564 ait effectué des essais approfondis, la conception n'a pas été sélectionnée pour la production. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.
Relier

Titre : PT 575
Légende : 21 juillet 1945. De près.
Relier

Titre : PT-601
Légende : PT-601, l'un des derniers bateaux Elco de 80 pieds, construit en 1945.
Description : « À proximité immédiate » page 58.
Relier

Titre : USS PT-601 photographié depuis l'USS LSM(R)-509 dans l'écluse 41 sur la rivière Ohio, le 13 octobre 1945
Légende : USS PT-601 photographié depuis l'USS LSM(R)-509 dans l'écluse 41 sur la rivière Ohio, le 13 octobre 1945. Avec l'aimable autorisation du capitaine C.W. Stoll, Louisville, Kentucky. Reçu de C.H. Bogart, 1972.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Tapez la photo, montrant les commandes du pont.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Tapez la photo, montrant les commandes du pont.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Type photo, hélices et gouvernails.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Type photo, hélices et gouvernails.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Type photo, hélices et gouvernails.
Relier

Titre : classe USS PT-625
Légende : Type photo, note canon de 20 mm.
Relier

Titre : USS PT-631
Légende : Type photo pour la classe PT-625, montrant l'intérieur de la maison des cartes. Notez l'équipement radio.
Relier

Titre : USS PT-644
Légende : photo type pour la classe PT-625, montrant le bateau dans son berceau de levage.
Relier

Titre : TP 791-796
Légende : photographie type, par Higgins Industries, Inc., La Nouvelle-Orléans. Daté du 19 septembre 1945. La même vue, avec le négatif no. 19-N-89087, a été utilisé comme photo type pour le PT 625-660, daté du 20 juillet 1945. Ce bateau est le PT-791
Relier
Relier
Relier
Relier

Titre : USS PT-810
Légende : Du premier escadron de torpilles motorisées, lors d'une course à grande vitesse dans la baie de Chesapeake, le 21 avril 1951. Lieutenant . Franklin W. Joyce, USN, est le commandant du bateau.
Relier


USS Tide (AM-125)


Figure 1 : USS Marée (AM-125) en cours en mer, vers 1943-1944. Cette photographie a été retouchée par les censeurs de guerre qui ont retiré l'antenne radar au sommet du mât du navire. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 2 : USS Marée en cours en mer, le 15 juin 1943. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 3 : USS Marée coule peu après avoir heurté une mine au large de "Utah" Beach le 7 juin 1944, lors du débarquement de Normandie. Notez son dos cassé, avec de la fumée s'échappant du milieu du navire. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 4 : USS Marée coule peu après avoir heurté une mine au large de "Utah" Beach lors du débarquement de Normandie, le 7 juin 1944. USS Faisan (AM-61) se tient à côté de la proue de Tide. Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 5 : USS Marée naufrage au large de "Utah" Beach après avoir heurté une mine lors de l'invasion de la Normandie, le 7 juin 1944. USS PT-509 et USS Faisan (AM-61) sont debout. Photographié à partir de l'USS Menace (AM-124). Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.

L'USS de 890 tonnes Marée (AM-125) était un Pingouin dragueur de mines de classe qui a été construit à la Savannah Machinery and Foundry Company à Savannah, en Géorgie. Le navire a été lancé le 7 septembre 1942 et mis en service le 9 mai 1943. Le navire mesurait environ 221 pieds de long et 32 ​​pieds de large, avait une vitesse de 18 nœuds et transportait un équipage de 105 officiers et hommes. Les Marée était armé de deux canons de 3 pouces, de quatre canons de 20 mm et de grenades sous-marines.

After a shakedown cruise off Key West, Florida, and Norfolk, Virginia, the Tide joined its first trans-Atlantic convoy to North Africa. While in this convoy, the Tide accidentally hit the infantry landing craft LCI-267 on 17 July 1943. The Tide suffered some damage but the crew was able to repair it at sea. Les Tide reached Casablanca in North Africa on 18 July but was quickly ordered to help escort another convoy back to the United States. On 29 July, while escorting this convoy, the Tide acquired a sonar contact indicating that a submarine was in the area. After dropping some depth charges, an oil slick was spotted but there was no further indication or evidence that a submarine had been sunk. Les Tide reached New York on 9 August and remained on the East Coast until 30 September. In October and November, the Tide made another trans-Atlantic crossing and returned to New York on 25 November 1943.

In December 1943, the Tide took part in naval exercises off the coast of Maine and was assigned to some coastal convoys in January. On 25 January 1944, the Tide left Charleston, South Carolina, for England via a very long route that took her to Bermuda, then the Azores, and finally to Milford Haven, England, on 10 March. She spent the rest of the month based at Falmouth. In April and May, the Tide assisted in escorting convoys off the coast of Britain and joined exercises with Royal Navy minesweepers in preparation for D-Day, the Allied invasion of Europe.

On 5 June 1944, the Tide headed for France as part of “Minesweeper Squadron A,” which was assigned to “Utah” beach. As the minesweepers neared the beaches ahead of the landing forces, a member of the squadron, the USS Balbuzard (AM-56), struck a German mine and sank. But the rest of the members of Minesweeper Squadron A reached Normandy and they swept channels near the beaches for the fire-support ships that were coming to bombard the coast. The minesweepers continued their work throughout the day on 6 June. On the night of 6 June and into the early morning of 7 June, the Tide and several other vessels guarded the Carentan Estuary to prevent German E-boats from attacking the landing ships.

But at 0940 on the morning of 7 June, while sweeping an area between St. Marcauf and Barfleur, the USS Tide struck a mine and the explosion literally lifted the ship out of the water. The explosion caused catastrophic damage to the ship by breaking her back, blasting an enormous hole in the bottom of the ship, and tearing away all of her bulkheads below the waterline. Water poured into the ship and the Tide began to sink.

Les Tide’s captain, Lt. Commander Allard B. Heywood, USNR, was severely injured and died soon after handing over command of the ship to the Executive Officer, Lt. Commander George Crane. The explosion killed at least eight people, but many of the remaining crewmembers were also injured, some severely. Several ships came to the Tide’s assistance, including the USS Faisan (AM-61), the USS Threat (AM-124), and the USS Rapide (AM-122). Lt. Commander Crane transferred the survivors to the other ships as fire began to consume what was left of the minesweeper. Crane was the last man to leave the Tide and, shortly after his departure, the Rapide attempted to tow the Tide à la sécurité. But the strain caused by the towline was too great for the shattered minesweeper and the Tide soon broke in half. Both pieces of the ship quickly sank after that. In all, 97 men were rescued from the Tide.

Few people today know that minesweepers even exist, let alone how incredibly dangerous their job really is. Minesweepers have never received the recognition they deserve and the mines that exist today are much more sophisticated, making them even more dangerous. It takes a special breed of seaman to sail on board these small ships and we certainly are fortunate to have them, both then and now.


Windows Defender Threat Protection history crashes

Thanks for your feedback, it helps us improve the site.

How satisfied are you with this reply?

Hi Ghost. I'm Greg, an installation specialist, 10 year Windows MVP, and Volunteer Moderator. If you will work with me I will be here to help until the issue is resolved.

1) If this was caused by Windows Update(s) the first thing to try is to System Restore to a point before the problem began following this guide: https://www.windowscentral.com/how-use-system-r.

If System Restore doesn't work or the Updates install again and cause the same problem, then see how to block them here: https://www.howtogeek.com/223864/how-to-uninsta.

You can check which Updates were installed in Settings > Update & Security > Windows Update > Update History, manually uninstall Updates from Installed Updates link.

2) If this was caused by a Version Update then for 10 days you can roll it back in Settings>Update & Security>Recovery and then hide it until it matures using the Hide Updates Tool which is explained more here:
https://www.howtogeek.com/223864/how-to-uninsta. .

If that doesn't work you can also Go Back in Repair Mode as shown here:
https://www.tenforums.com/tutorials/2294-advanc.

3) Download, install and run a full scan with the most powerful on-demand free scanner Malwarebytes:
https://www.malwarebytes.com/mwb-download/.

In the Malwarebytes Settings > Security tab set it to include scanning for Rootkits.

If necessary run it in Safe Mode with Networking, or Safe Mode accessed by one of these methods: https://www.digitalcitizen.life/4-ways-boot-saf.

Clean up anything found, restart PC and then run again until it comes up clean.

4) Then download, install and run a full scan with AdwCleaner:
http://www.bleepingcomputer.com/download/adwcle. Remove whatever it finds.

5) Check for any remainders in Settings > Apps > Apps & Features, and also in each of your browser's Extensions, Home Page settings, Search service or Add-On's as shown here: https://www.computerhope.com/issues/ch001411.htm

6) Then check for damaged System files by running System File Checker from Step 10 in this checklist:
http://answers.microsoft.com/en-us/windows/wiki. .

7)) If completing all of Step 10 in above Checklist doesn't fix it then run a Repair Install which reinstalls WIndows while keeping your files, programs and most settings in place, by installing the Media Creation Tool from this link http://windows.microsoft.com/en-us/windows-10/m. , open the tool and choose Upgrade This PC Now. This will solve most problems and also bring it up to the latest version which you need anyway and by the most stable method.

If you want to keep Malwarebytes as an on-demand scanner then you can turn off its Real Time trial version in it's Settings > Account Details tab.

I hope this helps. Feel free to ask back any questions and keep me posted. If you will wait to choose if I resolved your problem, I will keep working with you until it's resolved.

Standard Disclaimer: There are links to non-Microsoft websites. The pages appear to be providing accurate, safe information. Watch out for ads on the sites that may advertise products frequently classified as a PUP (Potentially Unwanted Products). Thoroughly research any product advertised on the sites before you decide to download and install it.

Millions helped via my tutorials and personally in forums for 12 years. Now an Independent Advisor.


Steps To Check Threat History In Windows Defender On Windows 10

Open Cortana and in the Cortana search box, type Windows Security. From the search results, select Windows Security.

As Windows Security opens, click on Virus and Threat Protection.

In the right panel, under Current Threats, you will find Threat History. Click on it.

You will get a brief about the threat history and the scan. To check full history, click on See Full History.

If there is no threat detected, then you will find No threats in the result.


D-Day in Pictures: Part II

You will bring about the destruction of the German war machine, the elimination of Nazi tyranny over the oppressed peoples of Europe, and security for ourselves in a free world. Your task will not be an easy one. Your enemy is well trained, well equipped, and battle-hardened. He will fight savagely….The free men of the world are marching together to victory. I have full confidence in your courage, devotion to duty, and skill in battle. We will accept nothing less than full victory. Good luck, and let us all beseech the blessings of Almighty God upon this great and noble undertaking.

– General Dwight D. Eisenhower giving the D-Day order on June 6, 1944.

On June 6, 1944, the Normandy landings began. “D-Day” marked the Allied invasion into German-controlled France. There are two parts to D-Day, the airborne assault and the amphibious landing. Around midnight, American, British, Canadian and Free French airborne troops parachuted into France to help secure the flanks and approaches for the beach landings. At 6:30am, Allied troops stormed the 50-mile stretch of coast which the Germans had heavily fortified. Over 150,000 Allied troops fought with the help of more than 5,000 ships and 11,000 aircraft support. D-Day became the largest amphibious landing in history. The cost of the invasion was high with around 9,000 Allied soldiers wounded or killed. As a military move, D-Day was successful, it allowed the Allies a foothold in France and to the eventual downfall of Nazi Germany.

Chalk 17 poses for a photograph before departing for Normandy. This image shows the paratroopers and air crewmen of Pathfinder Team #2 of the 508th Parachute Infantry Regiment/82nd Airborne Division on the evening of Monday, June 5, 1944 shortly before taking off to go to France. They are posing in front of aircraft #42-93096, a Douglas C-47A that is in the collection of The National WWII Museum. Photo Credit: The National WWII Museum

Loaded with supplies and equipment, this D-Day paratrooper is climbing aboard on his way to France. Paratroopers ready to parachute into France. Paratrooper about to jump into combat on D-Day.
Army troops on board a LCT, ready to ride across the English Channel to France. Some of these men wear 101st Airborne Division insignia. Photograph released 12 June 1944. American forces leading up to the Normandy landings. LCVP landing craft put troops ashore on “Omaha” Beach on “D-Day”, 6 June 1944. The LCVP at far left is from USS Samuel Chase (APA-26).
Approaching Omaha Beach. A-20 from the 416th Bomb Group making a bomb run. Approaching the smoke-filled beach during the Normandy landings.
USS Tide (AM-125) is sinking off Utah Beach after striking a mine during the invasion. USS PT-509 and USS Pheasant (AM-61) are standing by. Photographed from USS Threat (AM-124). Forward 14″/45 guns of USS Nevada (BB-36) fire on positions ashore, during the landings on Utah Beach. The 320th Barrage Balloon Bn. was the first barrage balloon unit in France. It was also the first black unit in the segregated American Army to come ashore during D-Day.
Francs-tireurs and Allied paratroopers reporting on the situation during the Battle of Normandy in 1944. The build-up of Omaha Beach. Reinforcements of men and equipment moving inland. American assault troops of the 3d Battalion, 16th Infantry Regiment, 1st U.S. Infantry Division, assemble on a narrow strip at Omaha Beach before moving into the interior of the continent, near Collville-Sur-Mer, France. Additional infantrymen disembark from landing craft on the right.
U.S. troops disembarking on Utah Beach, 6 June 1944. The LCVP in the foreground was assigned to the U.S. Navy attack transport USS Joseph T. Dickman (APA-13), which had sailed from England on 5 June and arrived off Utah Beach early the next day. Joseph T. Dickman landed her troops without a mishap, and steamed to Portland with casualties in the afternoon of 6 June 1944. The U.S. Coast Guard manned USS LST-21 unloads British Army tanks and trucks onto a “Rhino” barge during the early hours of the invasion on Gold Beach. U.S. Army Rangers show off the ladders they used to storm the cliffs at Pointe du Hoc, which they assaulted in support of “Omaha” Beach landings.
American soldiers resting at Pointe du Hoc. Soldier with a Browning gun on Omaha Beach. A large group of American assault troops of the 3d Battalion, 16th Infantry Regiment, 1st U.S. Infantry Division, having gained the comparative safety offered by the chalk cliff at their backs, takes a “breather” before moving onto the continent at Colleville-Sur-Mer, Omaha Beach, in Normandy, France. Medics who landed with the men treat them for minor injuries.
A soldier from the 1st U.S. Infantry Division stares at the camera as he is surrounded by injured comrades near Omaha Beach. He has been identified as Nicholas Fina, who lived in Brooklyn, New York. Priavte First Class Warren Capers was recommended for Silver Star after his actions during D-Day. With other members of his medical detachment, Private Capers set up a dressing station and aided over 330 soldiers on a beachhead on D-Day. German prisoners of war in a barbed-wire enclosure on “Utah” Beach, 6 June 1944. Note the group of African-American Soldiers in the near center distance, “Sherman” tank (with name “Delphia” on its side) beyond them, and USS LCT-855 stranded on the beach behind the tank.
How Omaha Beach looked during the afternoon of June 6, 1944 The beachhead is secure, but the price was high. A Coast Guard Combat Photographer came upon this monument to a dead American soldier somewhere on the shell-blasted shore of Normandy. A nurse from the Army Nurse Corps preparing dressings in a tent at the 13th Field Hospital Saint Laurent sur Mer near Omaha Beach on June 15, 1944. Nurses arrived in the combat zone after the 12th of June.

Today’s most impactful threats have been identified by our threat research team. Click on one to learn how to best protect your business.

#McAfee ATR on Operation Diànxùn

McAfee Advanced Threat Research team members Raj Samani and John Fokker explain how the team discovered and researched the Operation Diànxùn global espionage campaign crafted specifically to target people working in the telecom sector. Watch now to better understand how this campaign was surgically targeted to infect malware for additional discovery and data collection.


Defender says it took action against threats but there is no history

I have been using Configurededender set to High and never visit shady sites etc. I decided to run a quick scan with Windows Defender and nothing came up the first time. I decided to run it one more time and it said that it had taken action against threats. The thing is, it didn't say what it was or how severe. I checked protection history and it was empty and Event Viewer's only warning was that Windows cleared protection history. So I decided to run a scan with MRT, Kaspersky Virus Removal Tool and Malwarebytes and nothing came up. Out of curiosity I ran the Windows Defender quick scan again and it said that it took action against threats. I checked Protection History, %programdata% and Event Viewer but there was nothing. Is this a bug or something?

You should see a record in the Windows Defender operational log. This is located under (Window button) EventVwr.MSC -> Application and Service Logs -> Microsoft -> Windows -> Windows Defender -> Operational.
You're looking for Event 1117. There's a button on the right of the Event Viewer for ɿilter current log', and you have the option of <All Event IDs>. just change that to 1117 and it will show you all the actions taken by the AV engine, usually for about a month back.

(Apologies for over explaining the Event log, just adding it in case you were not familiar)

Thank you for the detailed reply. I followed those steps and there are no logs with Event ID 1117.

Having the same issue, I posted about it last week in r/techsupport. I also came to the conclusion it's probably just a bug of some sort. Ran through pretty much the same stuff you did and all turned up clean.

I have the same issue to but I ran the os iso and did a re install of the os while keeping all files and applications and so far the issue hasn't returned.

The bug ended two days ago for me. Did it stop for you too?

I'm getting this today too

No allowed threats no protection history
https://i.imgur.com/UuhwCv8.png

No detections in the event log, however. Something is changing my logging settings
https://i.imgur.com/ssEUCfP.png

Endpoint Protection client is up and running in a healthy state.

Just adding my 2 cents, I have been having the exact same issues as well. This is a new PC build that I completed a few months ago and also running an AMD CPU. Exactly the same symptoms as OP describes in the post and comments down to nothing in the Event ID under 1117 and 1116. The only thing I could notice in the Event Viewer is a Event ID 5007 stating :

Microsoft Defender Antivirus Configuration has changed. If this is an unexpected event you should review the settings as this may be the result of malware.
Old value: DefaultProductAppDataPath = C:ProgramDataMicrosoftWindows Defender
New value: HKLMSOFTWAREMicrosoftWindows DefenderProductAppDataPath = C:ProgramDataMicrosoftWindows Defender

Hopefully this whole thing is just a bug and not a real issue since there doesn't seem to be much info about this that I can find


Discovering the Missiles

After seizing power in the Caribbean island nation of Cuba in 1959, leftist revolutionary leader Fidel Castro (1926-2016) aligned himself with the Soviet Union. Under Castro, Cuba grew dependent on the Soviets for military and economic aid. During this time, the U.S. and the Soviets (and their respective allies) were engaged in the Cold War (1945-91), an ongoing series of largely political and economic clashes.

Le saviez-vous? The actor Kevin Costner (1955-) starred in a movie about the Cuban Missile Crisis titled "Thirteen Days." Released in 2000, the movie&aposs tagline was "You&aposll never believe how close we came."

The two superpowers plunged into one of their biggest Cold War confrontations after the pilot of an American U-2 spy plane piloted by Major Richard Heyser making a high-altitude pass over Cuba on October 14, 1962, photographed a Soviet SS-4 medium-range ballistic missile being assembled for installation.

President Kennedy was briefed about the situation on October 16, and he immediately called together a group of advisors and officials known as the executive committee, or ExComm. For nearly the next two weeks, the president and his team wrestled with a diplomatic crisis of epic proportions, as did their counterparts in the Soviet Union.


Voir la vidéo: Mercedes Benz W124. Останки комфорта и роскоши. (Décembre 2021).