Vidéos

Faire une histoire décentrée - Le global dans le local - Conférence de Natalie Zemon Davis

Faire une histoire décentrée - Le global dans le local - Conférence de Natalie Zemon Davis

Conférence de Natalie Zemon Davis, lauréate du prix Holberg, au Symposium 2010 du prix Holberg. Le thème du symposium était «Faire une histoire décentrée - le global dans le local».

L’histoire décentrée est l’un des principaux intérêts de la lauréate du prix Holberg, Natalie Zemon Davis. Dans une longue série de livres, tels que Fiction dans les archives (1987), Les femmes en marge (1995) et Voyages d'escrocs (2006) elle a insisté sur les perspectives relationnelles, la multiplicité des voix et la mise en avant d'acteurs autrement silencieux ou marginaux.

Natalie Zemon Davis est professeure auxiliaire d'histoire et professeure d'études médiévales à l'Université de Toronto, et professeure émérite d'histoire Henry Charles Lea à l'Université de Princeton. Née et élevée à Detroit, Michigan, elle est diplômée du Smith College puis a obtenu sa maîtrise au Radcliffe College en 1950. Elle a obtenu son doctorat de l’Université du Michigan en 1959 et a depuis reçu de nombreux diplômes honorifiques. Sa carrière d'enseignante l'a menée à l'Université Brown, à l'Université de Toronto, à l'Université de Californie à Berkeley et à l'Université de Princeton. Le professeur Davis a également été président de l'American Historical Association en 1987, la deuxième femme à occuper ce poste.

Voir aussi notre entretien avec Natalie Zemon Davis


Voir la vidéo: The Holberg Lecture 2010: Natalie Zemon Davis: Decentering History (Octobre 2021).