Des articles

Le Panthéon romain : trésor national et héritage d'un puissant empire

Le Panthéon romain : trésor national et héritage d'un puissant empire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quiconque a visité Rome saura qu'à presque tous les coins du centre historique se trouve un rappel de l'histoire glorieuse et peu glorieuse de Rome. Alors pourquoi le Panthéon est-il remarquable dans une telle ville de trésors ?

Vue du Panthéon à Rome , Attribué au Maître des vues de la Fondation Langmatt vers 1760 ( Domaine public )

Honorer tous les dieux

Le Panthéon est un ancien bâtiment situé à Rome, en Italie. Ce monument a autrefois fonctionné comme un temple romain et a ensuite été transformé en église chrétienne, ce qu'il est toujours aujourd'hui. Le Panthéon est considéré comme l'édifice romain antique le mieux conservé de la ville (ou même du monde romain) et a eu une grande influence sur l'architecture européenne ultérieure.

  • Du chromage aux nanotubes : la chimie moderne utilisée pour la première fois dans l'Antiquité
  • Les archéologues découvrent que la Rome antique pourrait avoir été beaucoup plus grande qu'on ne le croyait auparavant
  • Marcus Vipsanius Agrippa : homme d'État, général et ami d'Auguste

Le Panthéon à Rome. ( Domaine public )

Le mot « panthéon » signifie « tous les dieux », et on pense généralement que le temple était à l'origine dédié à tous les dieux. La structure que nous voyons aujourd'hui date du 2 sd siècle après JC, et a été construit sous le règne de l'empereur Hadrien. La construction de ce temple a commencé en 118 après JC et a été achevée vers 125 après JC. On peut souligner que le Panthéon original a été commandé vers 27 avant JC par Marcus Agrippa, un ami proche d'Auguste. Pendant des siècles, on a pensé que la structure actuelle était le Panthéon d'Agrippa, en raison de l'inscription sous le fronton « M·AGRIPPA·L·F·COS·TERTIVM·FECIT », qui est au complet « M[arcus] Agrippa L[ ucii] f[ilius] co[n]s[ul] tertium fecit », et signifie « Marcus Agrippa, fils de Lucius, fit [ce bâtiment] lorsqu'il fut consul pour la troisième fois.

Buste de Marcus Vipsanius Agrippa, général romain (63 av. J.-C. – 12 ap. J.-C.) datant de l'époque d'Auguste. ( CC BY-NC-SA 2.0 )

Au cours du 19 e siècle, cependant, des fouilles ont révélé les restes d'un temple plus ancien sous l'actuel. Grâce à cette découverte, nous savons maintenant que la structure actuelle a été construite sur les ruines de l'ancienne. De plus, il a été souligné que le Panthéon a été incendié en 80 après JC et a été reconstruit pour la première fois par l'empereur Domitien. Il a de nouveau été incendié en 110 après JC, lorsqu'il a été frappé par la foudre. Par conséquent, la structure actuelle est en fait le troisième Panthéon. Des briques marquées de dates de l'époque d'Hadrien ont été trouvées lors des fouilles, et ont donc suggéré que le Panthéon actuel a été construit pendant son règne.

Intérieur panoramique du Panthéon, Rome ( CC BY 2.0 )

Le christianisme conquiert tout

Le Panthéon est resté comme un temple aux dieux païens de Rome jusqu'au 7 e siècle après JC. En 608 après JC, elle a été consacrée comme église chrétienne. Le Panthéon fonctionne toujours comme une église chrétienne aujourd'hui et est officiellement connu sous le nom de Basilique de Santa Maria ad Martyres. Comme beaucoup d'autres églises chrétiennes, le Panthéon a également servi de lieu de sépulture. Parmi les figures les plus notables enterrées au Panthéon, citons le peintre Raphaël (et sa fiancée, Maria Bibbiena) et les rois italiens Vittorio Emmanuel II et Umberto I. Grâce à sa conversion en église chrétienne, le Panthéon a été largement épargné par les pillage auquel de nombreux autres bâtiments romains antiques ont été soumis au Moyen Âge. On peut remarquer, cependant, que ses tuiles, qui étaient en bronze doré, ont été enlevées, et le bronze de son portique utilisé dans la construction du baldaquin du Bernin dans la basilique Saint-Pierre.

  • Les archéologues découvrent que la Rome antique peut avoir été beaucoup plus grande qu'on ne le croyait auparavant
  • Des chercheurs découvrent la recette secrète du béton romain qui lui a permis de durer plus de 2 000 ans
  • Chasser les mythes dans la Rome antique – Tous les chemins y menaient-ils réellement ?

Dôme du Panthéon à Rome

Ingénierie durable

Malgré cela, le Panthéon reste très intact, et est toujours une imposante pièce d'architecture. Son célèbre dôme, par exemple, était le plus grand dôme du monde pendant plus d'un millénaire, et reste aujourd'hui le plus grand dôme sans support du monde avec 43 mètres (142 pieds) de diamètre. En allégeant la structure autant que possible, le les anciens ingénieurs romains ont pu créer ce dôme massif. Afin de réduire le poids du dôme, l'épaisseur de cette partie du bâtiment a été progressivement réduite au fur et à mesure qu'elle s'élevait. De plus, le matériau utilisé pour créer la partie supérieure du dôme est plus léger et des espaces ont été créés dans les murs du dôme.

Le trou (oculus), de 7,8 mètres (25,5 pieds) de diamètre, est la seule source de lumière et sert de lien entre le temple et les dieux au-dessus. Il est ouvert et la pluie y tombe parfois, mais le sol en dessous est incliné et draine l'eau si jamais elle parvient à toucher le sol. Ce que l'oculus laisse passer, c'est la lumière du soleil et c'est presque la seule lumière naturelle qui entre. La lumière du soleil traverse un faisceau qui se déplace dans la pièce tout au long de la journée en imitant ou en illustrant le mouvement du ciel.

Le Panthéon est également remarquable pour ses 16 colonnes corinthiennes massives, chacune taillée dans un seul bloc de granit égyptien, et atteignant une hauteur de près de 12 mètres (39,4 pieds). Cela diffère des colonnes grecques qui étaient articulées et construites en sections. L'importation de ceux-ci d'où ils ont été fabriqués en Égypte montre une expression de la portée et de la puissance de l'Empire romain.

L'intérieur du Panthéon (Rome) de Giovanni Paolo Panini ( Domaine public )

Depuis la Renaissance, le Panthéon a inspiré nombre d'autres édifices dans le monde. Brunelleschi, par exemple, a modelé la coupole de la Cattedrale di Santa Maria del Fiore à Florence d'après le dôme du Panthéon, tandis que le Panthéon de Paris a une façade inspirée de l'originale romaine. Parmi les autres bâtiments inspirés de cet ancien temple romain, citons la rotonde de l'Université de Virginie (conçue par Thomas Jefferson) et l'église de Santa Maria Assunta à Ariccia par Bernini.


Principaux mots-clés de l'article ci-dessous : panthéum, règne, édifice, le mieux conservé, panthéon, rome, ce, c, achevé, hadrien, ancien, latin :, 125.

SUJETS CLÉS
Le Panthéon (latin : pantheum ) est le bâtiment le mieux conservé de la Rome antique et a été achevé en c. 125 EC sous le règne d'Hadrien. [1] Restant à Rome douze jours, il abattit tout ce qui, dans l'Antiquité, avait été fait de métal pour l'ornement de la ville, à tel point qu'il arracha même le toit de l'église, qui s'appelait autrefois le Panthéon, et avait été fondé en l'honneur de tous les dieux et était maintenant, par le consentement des anciens dirigeants, le lieu de tous les martyrs et il en emporta les tuiles de bronze et les envoya avec tous les autres ornements à Constantinople. [2] Comme d'autres vestiges antiques à Rome, le Panthéon a été pendant des siècles une source de matériaux pour de nouveaux bâtiments et à d'autres fins, y compris la fabrication de canons et d'armes. [3]

Le Panthéon de la Rome antique reste à ce jour le mieux conservé de tous les bâtiments romains antiques et des imitations de l'architecture du Panthéon existent dans le monde entier sous la forme d'universités, de bibliothèques et de monuments de guerre. [4] En tant que l'un des bâtiments les mieux conservés de la Rome antique et un chef-d'œuvre architectural, jetons un coup d'œil à 30 faits amusants et intéressants sur le Panthéon de Rome. [5] Pan-theon signifie "tous les dieux", donc le Panthéon était un temple à tous les dieux de la Rome antique. [6] Peut-être grâce à sa réaffectation en église, le Panthéon est l'un des monuments les mieux conservés de la Rome antique. [7] En tant que l'une des structures les mieux conservées de la Rome antique, l'influence du Panthéon sur l'architecture moderne ne peut presque pas être sous-estimée. [8] Les niches à l'intérieur du Panthéon abritaient autrefois les dieux païens de la Rome antique. [6]


Le Panthéon ( / ˈ p æ n θ i ə n / ou US : / ˈ p æ n θ i ɒ n / Latin : Pantheum, du grec Πάνθειον Pantheion, « de tous les dieux ») est un ancien temple romain, aujourd'hui un église, à Rome, en Italie, sur le site d'un temple antérieur commandé par Marcus Agrippa sous le règne d'Auguste (27 av. [2] Au IVe siècle de notre ère, lorsque l'historien Ammianus Marcellinus mentionne le Panthéon dans son histoire de la Rome impériale, des statues des empereurs romains occupent les niches de la rotonde. [3] Le premier Panthéon est construit à Rome et consacré par Marcus Agrippa. [1] Le deuxième bâtiment du Panthéon à Rome est frappé par la foudre et détruit par un incendie. [1] Adjacent au panthéon, devant l'église dominicaine "Santa Maria Sopra La Minerva" (Sainte Marie sur Minerva), se trouve l'un des monuments les plus curieux de Rome, le soi-disant "Pulcino della Minerva", ou dans anglais - Minervas Chick. [9] Nous venons de rentrer de Rome et je n'avais jamais lu sur la Place d'Espagne ou le Panthéon. [9] Agrippa a construit le Panthéon original en l'honneur de sa victoire militaire et d'Auguste à la bataille d'Actium en 31 avant notre ère. --l'un des moments déterminants de l'établissement de l'Empire romain (Auguste allait devenir le premier empereur de Rome). [3] Cassius Dio, un sénateur gréco-romain, consul et auteur d'une Histoire complète de Rome, écrivant environ 75 ans après la reconstruction du Panthéon, a attribué à tort le bâtiment en forme de dôme à Agrippa plutôt qu'à Hadrien. [2]

C'est l'un des édifices romains antiques les mieux conservés, en grande partie parce qu'il a été utilisé de manière continue tout au long de son histoire, et depuis le 7ème siècle, le Panthéon a été utilisé comme une église dédiée à " Sainte Marie et le Martyrs" ( latin : Sancta Maria ad Martyres ) mais officieusement connu sous le nom de "Santa Maria Rotonda". [2] En tant qu'exemple le mieux conservé d'un édifice monumental de la Rome antique, le Panthéon a eu une énorme influence dans l'architecture occidentale depuis au moins la Renaissance en commençant par le dôme de 42 mètres de Brunelleschi de Santa Maria del Fiore à Florence, achevé en 1436. [2]

Aucun résultat de test de traction n'est disponible sur le béton utilisé dans le Panthéon, cependant, Cowan a discuté des tests sur du béton ancien provenant de ruines romaines en Libye, qui ont donné une résistance à la compression de 20 MPa (2 900 psi). [2] Godfrey et Hemsoll soulignent que les auteurs anciens ne font jamais référence au Panthéon d'Hadrien avec le mot aedes, comme ils le font avec d'autres temples, et l'inscription de Severan gravée sur l'architrave utilise simplement « Panthéum », et non « Aedes Panthei » (temple de tous les dieux). [2] Le nom "Panthéon" vient du grec ancien "Panthéion" (Πάνθειον) signifiant "de, se rapportant à ou commun à tous les dieux" : (pan- / "παν-" signifiant "tous" + theion / " θεῖον" signifiant "de ou sacré à un dieu"). [2] Le Panthéon, comme tous les monuments antiques, a subi une histoire mouvementée. [1] Malgré ces changements, le Panthéon est l'un des monuments antiques les mieux conservés au monde et il a toujours une fonction et un statut importants aujourd'hui car il abrite les tombeaux de la monarchie italienne de 1870-1946 CE et une autre tombe notable est celle de Raphaël (1483-1520 CE). [1]

Le Panthéon de Rome est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et une merveille du monde antique. [6] Votre série « dix faits » est une lecture tellement amusante ! C'est ma première visite à Rome (nous avons voyagé depuis la Barbade pour visiter votre ville antique spectaculaire et emblématique). [9] La consécration du bâtiment en tant qu'église l'a sauvé de l'abandon, de la destruction et du pire de la spoliation qui a frappé la majorité des bâtiments de la Rome antique au début de la période médiévale. [2]


Grâce au Musée de la civilisation romaine dans le quartier EUR de Rome, une maquette à grande échelle de la Rome antique telle qu'elle existait sous l'empereur Constantin montre non seulement à quoi ressemblait le Panthéon au début du IVe siècle après J. qui ont maintenant disparu depuis longtemps. [10] Explorez l'histoire, la conception, la construction et l'importance de l'un des bâtiments les plus importants de la Rome antique, le Panthéon, et testez votre compréhension de l'histoire, de la culture et de la religion de la Rome antique. [11] Construit à Rome au 2ème siècle après JC, le Panthéon est un bâtiment en béton massif coiffé d'un impressionnant dôme de 142 pieds de haut, le plus grand du monde antique. [12]

Le Panthéon est un bâtiment à Rome qui a été construit à l'origine comme un temple aux sept divinités des sept planètes dans la religion d'État romaine, mais qui est une église chrétienne depuis le 7ème siècle. [13] Le Panthéon a été construit comme un temple aux dieux romains - "Pan-théon" signifie "tous les dieux" - mais quand tout le monde à Rome a décidé de devenir chrétien, ils ont fait du Panthéon une église chrétienne, et c'est toujours un église aujourd'hui. [14]

Au début du 7ème siècle, l'empereur Constance II de l'Empire romain d'Orient a visité Rome et a officiellement donné le Panthéon au pape Boniface IV pour l'utiliser comme église avant de le faire, cependant, il a pris les tuiles de bronze doré qui couvraient autrefois le toit du dôme pour son propre usage. [7] Rénové par Septime Sévère et Caracalla, le Panthéon tomba en ruine, comme de nombreux édifices romains, après que Constantin eut déplacé le centre de l'empire de Rome à Constantinople. [15] Panthéon, bâtiment à Rome qui a été commencé en 27 av. [16] Achevé en 125 après JC par l'empereur romain Hadrien, le Panthéon est aujourd'hui l'une des plus anciennes structures debout de Rome. [17] À 43,2 mètres, le Panthéon était le plus grand dôme de briques du monde pendant plus de 1000 ans entre l'année 128-1436 après JC. Elle fut dépassée par la Santa Maria del Fiore à Florence qui fut réalisée par l'architecte Filippo Brunelleschi qui avait passé de nombreuses années à Rome pour étudier la construction du Panthéon. [5] Il existe de nombreux monuments célèbres dans le monde entier sur le modèle du Panthéon de Rome, tels que le Capitole des États-Unis, le Panthéon de Paris, Santa Maria del fiore à Florence et le Jefferson Memorial à Washington D.C. 30. [5]

Son importance réside dans le fait qu'il s'agit du monument le mieux conservé de la Rome antique. [15]

Panthéon, Rome, commencé par Agrippa en 27 avant JC, entièrement reconstruit par Hadrien c. ad 118-c. 128. [16] Le Panthéon est aujourd'hui l'un des sites les plus visités de Rome. [17] Le cosmos incarné et enfermé par le Panthéon représentait l'Empire, ses terres disparates et ses peuples réunis par l'autorité céleste et la perfection de Rome. [7] En tant que symbole de l'Empire, le Panthéon a été soumis à une série d'indignités alors que Rome commençait son lent déclin au cours des siècles suivants. [7] Pannini, Giovanni Paolo : peinture de l'intérieur du Panthéon, Rome Intérieur du Panthéon, Rome, huile sur toile de Giovanni Paolo Pannini, 1732. 119 × 98,4 cm. [16] Restaurants du Panthéon au crépuscule, Piazza della Rotonda, Rome Italie. [4] … espace intérieur unique et simple (le Panthéon à Rome) ou masse extérieure (les pyramides d'Égypte) et n'en sont pas moins expressifs à ce titre. [16] L'obélisque égyptien à l'entrée du Panthéon a été surmonté d'une croix après que le christianisme ait remplacé le paganisme à Rome. [6]

De loin, le Panthéon n'est pas aussi impressionnant que d'autres monuments anciens - le dôme semble bas, pas beaucoup plus haut que les bâtiments environnants. [8] Les descriptions du Panthéon ne sont pas répandues dans la littérature ancienne, et ainsi pendant longtemps les érudits ont émis des hypothèses sur les origines du bâtiment. [15] Le nom Panthéon est dérivé du grec ancien en tant que temple dédié à tous les dieux comme "pan" (tous) et "theos" (dieu). [5] À l'intérieur du Panthéon romain, il y a sept recoins voûtés qui abritaient à l'origine des statues des sept anciens dieux. [4] Le grand Panthéon romain garde-t-il un secret depuis près de 2000 ans ? Un expert en chronométrage ancien le pense, arguant qu'il s'agit d'un cadran solaire colossal. [13] Michel-Ange a été tellement inspiré par l'ancien Panthéon qu'il a modelé le dôme de la basilique Saint-Pierre d'après celui-ci. [6] Le Panthéon est considéré comme l'une des plus grandes structures architecturales des temps anciens. [17] Aujourd'hui église chrétienne, le Panthéon est le mieux conservé de tous les anciens édifices romains et a été utilisé de manière quasi continue depuis la reconstruction d'Hadrien. [8] Une autre théorie amusante est que non seulement l'oculus est la seule source de lumière pour le Panthéon, mais les anciens Romains croyaient que l'oculus inciterait les dieux à voler directement dans leur temple. [6]

Le Panthéon, au centre du quartier historique de Rome, est une merveille d'ingénierie : l'un des rares bâtiments au monde encore debout après près de 2000 ans. [6]

Le Panthéon est un ancien bâtiment situé à Rome, en Italie. [18] Ce qui a sauvé le Panthéon d'un sort similaire au Colisée qui l'a laissé dévasté par la négligence et extrait des matériaux pour construire des palais et des églises à Rome, la grâce salvatrice du Panthéon est venue d'un cadeau de l'empereur byzantin Phocas au pape Boniface IV en 609 après JC qui convertit à son tour l'ancien temple païen en une église chrétienne et consacrée à Sainte Marie des Martyrs (Santa Maria ad Martyres). [10] Il y a 13 obélisques à Rome, beaucoup d'entre eux érigés devant des églises importantes dans le cadre de projets élaborés initiés par plusieurs papes au cours des XVIe et XVIIIe siècles qui ont restauré les obélisques enterrés et oubliés et les ont transformés en symboles du christianisme triomphant. le paganisme ancien (comme cela a été fait lors de la conversion de temples païens tels que le Panthéon en églises chrétiennes, les préservant ainsi afin qu'ils puissent être appréciés aujourd'hui). [10] ROME (Reuters) – Les visiteurs du Panthéon de Rome, l'un des monuments les mieux conservés du monde antique, devront payer un droit d'entrée à partir de mai prochain, à moins qu'ils ne s'y rendent pour prier, a déclaré lundi le ministère italien de la Culture et du Tourisme.[19] Des touristes visitent l'ancien Panthéon au centre-ville de Rome, en Italie, le 11 décembre 2017. [19] Le Panthéon est un ancien temple romain trouvé à Rome, en Italie. [11]


Le Panthéon original de Rome a été construit entre 27 et 25 avant notre ère, sous le consulat de Marcus Vipsanius Agrippa. [8] La consécration du bâtiment en tant qu'église l'a sauvé de l'abandon et de la spoliation qui ont frappé la majorité des bâtiments de la Rome antique au début de la période médiévale. [13]

Le Panthéon a été construit à l'époque d'Auguste et est dédié à tous les dieux vénérés à l'époque de la Rome antique. [20] Beaucoup pensent que ce don du Panthéon est ce qui l'a sauvé des nombreux actes de destruction qui ont décimé la plupart des monuments, en particulier les temples, de la Rome antique. [21]

La construction de temples était une chose très politique à faire dans la Rome antique. Les temples étaient des espaces sacrés très importants, et en construire un indiquait la richesse et le pouvoir et était souvent un moyen de gagner la faveur du peuple. [11] Sept merveilles de la Rome antique Cette visite vous fera voyager à travers la Rome antique à l'époque des empereurs, des généraux et des gladiateurs tout en explorant les merveilles architecturales et techniques de la Rome antique. [10] Promenez-vous dans ce parc tranquille, qui abritait autrefois le plus grand complexe de divertissement de la Rome antique. [22]

Le Panthéon resta le temple des dieux païens de Rome jusqu'au 7ème siècle après JC. En 608 après JC, elle a été consacrée comme église chrétienne. [18] Si vous vous demandez pourquoi un temple dédié à une divinité égyptienne existait à Rome près du Panthéon, Rome était autrefois en grande partie peuplée de migrants égyptiens. [10] Le toit du Panthéon était le plus grand dôme de Rome jamais construit, et après presque 2000 ans est toujours le plus grand dôme en béton non armé au monde. [11] Le Panthéon a été présenté dans deux films célèbres que la plupart des visiteurs de Rome ont regardés : le classique Vacanze Romane (Vacances romaines) et le thriller Anges et Démons. [10] Description du propriétaire : Dédié aux sept divinités planétaires et doté d'un intérieur en marbre magnifique, le Panthéon est l'un des monuments les plus impressionnants de la Rome augustéenne. [23] Le Panthéon surprend tout le monde quand ils viennent à Rome. [24] Le Panthéon est au centre de Rome et est ouvert sept jours par semaine. [22] Visite de Rome la nuit Pendant la visite de Rome la nuit, bien que le Panthéon lui-même soit fermé, il est encore plus magnifique et imposant puisqu'il domine la place baignée de lumières dorées. [10] Rome Cabs Company propose quelques excursions populaires d'une journée, des excursions à terre et des transferts VIP qui incluent des visites au Panthéon. [10] Giovanni Bardi Publiisher, Rome, 1971, p. 20. 4 G. Lugli, p. 1. 5 N/A 6 J. B. Ward-Perkins, p. 113. 7 W. L. MacDonald, Le Panthéon. [25] Quelques nouvelles pour tous ceux qui prévoient un voyage à Rome à l'avenir : Jeudi, le ministre italien de la Culture Dario Franceschini a annoncé que les visiteurs devront bientôt payer pour entrer au Panthéon, rapporte The Local. [26] Juste à côté de la très animée Piazza Navona, cet hôtel de Rome recouvert de lierre se trouve à 500 mètres du Panthéon et à moins de 2 kilomètres de la Place d'Espagne et de la Fontaine de Trevi. [22]

L'actuel Panthéon de Rome a été construit par l'empereur Hadrien comme temple pour adorer les anciens dieux païens et a été achevé en 118-125 de notre ère. Feu. [21] ROME, 11 décembre (Reuters) - Les visiteurs du Panthéon de Rome, l'un des monuments les mieux conservés du monde antique, devront s'acquitter d'un droit d'entrée à partir de mai prochain, à moins qu'ils ne s'y rendent pour prier, a déclaré le ministère italien de la Culture et du Tourisme. Lundi. [27]

Le Panthéon est devenu le monument antique le mieux conservé à être utilisé de manière continue tout au long de son histoire depuis 127 après JC. [10] Cette ancienne sentinelle debout devant le Panthéon a été témoin de nombreuses couches d'histoire, des anciens pharaons égyptiens aux empereurs romains, puis ressuscitée par les papes chrétiens après des siècles de négligence. et aujourd'hui photographiée par des touristes avec leurs iPhones et appareils photo. [10] Quelle que soit sa véritable intention, cela a semé la confusion même pendant les temps anciens où, vers 200 après JC, le Panthéon a été attribué à Agrippait. à l'époque de l'empereur Hadrien ont été découverts. [10] D'abord construit comme temple aux dieux romains antiques (une traduction de "panthéon" est "pour tous les dieux"), la structure a été utilisée comme église catholique romaine depuis le début du 7ème siècle. [22] Nous savons que la traduction littérale du Panthéon signifie " dédié à tous les dieux ", donc il est supposé par beaucoup qu'en effet cet ancien temple était dédié à TOUS les dieux païens. [10] Le Panthéon a non seulement inspiré les maîtres de la Renaissance comme Brunelleschi et Michel-Ange pour créer les dômes du Duomo de Florence et de la basilique Saint-Pierre, mais il a inspiré des architectes contemporains qui ont rendu hommage au monument antique. [10] Le Panthéon est si bien conservé qu'il n'est pas trop difficile d'imaginer à quoi il ressemblait dans toute sa gloire antique. [dix]

Le Panthéon est considéré comme l'édifice romain antique le mieux conservé de la ville (ou même du monde romain) et a eu une grande influence sur l'architecture européenne ultérieure. [18] Parmi les figures les plus notables enterrées au Panthéon figurent le peintre Raphaël (et sa fiancée, Maria Bibbiena) et les rois italiens Vittorio Emmanuel II et Umberto I. Grâce à sa conversion en église chrétienne, le Panthéon épargné du pillage auquel de nombreux autres bâtiments romains antiques ont été soumis au Moyen Âge. [18] Le Panthéon est un ancien temple romain célèbre pour l'ingéniosité architecturale requise pour le créer. [11] Avec la partie romaine antique du centre historique de la ville ressemblant à un grand site archéologique parsemé de ruines, il est incroyable que le Panthéon soit resté parfaitement intact après 2000 ans, et n'ait subi que des dommages superficiels à la suite du pillage de marbre, de sculptures et de métaux au Moyen Âge et à la Renaissance. [dix]

Le Panthéon est un bâtiment à Rome, en Italie, commandé par Marcus Agrippa sous le règne d'Auguste en tant que temple de tous les dieux de la Rome antique, et reconstruit par l'empereur Hadrien vers 126 après JC. [28] Les bâtiments entourant le Panthéon sont construits et interprétés par IDIA sur la base du modèle à grande échelle de la Rome antique construit par Italo Gismondi entre 1935 et 1971. [28] Le Panthéon est le bâtiment le mieux conservé de la Rome antique et est aujourd'hui entouré par une place agréable et animée, un endroit agréable pour s'asseoir le soir et prendre un verre. [29] Le Panthéon est le monument architectural le mieux conservé de la Rome antique. [28]


L'une des plus grandes réalisations de la Rome antique combine une histoire mémorable et une architecture inspirée. [22] Découvrez le plus grand et le mieux conservé des forums impériaux de Rome et admirez les anciens vestiges architecturaux de cet empire autrefois puissant. [22]


Il y a une autre raison pour laquelle il a survécu, pratiquement intact, la destruction ultérieure de presque tous les temples païens par l'Église médiévale souvent trop zélée, les années langoureuses d'une Rome perdue sans la papauté (mais quand tout le monde avait beaucoup de poisson frais et de poulets), plus tard Les crises baroques de rénovation intérieure, et même les années fascistes où Mussolini a agrandi tout ce qu'il pouvait mettre la main sur pour essayer de se connecter à la gloire de la Rome antique. [30] Lors de la visite de la Ville éternelle, c'est l'un des sites les plus importants à visiter pour avoir un aperçu de la vie dans la Rome antique. [21] La Rome antique a glissé de la vue progressivement, dans un processus de 2500 ans d'ensablement naturel et d'enterrement intentionnel qui était déjà bien avancé à l'époque classique. [31] Une bonne façon d'étudier la Rome antique est d'explorer les caves - et sous-cave - de la Rome moderne. [31] En certains endroits, nous sommes à plus de dix mètres de la Rome antique que ne l'était Montaigne. [31] Notre grand guide Stefano nous a raconté de nombreuses histoires sur la Rome antique. [20]

Le Panthéon est un site important du patrimoine mondial qui fait partie de l'héritage de l'empire romain, ainsi que de l'héritage de l'Église catholique, qui a converti la structure en une église en 609 après JC, la ville de Rome et l'Italie dans son ensemble , par la préservation et l'accès à ces précieux monuments historiques au profit du monde entier. [32] La ville éternelle de Rome est surtout connue pour mêler harmonieusement la riche histoire de l'Empire passé à l'agitation moderne de la célèbre capitale italienne et du Panthéon, Rome ne fait pas exception. [21] L'une des attractions historiques les plus célèbres, située au cœur du centre-ville, est le Panthéon de Rome. [21] Pour compliquer davantage les choses, le Panthéon est, certes, le monument le mieux financé et le mieux entretenu de Rome, sinon de l'Italie. [32] Si les fonds nécessaires peuvent être collectés alternativement, ne devraient-ils pas également être pris en compte ? Je crains qu'à partir du Panthéon, ce ne soit la pointe de l'iceberg, pour une nouvelle vague de ventes de billets "justifiées" dans des sites qui ne les ont jamais demandés, pervertissant le "Rome le musée ouvert" en une autre entité tous ensemble. [32] Chaque fois qu'il commence à pleuvoir et que je suis dans le centre de Rome, je me mets à courir, non pas pour m'abriter, mais pour le Panthéon. [30] Vous trouverez de nombreux rois célèbres et artistes italiens qui sont enterrés à l'intérieur du Panthéon de Rome. [21]

Niché sous le palais sénatorial rose saumon de Michel-Ange sur la colline du Capitole, se trouve un petit temple bien rangé dédié à Veiovis, un jeune Jove des enfers, parmi les plus anciens dieux du panthéon romain. [31] Bien que des structures comme le Panthéon et le Colisée soient certainement impressionnantes, elles ne représentent qu'une petite fraction de la ville antique, et le vent, la pluie et les polluants atmosphériques ne les ont pas traités avec bienveillance au fil des ans. [31] Les anciens ont construit ce premier Panthéon après que Romulus (753-716 av. J.-C.), leur fondateur mythologique, soit monté au ciel depuis ce site. [33]

Le Panthéon est un magnifique temple antique de Rome qui a ensuite été transformé en église de Santa Maria ad Martyres. [34] Visitez la basilique Santa Maria ad Martyres, mieux connue sous le nom de Panthéon, et admirez la beauté de cette ancienne structure romaine. [20] Visitez 2 des monuments les plus importants de Rome : le Panthéon minutieusement conçu et l'archaïque Santa Maria in Via Lata, où saint Paul i. [20]

Les maisons et les ateliers des vieux quartiers de Rome se perchent fréquemment sur des vestiges antiques, qui çà et là enfoncent des doigts de pierre à travers la surface, tout comme Montaigne en a été témoin il y a quatre siècles : de massives colonnes de granit jaillissant des sous-sols, des arcades en briques romaines surmontant les murs de fondation. [31] Considérant que Rome comptait autrefois 40 000 immeubles d'habitation, 1 800 palais et de nombreux bâtiments publics géants, dont presque rien ne subsiste, il est clair que la ville antique est ensevelie sous ses propres restes. [31] AU-DESSOUS de la Rome moderne se trouve une ville cachée, aussi immobile que Rome est chaotique, aussi sombre que Rome est lumineuse, avec ses propres animaux particuliers, ses odeurs puissantes, ses eaux glaciales et ses vestiges antiques spectaculaires. [31] Le photographe Carlo Pavia, mince et intense, est descendu en rappel au cours des vingt dernières années dans d'anciennes mines et maisons d'habitation, a fait de la plongée sous-marine dans des salles souterraines remplies d'eaux souterraines glacées, a enfilé des cuissardes et un masque à gaz et a reculé péniblement. dans la Cloaca Maxima, un ancien égout qui serpente sous une grande partie de Rome. [31]

Les empereurs et les aristocrates de la Rome antique vivaient sur le mont Palatin à partir du premier siècle avant JC. La Domus Flavia et la Domus Augustana, construites au premier siècle après JC, où la résidence officielle des empereurs pendant plus de 300 ans. [29] Au pied de la colline de l'Aventin se trouvent les ruines monumentales des Thermes de Caracalla, utilisés du IIe au VIe siècle après JC. Prendre un bain était un événement social pour les habitants de la Rome antique et l'immense complexe pouvait accueillir jusqu'à 1600 baigneurs ! Outre les bains, ils possédaient un éventail d'installations telles qu'une salle de sport, des galeries d'art, des jardins et des magasins vendant de la nourriture et des boissons. [29]

La Saepta Julia était un bâtiment de la Rome antique où les citoyens se réunissaient pour voter. [28] La Via Appia était autrefois la route principale vers la Rome antique avec une construction commençant en 312 av. La Voie Appienne est maintenant un parc archéologique de 16 km de long, bordé de ruines de tombes et de monuments. [29] C'était le centre cérémoniel, juridique, social et commercial de la Rome antique (les étals de nourriture et les bordels ont été supprimés au deuxième siècle avant JC). [29] Tout comme dans la Rome antique, la colline a toujours la meilleure vue sur le centre de Rome. [29] Les gloires de la Rome antique sont facilement accessibles au visiteur. [29] Les Thermes de Dioclétien, qui couvraient autrefois 32 acres, étaient les plus grands bains publics ou thermes de la Rome antique. [29] Un simulateur céleste virtuel et une interprétation 3D du méridien d'août dans la Rome antique. [28]

En commémoration de la bataille d'Actium, Agrippa a construit et consacré le bâtiment qui a servi de panthéon romain avant sa destruction en 80 après JC. L'empereur Hadrien a utilisé le plan d'Agrippa pour construire son propre Panthéon, qui survit à Rome. [28] Après que le christianisme ait remplacé le paganisme à Rome, le Panthéon a été abandonné pendant un certain temps. [34] Le « Centre historique de Rome », avec une mention spécifique du Panthéon, a été désigné site du patrimoine mondial en 1980. [34] Bien que concentré principalement sur la ville de Rome, le Panthéon intègre pleinement les nombreuses traditions religieuses trouvées dans la Méditerranée monde, y compris le judaïsme et le christianisme. [35]

Le Panthéon de Rome, le temple de tous les dieux, a été construit entre 118 et 125 après JC par l'empereur Hadrien. [29] Un temple frappant vieux de 2000 ans, maintenant une église, le Panthéon est le mieux conservé des monuments antiques de Rome et l'un des bâtiments les plus influents du monde occidental. [36] Abritant des exploits architecturaux célèbres tels que le Colisée et le Panthéon, la ville contient également des œuvres d'art anciennes impressionnantes, notamment l'Ara Pacis de l'empereur Auguste (Alter of Peace) et plusieurs obélisques égyptiens anciens. [37] Panthéon est un mot composé du grec ancien signifiant tous les dieux. [28]

C'est aussi le seul bâtiment ancien bien conservé de Rome. [38] Laissez-vous inspirer par la beauté des ruines les plus importantes de l'Antiquité : le Temple de Saturne, la façade du Tabularium, l'ancienne maison du Sénat de Rome, le Temple de Jules César, la maison des Vestales et leur flamme sacrée. [39] Les principales attractions de Rome En plus des sites antiques, Rome possède de nombreux musées intéressants, de belles places, des églises historiques et des fontaines somptueuses. [29] L'immense amphithéâtre de la Rome antique, pouvant accueillir jusqu'à 55 000 personnes, a été construit par l'empereur Vespasien en l'an 80 de notre ère et a été le théâtre de nombreux combats mortels de gladiateurs et d'animaux sauvages. [29] Même si vous n'avez pas le temps de regarder en profondeur, le simple fait de passer par certains de ces lieux est incroyable et vous donne un aperçu de l'histoire de la Rome antique. [29]

Bien qu'elles ne soient pas réellement à Rome, les ruines de l'ancien port romain d'Ostia Antica, facilement accessibles depuis Rome par les transports en commun, valent bien une visite. [29]

Nous savons très peu de choses sur ce qui est arrivé au Panthéon entre l'époque de l'empereur Constantin au début du IVe siècle et au début du VIIe siècle - une période où l'importance de la ville de Rome s'est estompée et l'Empire romain s'est désintégré. [3] Aucun culte n'est connu de tous les dieux et le Panthéon a peut-être été conçu comme un lieu où l'empereur pouvait faire des apparitions publiques dans un cadre qui rappelait aux spectateurs son statut divin, égal aux autres dieux du panthéon romain et ses prédécesseurs empereurs divinisés. [1] Le troisième Panthéon a probablement commencé sous le règne de Trajan (98-117 EC) mais n'a finalement été achevé que vers 125 EC quand Hadrien était empereur, qui y convoquait souvent le Sénat romain. [1] Le Panthéon romain ne fait probablement pas partie des listes populaires des icônes architecturales du monde, mais il le devrait : c'est l'un des bâtiments les plus imités de l'histoire. [3] Le Panthéon a été construit sur le site exact de deux bâtiments antérieurs du Panthéon, l'un commandé par Marcus Vipsanius Agrippa (27-25 avant notre ère) et le second par Domitien. [1] L'inscription a été prise à sa valeur nominale jusqu'en 1892, lorsqu'une interprétation bien documentée des briques estampées trouvées dans et autour du bâtiment a montré que le Panthéon debout aujourd'hui était une reconstruction d'une structure antérieure, et qu'il était un produit de l'empereur Le patronage d'Hadrien (qui a régné de 117 à 138 de notre ère), construit entre 118 et 128 environ. [3]

C'est le seul vestige du temple original construit par Agrippa et on pense qu'Hadrien l'a laissé en guise de geste à son prédécesseur lorsqu'il a reconstruit le panthéon. [9] L'Historia Augusta dit qu'Hadrien a consacré le Panthéon (entre autres bâtiments) au nom du constructeur d'origine (Hadr. 19.10), mais l'inscription actuelle ne pouvait pas être une copie de l'original, elle ne fournit aucune information sur l'identité d'Agrippa. était dédiée à cette fondation et, de l'avis de Ziolkowski, il était hautement improbable qu'en 25 av. [2] Quels que soient ses objectifs d'origine, le Panthéon à l'époque de Trajan et d'Hadrien était principalement associé au pouvoir des empereurs et à leur autorité divine. [3] Emp Caes L Septimius Severus Pius Pertinax, victorieux en Arabie, vainqueur d'Adiabène, le grand vainqueur en Parthie, Pontif Max, 10 fois tribun, 11 fois empereur, trois fois consul, PP, proconsul, et Emp Caes M Aurelius Antoninus Pie Felix Aug, cinq fois tribun, consul, proconsul, ont soigneusement restauré le Panthéon ruiné par l'âge. [2]

En fait, le panthéon a d'abord été construit comme un temple à tous les dieux. [9] "Le Panthéon : Temple ou Rotonde ?" dans Pagan Gods and Shrines of the Roman Empire, édité par Martin Henig et Anthony King (Oxford : Oxford University Committee for Archaeology, 1986), pp. 195-209. [3] L'histoire du Panthéon a été changée à jamais pendant le règne du pape Urbain VIII, qui a fait fondre chaque morceau de bronze situé sur le plafond, scandalisant un grand nombre de citoyens romains. [9] C'est un peu un mystère comment le Panthéon a réussi à survivre aux raids barbares alors que tout le reste des monuments romains avait été brisé.[9] Peut-être que nous devrions prendre une leçon des Romains et comprendre comment ils ont mélangé les trucs du panthéon et ont rendu notre béton plus solide. [9] Le béton du dôme est classé en six couches avec un mélange de scories, une roche volcanique légère et de faible densité, au sommet. De haut en bas, la structure du Panthéon a été affinée pour être structurellement efficace et permettre une flexibilité de conception. [3] Le Panthéon détient toujours le record du plus grand dôme en béton non armé du monde. [2] Le dôme était le plus grand du monde pendant 1300 ans et jusqu'à aujourd'hui, il reste le plus grand dôme sans support du monde ! Le diamètre du dôme est de 43,30 mètres ou 142 pieds (à titre de comparaison, le dôme du Capitole des États-Unis a un diamètre de 96 pieds) et est en parfaite proportion avec le Panthéon par le fait que la distance entre le sol et le sommet du dôme est exactement égal à son diamètre. [9] Le Panthéon d'Auguste a été détruit avec d'autres bâtiments dans un énorme incendie en l'an 80 après JC. Domitien reconstruisit le Panthéon, qui fut à nouveau incendié en 110 après JC. [2] Le Panthéon pourrait bien être le premier bâtiment de l'architecture classique où l'intérieur est délibérément fait pour éclipser l'extérieur. [1] Le style du Panthéon peut être détecté dans de nombreux bâtiments des XIXe et XXe siècles, de nombreux bâtiments gouvernementaux et publics, hôtels de ville, universités et bibliothèques publiques font écho à sa structure en portique et en dôme. [2] Agrippa a terminé la construction du bâtiment appelé le Panthéon. [2] Au lendemain de la bataille d'Actium (31 av. comprenait trois bâtiments alignés du sud au nord : les thermes d'Agrippa, la basilique de Neptune et le Panthéon. [2] Les Colonnes soutiennent un fronton triangulaire avec une inscription attribuant le Panthéon à Marcus Agrippa ("M•AGRIPPA•L•F•COS•TERTIUM•FECIT" signifiant "Il a été construit par Marcos Agrippa dans son troisième consulat"). [9]

Deux colonnes ont été englouties dans les bâtiments médiévaux qui jouxtaient le Panthéon à l'est et ont été perdues. [2] Sur cette base, et avec quelques similitudes stylistiques et de conception entre le Panthéon et ses projets connus, la paternité du bâtiment par Apollodore est une possibilité importante. [3] Son incertitude suggère fortement que "Panthéon" (ou Pantheum) était simplement un surnom, pas le nom formel du bâtiment. [2]

"Panthéon" : "Panthéon latin post-classique un temple consacré à tous les dieux (6ème siècle comparer le panthéon latin classique ". [2] Godfrey et Hemsoll soutiennent que le mot Panthéon "n'a pas besoin de désigner un groupe particulier de dieux, ou, voire tous les dieux, puisqu'il aurait bien pu avoir d'autres significations… [2] Depuis la Révolution française, lorsque l'église Sainte-Geneviève à Paris a été désacralisée et transformée en monument séculier appelé Panthéon de Paris, le générique le terme panthéon a parfois été appliqué à d'autres bâtiments dans lesquels des morts illustres sont honorés ou enterrés [2] Le 23 juillet 1725, le Panthéon a été établi en tant que cardinal-diacre de S. Maria ad Martyres, c'est-à-dire une église titulaire pour un cardinal-diacre [2] Quelle que soit la date précise de sa consécration, le fait que le Panthéon soit devenu une église - en particulier, une église de gare, où le pape tiendrait des messes spéciales pendant le Carême, la période précédant Pâques - signifiait qu'il était en utilisation continue, assurant sa surv ival. [3]

On nous dit, par exemple, par Pline, l'auteur romain du 1er siècle de notre ère, qu'il y avait autrefois des statues de Vénus (portant une perle ayant appartenu à Cléopâtre), de Mars et de Jules César à l'intérieur du Panthéon. [1] La composition exacte du matériau est encore inconnue et semble être structurellement similaire au béton moderne ! Quelles que soient les raisons, le Panthéon est la seule structure de son âge et de sa taille qui a survécu avec succès aux dommages du temps et de la gravité, toujours intacte avec toute sa splendeur et sa beauté. [9] Mary T. Boatwright, « Hadrian and the Agrippa Inscription of the Pantheon », in Hadrian : Art, Politics and Economy, édité par Thorsten Opper (Londres : British Museum, 2013), pp. 19-30. [3] Le concept d'un panthéon dédié à tous les dieux est discutable. [2] Les grandes portes en bronze de la cella, autrefois plaquées d'or, ne sont pas celles d'origine du Panthéon. [2] Depuis la Renaissance, le Panthéon a été le site de plusieurs sépultures importantes. [2] Enchâssée sur l'abside au-dessus du maître-autel se trouve une icône byzantine du VIIe siècle de la Vierge à l'Enfant, offerte par Phocas au pape Boniface IV à l'occasion de la dédicace du Panthéon au culte chrétien le 13 mai 609. [2 ] Sur le mur de droite se trouve la toile L'empereur Phocas présentant le Panthéon au pape Boniface IV (1750) par un inconnu. [2]

Son magnifique dôme est un témoignage durable du génie des architectes romains et, comme le bâtiment est pratiquement intact, il offre au visiteur moderne une occasion unique de reculer de 2 000 ans et de découvrir la gloire de Rome. [1] Terminé par Hadrien mais non revendiqué comme l'une de ses œuvres, il utilisait le texte de l'inscription originale sur la nouvelle façade (une pratique courante dans les projets de reconstruction d'Hadrien dans tout Rome, le seul bâtiment sur lequel Hadrien a mis son propre nom était le Temple au Trajan divinisé). [2] Le bâtiment d'Agrippa respirait donc l'alliance des dieux et des souverains de Rome à une époque où de nouvelles idées religieuses sur les cultes des souverains prenaient forme. [3]

Le monument le plus populaire de Rome a été construit entre 72 et 80 après JC. Le Colisée est toujours le plus grand amphithéâtre du monde et constitue un symbole emblématique de Rome et de la grande architecture romaine. [9] Les monuments antiques de Rome encore existants : les ponts, les murs, les voies, les aqueducs, les enceintes de Rome, les palais, les temples, les arcs. [2]

Il avait conçu le Forum de Trajan et au moins deux autres projets majeurs à Rome, faisant probablement de lui la personne de la capitale avec les connaissances les plus approfondies sur l'architecture et l'ingénierie complexes dans les années 110. [3]

La grande cella circulaire en forme de dôme du Panthéon, avec une façade de portique de temple conventionnelle, était unique dans l'architecture romaine. [2] Mark Wilson Jones a tenté d'expliquer les ajustements de conception effectués pour relier le porche au dôme, arguant que le porche du Panthéon était à l'origine conçu pour des colonnes de granit monolithiques avec des fûts de 50 pieds romains (pesant environ 100 tonnes) et des chapiteaux 10 Pieds romains hauts dans le style corinthien. [2] Près de deux mille ans après sa construction, le dôme du Panthéon est toujours le plus grand dôme en béton non armé du monde. [2] Le dôme du Panthéon est en béton et la surface externe était à l'origine recouverte de feuilles de bronze. [1]

La légende romaine raconte que le Panthéon original a été construit sur le site même et a été dédié à Romulus, leur fondateur mythologique, après qu'il soit monté au ciel depuis ce site. [9] Le bâtiment actuel a été achevé par l'empereur Hadrien et probablement consacré vers 126 après JC. Il a conservé l'inscription originale d'Agrippa, ce qui a semé la confusion sur sa date de construction car le Panthéon d'origine a brûlé, il n'est donc pas certain quand l'actuel a été construit. [2]

La partie circulaire du bâtiment ou rotonde était envoûtée par deux portes en bronze mesurant 12 x 7,5 mètres (celles d'aujourd'hui sont anciennes mais pas d'origine). [1] Entouré de sites archéologiques, ses intérêts particuliers incluent la céramique ancienne, l'architecture et la mythologie. [1]

Ces dimensions ont plus de sens lorsqu'elles sont exprimées dans les anciennes unités de mesure romaines : le dôme s'étend sur 150 pieds romains, l'oculus mesure 30 pieds romains de diamètre, la porte mesure 40 pieds romains de haut. [2] Le sol en marbre, qui présente un dessin composé d'une série de motifs géométriques, est toujours l'original romain antique. [9]


Construit à l'origine en 27 avant JC par l'empereur Agrippa, le Panthéon a été détruit dans un incendie en 80 après JC. Hadrien a commandé la reconstruction du temple, mais il n'y a aucune indication de l'empereur sur le bâtiment. [17] Le Panthéon a été le premier temple romain à être consacré en tant qu'église, ce qui l'a sauvé de la ruine parce que l'église a consacré beaucoup de richesses à l'entretien du bâtiment. [15] La première raison pour laquelle le Panthéon est en si bon état est que l'empereur romain Phocas a donné le bâtiment aux papes en 609 après JC pour une église chrétienne, et les papes en ont pris grand soin depuis lors. [14] Sa forme a inspiré tout un canon de bâtiments depuis la Renaissance, parmi lesquels le Panthéon à Paris, le dôme de Santa Maria del Fiore, la bibliothèque de l'Université de Virginie et le Jefferson Memorial à Washington, DC Entre son héritage architectural et sa propre endurance, le Panthéon est un témoignage durable des gloires fanées de l'Empire romain - un monument aussi éternel que la ville dans laquelle il se trouve. [7] Construit à l'apogée de la puissance et de la richesse de l'Empire romain, le Panthéon romain a été à la fois loué et étudié pour l'immensité de son dôme et sa géométrie céleste pendant plus de deux millénaires. [7] Le Panthéon tel qu'il est connu aujourd'hui a été en fait construit sur le site d'un autre Panthéon qui servait de temple à tous les dieux romains. [15] Dédié à tous les dieux, le Panthéon est l'un des temples romains les mieux conservés. [17] Panthéon signifie "tous les dieux" et le toit du bâtiment représentait le dôme du ciel, où les Romains croyaient que les dieux résidaient. [13] Le Panthéon a été construit à l'origine comme un temple païen pour que les gens du commun adorent les 7 dieux romains - Soleil, Lune, Vénus, Saturne, Jupiter, Mercure, Mars. [4] Trois des colonnes du côté est du bâtiment sont tombées et ont été remplacées par le pape Urbain VIII et Alexandre VII. Les colonnes du Panthéon ont suscité de nombreuses discussions car les chercheurs pensent que si les colonnes n'avaient été plus hautes que de 10 pieds romains, elles auraient permis une continuité entre le porche et le bloc intermédiaire qui fait défaut à la structure actuelle. [15] Politiquement, il aurait été important pour Hadrien de consacrer les plus grandes colonnes au temple de Trajan pour montrer du respect à Trajan, d'autant plus que la taille des colonnes était très importante pour le temple de Trajan puisqu'elle dictait la taille de la tout le bâtiment, alors qu'il n'était pas aussi crucial pour la structure du Panthéon. [15] Les restes du Panthéon ont ainsi été laissés en place pendant près de huit ans jusqu'à ce qu'Hadrien devienne empereur et commence son programme de construction, qui a produit le Panthéon qui existe encore aujourd'hui. [15] Le Panthéon a été construit face au nord, et avant la construction de la ville autour du bâtiment, le Panthéon aurait fait face au mausolée de l'empereur bien-aimé Auguste. [15] Le Panthéon romain original, qui a succombé à un incendie en 80 après J.-C., a été construit en 27 - 25 av. par l'empereur Marcus Agrippa, et selon la mythologie romaine, le Panthéon se trouve à l'endroit où Romulus a été emporté par un aigle après sa mort. [4] Connu pour sa structure en dôme, le Panthéon est l'un des plus grands exemples de l'architecture romaine. [17] En tant qu'exemple le mieux conservé de l'architecture romaine monumentale, le Panthéon a eu une énorme influence sur les architectes européens et américains de la Renaissance au XIXe siècle. [13] À l'époque, les Romains croyaient qu'il débarrassait le Panthéon de ses démons païens en le transformant en église. [6] Cette période de temps pour la construction prouve que le Panthéon a été construit sous le règne de l'empereur romain Hadrien. [15] À l'INTÉRIEUR du Panthéon se trouve un grand dôme géant, le plus grand dôme jamais construit au monde à cette époque - 43 mètres de diamètre (142 pieds) et 43 mètres du sol au sommet du dôme. [14] Personne n'a construit un dôme de cette taille dans le monde jusqu'à Sainte-Sophie à Constantinople dans les années 500 après JC (mais même le dôme de Sainte-Sophie est encore plus petit que le Panthéon). [14] Le Panthéon est construit comme un temple grec sur le devant, avec huit colonnes sur le devant comme le Parthénon, et un fronton au-dessus. [14] Il est également possible que le Panthéon ait eu un impact sur la religion occidentale : le Panthéon semble être le premier temple construit avec un accès grand public à l'esprit. [8]

Le Panthéon est devenu une église en l'an 609 après JC et était auparavant un temple pagen. [5] Il consacra alors le Panthéon et le dédia à la Vierge Marie, d'où son synonyme Église de Santa Maria ad Martyrs. [4] En 609 av. le Panthéon romain a été donné à l'Église catholique par l'empereur byzantin Phocas, puis consacré par le pape Boniface IV en tant qu'église de Santa Maria et des Martyres, ce qu'il reste à ce jour. [4] En 609 av. [4]

En 609 après JC, le pape Boniface IV consacra le Panthéon en tant qu'église de Sancta Maria ad Martyres et, selon la légende, une multitude de démons s'enfuirent en hurlant à travers l'oculus lorsqu'il le fit. [15] L'une des raisons pour lesquelles le Panthéon a survécu dans une forme aussi remarquable alors que d'autres structures ont disparu peut être le fait que le pape Boniface IVI l'a consacrée comme une église dédiée à Marie et aux saints martyrs en 609. [8] Le Panthéon a été consacré en après 609 comme l'église de Santa Maria Rotonda, ou Santa Maria ad Martyres, qu'il reste aujourd'hui. [16]

LE BÂTIMENT D'ORIGINE Le nom Panthéon vient des mots grecs pan et theon, qui signifient respectivement tout et dieux. [15] Bien que censé représenter tous les dieux comme son nom l'indique, le Panthéon n'était pas nécessairement utilisé comme temple car il lui manquait la forme rectangulaire des temples précédents. [15] Cela a conduit à un dicton romain populaire, "Quer che nun fecero li Barberi lo fecero i Barberini" - ce que les barbares ne pouvaient pas faire a été fait par les Barberini! Depuis la Renaissance, le Panthéon a été utilisé comme tombeau, et quelques grands noms, comme Raphaël et les rois italiens Vittorio Emanuele II et Umberto I, l'ont choisi comme leur dernière demeure. [4] L'un des grands mystères concernant le Panthéon qui subsiste encore est la raison pour laquelle Hadrien a choisi de faire apposer le nom d'Agrippa sur le bâtiment. [15] Dans le Panthéon, Hadrian a tenté de transmettre une connexion aux dieux et au grand empereur Auguste. [15] Hannah pense qu'en marquant les équinoxes, le Panthéon était destiné à élever les empereurs qui y adoraient dans le royaume des dieux. [13]

SOURCES SÉLECTIONNÉES CLASSÉES(41 documents sources classés par fréquence d'occurrence dans le rapport ci-dessus)


Les romans primés de 2020

Ayez une pensée pour la promotion 2020. La plupart des cérémonies de remise des prix de l'année étant annulées ou déplacées en ligne, il y avait très peu de tapis rouges, de salles de banquet ou de podiums pour les auteurs primés des années 2020. Trophées, statuettes, plaques et médailles ont été emballés et postés dans tout le pays. Les discours ont été prononcés sur zoom. Tout le monde était, je suppose, vêtu de survêtements à partir de la taille.

Malgré le manque de razzmatazz, il est important de se rappeler que des prix étaient toujours décernés et que de nombreux livres merveilleux étaient à juste titre honorés.

Voici donc les gagnants des plus grands prix du livre de 2020.

Prix ​​Pulitzer de la fiction

Décerné pour une fiction distinguée publiée sous forme de livre au cours de l'année par un auteur américain, traitant de préférence de la vie américaine.
Prix ​​en argent : 15 000 $

Colson Whitehead, Les garçons nickel
(jour double)

Les garçons nickel- une performance tendue et nerveuse - est encore plus rigoureusement contrôlée que son prédécesseur. La narration est disciplinée et les phrases simples et solides, des rames tranchantes dans l'eau. Chaque chapitre a ses marques. Même si votre goût pour la prose se limite à la fioriture et à la parure (le mien le fait), la retenue semble importante. Whitehead se comporte avec gravité et soin, l'administrateur d'histoires douloureuses et supprimées, ses choix sur la page peuvent sembler autant éthiques qu'esthétiques. Le langage ordinaire, le volet clair de sa prose, laisse les histoires parler d'elles-mêmes - tandis que Whitehead est franc sur la barbarie endurée par ses personnages, il y a peu de scènes de violence explicite - la plupart se produisent en dehors de la scène. Et aucune violence n'est exagérée. Une vénération pour les victimes peut être détectée dans ce refus de sensationnaliser leur souffrance … Whitehead a écrit des romans d'horreur et d'apocalypse, rien n'effleure la tristesse des histoires vraies qu'il raconte ici, d'un bâtiment en parpaing qui tient toujours debout, une école qui a été fermé il y a seulement huit ans. Sa dureté et son irrésolution rappellent l'argument de l'historien Yosef Hayim Yerushalmi selon lequel le contraire de l'oubli n'est pas simplement le souvenir. C'est la justice.”

Prix ​​national du livre

Reconnaît une œuvre exceptionnelle de fiction littéraire par un citoyen américain.
Prix ​​en argent : 10 000 $

Charles Yu, Quartier chinois intérieur
(Panthéon)

“Charles Yu était éditeur d'histoires pour Westworld, et son deuxième roman vivifiant et métafictif, Quartier chinois intérieur, prend le thème des rôles sociaux magnifiquement de côté. Le roman embroche les stéréotypes de la culture pop sur les Américains d'origine asiatique et lutte, de manière mémorable, avec l'assimilation - arrangé en actes et raconté à la deuxième personne sous la forme d'un scénario, Quartier chinois intérieur est audacieux, voire révolutionnaire, dans sa forme. C'est plein de jeux de mots intelligents et de blagues sur l'expérience sino-américaine … Quartier chinois intérieur fusionne l'esprit mordant et la fantaisie mélancolique pour produire une exploration émouvante de la race et de l'assimilation qui ne devrait pas être manquée par les lecteurs intellectuellement aventureux.”

Homme Booker Prix

Décerné pour le meilleur roman original écrit en anglais et publié au Royaume-Uni.
Prix ​​en argent : 50 000 £

Douglas Stuart, Shuggie Bain
(Grove Press)

“Le corps, en particulier le corps qui souffre, flamboie sur les pages de Suggie Bain . . . C'est l'univers de Suggie Bain, un petit garçon qui a grandi à Glasgow dans les années 1980.Et c'est le monde d'Agnès Bain, sa mère glamour et calamiteuse, se buvant lentement à mort. Ce qui est étonnant, c'est à quel point tout cela est incroyablement vivant. . . Le livre serait à peu près insupportable sans l'étonnante capacité d'amour de l'auteur. Il est adorable, Douglas Stuart, féroce, aimant et adorable. Il nous montre beaucoup de comportements monstrueux, mais pas un seul monstre, seulement des dégâts. S'il a un œil aiguisé pour le brisement, il est encore plus vif sur le scintillement inextinguible de l'amour qui reste. . . Le livre nous laisse dégoûtés et émerveillés : la vie est peut-être courte, mais elle prend une éternité.”

Finalistes:
Diane Cook, Le nouveau désert (Harper)
Tsitsi Dangarembga, Ce corps lamentable (Presse Greywolf)
Avni Doshi, Sucre brûlé (Overlook Press)
Maaza Mengiste, Le roi des ombres (W.W. Norton)
Brandon Taylor, Vrai vie (Rivière)

Prix ​​international Man Booker

Décerné pour un seul livre en traduction anglaise publié au Royaume-Uni.
Prix ​​en argent : 50 000 £, divisé à parts égales entre l'auteur et le traducteur

Marieke Lucas Rijneveld, tr. Michèle Hutchinson, L'inconfort du soir
(Presse Greywolf)

« Rijneveld écrit de la poésie aussi bien que de la fiction, ce qui montre : leur prose, dans la superbe traduction de Michele Hutchison, montre l'intérêt d'un poète pour les petits détails lents. Le roman, qui se déroule dans une ferme laitière d'un petit village, est à la fois sobre et lumineux, obsédant sans attirer l'attention sur le fait. Les phrases de Rijneveld s'attardent, tout comme le chagrin de leur protagoniste de 10 ans Jas pour son frère Matthies, qui meurt dans les premières pages du roman … Les mauvais rêves sont un risque pour les lecteurs ici, mais Rijneveld gère leur roman& #8217s contenu douloureux délicatement et bien. Même les scènes les plus déchirantes ne semblent jamais gratuites, elles valent bien l'effort émotionnel que Rijneveld demande à ses lecteurs de faire.”

Finalistes:
Shokoofeh Azar, L'illumination de l'arbre à la reine-claude (Europe)
Gabriela Cabezón Cámara, tr. Iona MacIntyre et Fiona Macintosh, Les Aventures de China Iron (Charco Presse)
Daniel Kehlmann, tr. Ross Benjamin, Tyll (Panthéon)
Fernanda Melchor, tr. Sophie Hugues, La saison des ouragans (Nouvelles directions)
Yoko Ogawa, tr. Stephen Snyder, La police de la mémoire (Panthéon)

Prix ​​du Cercle national des critiques de livres

Donné chaque année pour honorer des écrits exceptionnels et pour favoriser une conversation nationale sur la lecture, la critique et la littérature. Jugé par les administrateurs bénévoles du NBCC qui sont 24 membres servant des mandats tournants de trois ans, avec huit élus chaque année par les membres votants, à savoir « les éditeurs professionnels de critiques de livres et les critiques de livres ».

Edwidge Danticat, Tout à l'intérieur
(Knopf)

Tout à l'intérieur est une collection obsédante et profonde d'Edwidge Danticat - une prière exaucée pour ceux qui ont longtemps chéri ses contributions essentielles au canon littéraire des Caraïbes … Avec peu d'introduction, nous tombons dans la vie des gens au milieu de la crise, tout comme ils sont confrontés à des choix parmi lesquels il n'y a pas de retour en arrière, ces personnages ne se sentent pas comme des étrangers, mais comme des amis proches … Comment un artiste écrit-il si habilement de l'extérieur sur la vie intérieure des gens ? Tout à l'intérieur est une réponse à cette question : cet écrivain remarquable nous montre comment.”

Prix ​​Kirkus

Choisi parmi les livres commentés par Avis sur Kirkus qui a valu l'étoile Kirkus.
Prix ​​en argent : 50 000 $

Corbeau Leilani, Lustre
(FSG)

« Le premier roman de Raven Leilani se lit comme l'été : des phrases comme de la glace qui crépitent ou se fondent soudainement dans un complot langoureux, volant sauvagement en avant comme un vélo en bas d'une colline. » Leilani a un talent impitoyable pour le somatique, rendant la chair sur papier séduisant et non idéalisé car il est juste à côté de vous … Étrangement, le rendu accru de Leilani de l'enchevêtrement qui peut être le début de la vingtaine est ce qui donne au roman sa vraisemblance acide … La relation entre Edie et Rebecca est une chose vivante avec son propre rythme cardiaque, et c'est ici que Leilani est la plus agile, son écriture nerveuse et acérée - c'est la soif de reconnaissance d'Edie - plus que son désir de s'améliorer ou l'humiliation de l'hétérosexualité ou ses tentatives de lutter sa vie en quelque chose qui en vaut la peine, qui colore le roman.”

Finalistes :
Tola Rotimi Abraham, Dimanche noir (Catapulte)
Juliana Delgado Lopera, Fibre tropicale (Éditions Améthyste)
Elena Ferrante, tr. Anne Goldstein, La vie menteuse des adultes (Europe)
James McBride, Diacre King Kong (Rivière)
Douglas Stuart, Suggie Bain (Grove Press)

Prix ​​féminin de la fiction

Décerné à une femme auteur de toute nationalité pour le meilleur roman original écrit en anglais et publié au Royaume-Uni.

Maggie O’Farrell, Hamnet
(Knopf)

“Une telle entreprise est un énorme défi, mais O'Farrell est passionnément ancré dans la période … La parfaite aisance avec laquelle O'Farrell glisse à travers les années et les décennies, ne s'attardant jamais longtemps dans une même période sans jamais dérouter le lecteur, a toujours été l'une de ses réalisations les plus remarquables en tant qu'écrivain … Une fois que la maladie passe de Judith à Hamnet en août 1596, le roman devient une étude époustouflante du deuil … Le portrait d'O'Farrell du deuil maternel et fraternel est tellement exprimé avec précision, c'est presque trop douloureux à lire. Hamnet est, avant tout, une étude approfondie de la perte … À son meilleur, O'Farrell est tout simplement exceptionnelle. En quelques pages, elle peut habiter l'esprit d'un hibou, d'un grand dramaturge, d'un garçon mourant, de ceux qui le regardent. Il semble qu'elle puisse à peu près tout faire sur la page à laquelle elle pense. Immersif, parfois incroyablement intime et triomphalement mené à bien, c'est un travail qui devrait gagner des prix.”

Finalistes :
Angie Cruz, Dominicaine (Flatiron)
Bernardine Evaristo, Fille, Femme, Autre (Grove Press)
Nathalie Haynes, Un millier de navires (Harper)
Hilary Mantel, Le miroir et la lumière (Henri Holt)
Jenny Offill, Temps (Knopf)

Prix ​​PEN/Faulkner

Décerné à l'auteur de la meilleure œuvre de fiction de l'année par un citoyen américain vivant.
Prix ​​en argent : 15 000 $

Chloé Aridjis, Monstres marins
(Catapulte)

Sea Monstres est un conte surréaliste et captivant sur le pouvoir d'une imagination juvénile, l'attrait de la transgression chez les adolescentes et ses inévitables déceptions … L'intrigue a très peu de rôle à jouer dans Monstres marins Aridjis permet à son récit de gonfler et de reculer comme la mer, avec l'imagination volumineuse de Luisa. Les pluies violentes, le trafic, la menace permanente pour la sécurité - ces scènes évoquent à merveille la capacité de la ville à rendre ses habitants claustrophobes - la protagoniste d'Aridjis est si riche et intéressante parce qu'elle est pleine de contradictions. Malgré tout ce qu'elle est consciente de son image et désireuse de nouvelles expériences, sa sensibilité fragile se révèle tranquillement … Monstres marins est un roman contemplatif et sinueux - il n'y a pas de rebondissements inattendus, pas de grande résolution culminante. Mais, Aridjis excelle à écrire une vie vécue à la frontière entre la réalité et la fantaisie, véhiculant l'imagination d'un jeune de 17 ans avec des caprices et des fantaisies qui intriguent plutôt qu'exaspérant ou risible.

Prix ​​PEN/Robert W. Bingham pour la première fiction

Décerné à un écrivain de fiction exceptionnellement talentueux dont le premier travail représente une réalisation littéraire distinguée et suggère une grande promesse.
Prix ​​en argent : 25 000 $

Mimi Lok, Nom de famille
(Presse Kaya)

“Mimi Lok Nom de famille est un assortiment d'écritures puissantes et d'émotions anxieuses enveloppées dans huit méditations sur ce que signifie se sentir légèrement hors de propos, que ce soit dans votre tête ou dans votre environnement physique … il est assez clair que Lok parle de la condition humaine … 8230 son empathie pour ses personnages – et sa compréhension perspicace de leurs circonstances tendues ou isolées – transparaît à chaque page. Ses histoires sont perspicaces, douloureusement honnêtes et profondément troublantes - une combinaison de dynamite dans un nouvel écrivain sur la scène.”

Finalistes :
Ayse Papatya Bucak, Le musée de la guerre de Troie (W.W. Norton)
Kali Fajardo-Anstine, Sabrina & Corina (Un seul monde)
Xuan Juliana Wang, Remèdes maison (Hogarth)
Bryan Washington, Parcelle (Rivière)

Médaille Andrew Carnegie pour l'excellence en fiction

Prix ​​créés en 2012 pour récompenser les meilleurs livres de fiction et de non-fiction pour adultes publiés aux États-Unis l'année précédente. Administré par l'American Library Association.

Prix ​​en argent : 5 000 $ (gagnant), 1 500 $ (finalistes)

Valérie Luiselli, Archives des enfants perdus
(Ancien)

“J'ai noté les ravissements microchimiques que j'avais, l'un après l'autre, du début à la fin de ce roman révélateur … Les archives des enfants perdus [est] une glose semi-autobiographique que Lueselli fabrique habilement sans puiser dans les accumulations pédantes qui submergent parfois de tels livres. Les archives des enfants perdus est tout simplement époustouflant. C'est une intervention parfaite pour notre horrible époque, mais cette concurrence éphémère n'est pas la raison pour laquelle ce livre sera lu, échantillonné et riffé pour les années à venir … Les archives des enfants perdus contient des multitudes, des contradictions et soulève des questions difficiles pour lesquelles il n'y a pas de réponses faciles. Il est une grand roman américain. C'est aussi un grand roman humain.”

Finalistes :
Myla Goldberg, Régaler vos yeux (Scriber)
Ta-Nehisi Coates, La danseuse de l'eau (Un seul monde)

Prix ​​littéraire international DUBLIN

Prix ​​littéraire international décerné chaque année pour un roman écrit en anglais ou traduit en anglais.
Prix ​​en argent : 100 000 €

Anna Burns, Laitier
(Presse Greywolf)

L'agenda de Burns n'est pas de débrouiller les mornes querelles tribales qui ont tellement caractérisé l'Irlande du Nord à l'époque des Troubles, mais plutôt de travailler dans un milieu tout à fait plus intéressant, cherchant des réponses aux grandes questions sur l'identité, l'amour, l'illumination et le sens de la vie pour un jeune femme au bord de l'âge adulte … dans son étude domestique complexe d'une famille disparate, il y a des échos agréables de Tchekov, Tolstoï et Tourgueniev … c'est un livre impressionnant, verbeux, souvent drôle et confirme Anna Burns comme l'une de nos étoile littéraire montante.”

Centre de fiction premier prix du roman

Un prix annuel présenté par le Center for Fiction, une organisation à but non lucratif de New York, pour le meilleur premier roman.
Prix ​​en argent : 10 000 $

Corbeau Leilani, Lustre
(FSG)

“L'esprit substantiel du narrateur s'accompagne souvent d'auto-récriminations et d'inquiétudes, l'humour et la mélancolie du roman rendant l'autre plus puissant … L'une des plus grandes forces du livre est son évocation capiteuse des sens - le plaisir et la douleur avec un corps … Alors que certains Lustreles mouvements de l'intrigue de peuvent sembler pratiques ou même obligatoires, Leilani s'installe confortablement dans n'importe quel scénario donné - l'archétype que Leilani a choisi convient bien à ses débuts - le protagoniste qui doit partir pour revenir - ne serait-ce que parce qu'elle prend tirer pleinement parti de la forme, en utilisant ses marqueurs les plus francs comme des occasions d'approfondir un caractère déjà franc et vulnérable. Que la langue soit souvent excellente ne fait pas de mal non plus. Lustre est maigre et concentré, mais dense avec des références et des détails, la prose luxuriante accentuant sa spécificité tangible. Leilani utilise également intelligemment la longue phrase bien placée, la catharsis qui peut arriver quand quelque chose se termine.”

Finalistes :
Amina Caïn, Indélicatesse (FSG)
Carte Maisy, Ces fantômes sont de la famille (Simon & amp Schuster)
Hilary Leichter, Temporaire (Presse du Café)
Corey Sobel, La chemise rouge (Presse universitaire du Kentucky)
Douglas Stuart, Suggie Bain (Grove Press)
C Pam Zhang, Combien de ces collines sont de l'or (Rivière)

Los Angeles Times Prix ​​du livre

Reconnaît des œuvres littéraires exceptionnelles ainsi que des champions de nouveaux écrivains.
Prix ​​en argent : 1 000 $

(Prix Art Seidenbaum pour la première fiction)

Namwali Serpell, L'ancienne dérive
(Hogarth Press)

“Le premier roman extraordinaire, ambitieux et évocateur de Namwali Serpell, L'ancienne dérive, contribue puissamment à cette nouvelle vague … L'ancienne dérive est une écriture suffisamment forte et confiante pour se tenir debout sur ses deux pieds et n'est peut-être pas bien servie en étant placée sur les épaules de géants … Le roman raconte les histoires entrelacées de trois familles … À première vue, cela peut frappe le lecteur comme trop schématique. Qu'il ne se lise pas de cette façon est un hommage à l'énergie avec laquelle les histoires sont racontées et aux détails saisissants dans lesquels le monde du livre est créé … La plus grande force du roman réside dans sa création de trois personnages féminins inoubliables … la dévastation émotionnelle causée par la maladie est vivement ressentie dans ces pages … un livre impressionnant, oscillant habilement entre l'histoire et la science-fiction, changeant de vitesse entre l'argument politique, le réalisme psychologique et le riche fabulisme … un début fulgurant, établissant Namwali Serpell en tant qu'écrivain sur la scène mondiale.”

Finalistes :
Maria Gainza, tr. Thomas Bunstead, Nerf optique (Catapulte)
Lila Sauvage, Dire dire dire (Knopf)
Sarah Elaine Smith, Marilou est partout (Rivière)
De’shawn Charles Winslow, À West Mills (Bloomsbury)

“… impressionnant … Lerner a découvert quelque chose de profond et de vrai, dans le portrait du ‘débat’ dans ce livre, comme ce qu'il a longtemps semblé être : le combat chevaleresque ou les arts martiaux de les enfants de la classe professionnelle-cadre, où ils peuvent pratiquer la violence linguistique qu'ils utiliseront à l'âge adulte contre de véritables cibles de la politique, du droit et de l'administration … Les beaux souvenirs d'enfance en L'école Topeka permettre une Portrait de l'artiste-type histoire d'origine dans laquelle le triomphe éventuel d'Adam en tant que poète et en tant qu'écrivain de ce roman, se produit par la neutralisation des voix du débat et du rap blanc avec le féminisme de sa mère … L'intrigue de Darren semble un moyen de prêter une convention de suspense, familier d'autres romans contemporains, à un livre meilleur que la plupart des romans contemporains. Peut-être que sa vertu est de rappeler la persistance de l'exclusion dans une civilisation progressiste - la nôtre - qui rachète certains nouveaux sujets pour en mépriser et en faire des boucs émissaires.

Prix ​​Edgar

Présenté par les Mystery Writers of America, honorant le meilleur de la fiction policière et policière.

Elly Griffiths, Les journaux de l'étranger
(Houghton Mifflin)

“ Griffiths alterne les points de vue entre Clare, sa fille de 15 ans, Georgie, et DS Harbinder Kaur, la policière queer en charge de l'enquête sur le meurtre. Des extraits de L'étranger, lui-même un délicieux hommage à des écrivains comme M.R. James … Griffiths (La boîte qui s'évanouit, 2018, etc.) frappe un bon endroit pour les lecteurs qui aiment les mystères britanniques et qui recherchent quelque chose pour satisfaire une démangeaison une fois Broadchurch a été binged et Wilkie Collins relu. Griffiths, qui est connue pour les mystères de Magic Men et la série Ruth Galloway, a écrit son premier roman indépendant avec des résultats extrêmement agréables.

Finalistes :
Barbara Bourland, Faux comme moi (Grand central)
Peter Heller, La rivière (Knopf)
Abir Mukherjee, Fumée et cendres (Crime Pégase)
Michael Robotham, Bonne fille, mauvaise fille (Scriber)

(Meilleur premier roman)

Angie Kim, Ruisseau Miracle
(Sarah Crichton)

“Depuis les premières pages de Ruisseau Miracle, Angie Kim crée une atmosphère intense de pressentiment et de suspense, se construisant rapidement jusqu'à l'événement qui déclenche le reste de son premier roman, dénouant tant de vies et de mensonges. rebondissements. En partie drame familial, en partie drame de procès, en partie drame de guerre culturelle - explorant des sujets sensibles comme la parentalité, l'immigration, l'infertilité et les thérapies alternatives - ce roman est fait de secrets, de secrets, de secrets. Dans plusieurs récits, nous voyons les événements de différents points de vue au fur et à mesure qu'ils se déroulent, ou lorsqu'ils sont rappelés, ou à travers des déclarations et des apartés mentaux lors du témoignage. Une idée que Kim explore, sous-représentée dans la culture populaire, est le coût, psychique et spirituel, de quitter sa patrie pour poursuivre ses rêves ou un avenir meilleur aux États-Unis. Kim fait un travail merveilleux en creusant le bilan émotionnel de ce mouvement. Angie Kim offre au lecteur un dénouement suprêmement magistral dans ce thriller littéraire tendu, psychologiquement astucieux, émotionnellement captivant et rempli de suspense.

Finalistes :
Samantha Downing, Ma charmante femme (Livres Berkley)
John McMahon, Le bon détective (Fils de G.P. Putnam)
Lara Prescott, Les secrets que nous avons gardés (Knopf)
Jean Vercher, Trois cinquièmes (Agora)
Lauren Wilkinson, espion américain (Maison aléatoire)

Prix ​​Nébuleuse

Décerné chaque année par le Science Fiction and Fantasy Writers of America pour le meilleur roman de science-fiction ou de fantasy.

Sarah Pinsker, Une chanson pour un nouveau jour
(Livres de Berkley)

“En plaçant ce roman dans une société où le bricolage peut littéralement être illégal, Pinsker augmente considérablement le suspense. Appeler ce roman complètement dystopique ne serait pas tout à fait exact, cependant : il y a une référence passagère aux États ayant établi un revenu de base, par exemple.C'est un paradoxe fascinant : les éléments de ce monde sont tout à fait terrifiants, mais Pinsker les équilibre parfaitement avec des éléments pour montrer son attrait. également aux prises avec certains thèmes classiques de la science-fiction … Il n'y a pas beaucoup de livres qui peuvent transmettre avec précision la dynamique d'une scène musicale DIY locale et puiser dans une tradition de plusieurs décennies de fiction spéculative. Sarah Pinsker Une chanson pour un nouveau jour le fait sembler sans effort, mais en se concentrant sur la nature éprouvante du processus créatif sous la contrainte, elle rappelle également au lecteur à quel point « sans effort » peut être difficile. Pertinent, obsédant et inspirant, c'est l'un des meilleurs livres de 2019.”

Décerné pour la meilleure histoire de science-fiction ou fantastique de 40 000 mots ou plus publiée en anglais ou traduite au cours de l'année civile précédente.

Arkady Martine, Un souvenir appelé Empire
(Livres de Tor)

“La configuration est le début d'une histoire époustouflante qui mélange de manière impressionnante le monde fantastique et immersif de Martine, une combinaison de thriller politique, de fil cyberpunk et d'opéra spatial épique qui forment ensemble une lecture captivante … Martine enfile une aiguille délicate…as l'intrigue se déroule, montrant les facettes complexes où la politique et l'identité se mélangent. C'est un excellent roman captivant avec une intrigue rapide, des personnages exceptionnels et de quoi réfléchir longtemps après la fin.

Prix ​​Bram Stoker

Présenté par l'Association des écrivains d'horreur pour « réalisation supérieure » ​​dans l'écriture d'horreur pour les romans.

Hibou de retour, Rage du coyote
(Légions indépendantes)

“Owl Goingback comprend ce qui fait vibrer la fiction d'horreur.”

Finalistes :
Josh Malerman, Inspection (Del Rey)
S.P. Miskowski, Le pire est encore à venir (Édition Trepidatio)
Lee Murray, Dans les cendres (Presse coupée)
Chuck Wendig, Les vagabonds (Del Rey)


Nous avons trouvé au moins 10 Liste de sites Web ci-dessous lors de la recherche avec histoire du panthéon rome sur le moteur de recherche

Histoire du Panthéon Panthéon Rome Guide non officiel

Histoire du Panthéon Le Panthéon aurait été construit par Marcus Agrippa entre 25-27 av. fils de Lucio, consulat pour la troisième fois, construit ».

L'histoire du Panthéon à Rome

Citywonders.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 66

  • Histoire du Panthéon Le Panthéon est situé sur le site d'un bâtiment qui partage son nom, construit par Marcus Agrippa, fils d'Auguste, en 25 avant JC
  • Le bâtiment d'origine a été construit en l'honneur de Romulus, le fondateur de Rome, après son ascension au ciel d'ici.

Définition du Panthéon, histoire et faits Britannica

Britannica.com AD : 18 PENNSYLVANIE: 35 Rang MOZ : 55

Panthéon, bâtiment en Rome cela a été commencé en 27 av.

9 faits sur l'histoire du Panthéon, l'ancien

Mymodernmet.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 32 Rang MOZ : 50

  • Pendant longtemps, l'exacte origines de les Panthéon savants confus
  • On sait maintenant le Panthéon a été consacrée vers 126 CE
  • Cependant, l'architecte et les dates exactes de construction ne sont pas clairs
  • Le bâtiment porte une inscription bien visible : « Marcus Agrippa, fils de Lucius, trois fois consul, a fait ceci.

Le Panthéon romain : l'histoire et l'héritage de Rome

Amazon.com AD : 14 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 68

  • Les Panthéon romain : Les Histoire et héritage de Rome's Famous Landmark raconte la construction du Panthéon et c'est long l'histoire comme l'un des Romeles sites les mieux conservés de
  • En plus des photos de personnes, de lieux et d'événements importants, vous découvrirez les Panthéon comme jamais auparavant, en …

Le Panthéon (article) Empire du Milieu Khan Academy

Khanacademy.org AD : 19 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 74

  • Les Panthéon dans Rome est une véritable merveille architecturale
  • Décrit comme le « sphinx du Campus Martius » - se référant aux énigmes présentées par son apparence et l'histoire, et à l'emplacement dans Rome où il a été construit - le visiter aujourd'hui, c'est être presque transporté dans le romain Empire lui-même
  • Les Panthéon romain ne fait probablement pas

Le Panthéon à Rome : histoire, architecture du dôme romain

Rome.us AD : 7 PENNSYLVANIE: 31 Rang MOZ : 44

  • Le Panthéon est un ancien temple dédié aux dieux romains et incarne la grandeur de l'Empire romain
  • On suppose qu'il a été construit en l'an 2 sur la place d'un autre temple, construit au 27 avant JC par Marcus Agrippa
  • De nos jours, cette ancienne gloire se trouve sur la Piazza della Rotonda.

Le Panthéon romain : trésor national et héritage d'un

  • Les Panthéon est un ancien bâtiment situé dans Rome, Italie
  • Ce monument fonctionnait autrefois comme un romain temple, et a ensuite été convertie en église chrétienne, ce qu'elle est encore aujourd'hui
  • Les Panthéon est considéré comme l'ancien le mieux conservé romain bâtiment dans la ville (ou même dans le romain monde), et a eu une grande influence sur

Plan d'étage du Panthéon, Rome

  • Envoyer à Google Classroom : un schéma montrant le plan d'étage du Panthéon de Rome, complété en c
  • 125 CE sous le règne d'Hadrien

Une brève histoire du Panthéon à Rome, Italie

  • Une brève Histoire du Panthéon dans Rome, Italie
  • L'original Panthéon, ce qui signifie "Chaque dieu" a été construit en 27-25 avant JC par Marcus Agrippa comme un temple à tous les dieux de l'Antiquité Rome mais de nos jours un panthéon peut se référer à n'importe quel monument qui honore les morts
  • Il a ensuite été incendié en 80 après JC puis reconstruit en 125 après JC par l'empereur Hadrien.

L'histoire cachée du Panthéon de Rome

Youtube.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 6 Rang MOZ : 31

  • Le mieux conservé romain temple
  • Le produit le plus impressionnant de romain ingénierie
  • Sans doute le bâtiment le plus influent de tous les temps

L'incroyable Panthéon de Rome : faits et histoire pour égayer votre

Untolditaly.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 24 Rang MOZ : 50

  • Panthéon est un mot grec signifiant "honorer tous les dieux", donc le bâtiment avait une signification particulière pendant l'empire romain
  • Consacrée au VIIe siècle de notre ère, c'est aujourd'hui l'une des églises les plus anciennes de Rome connue sous le nom de Sancta Maria ad Martyres ou Santa Maria Rotunda.

L'histoire du Panthéon : pourquoi l'emblème de Rome est si

Cnn.com AD : 11 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 73

  • Si Rome est la Ville éternelle, la Panthéon est son éternel bâtiment, toujours utilisé après 2000 ans et attirant six millions de visiteurs par an
  • CNN se penche sur le l'histoire derrière cette ancienne

Empire du Milieu : Le Panthéon Survey of Art History

  • Les Panthéon dans Rome est une véritable merveille architecturale
  • Décrit comme le « sphinx du Campus Martius » - se référant aux énigmes présentées par son apparence et l'histoire, et à l'emplacement dans Rome où il a été construit - le visiter aujourd'hui, c'est être presque transporté dans le romain Empire lui-même.

L'architecture influente du Panthéon de Rome

Penséeco.com AD : 17 PENNSYLVANIE: 48 Rang MOZ : 79

  • Le Panthéon de Rome ne s'est pas construit en un jour
  • Détruit deux fois et reconstruit deux fois, le célèbre "Temple de tous les dieux" de Rome a commencé comme une structure rectangulaire
  • Au cours d'un siècle, ce Panthéon original a évolué en un bâtiment en forme de dôme, si célèbre qu'il inspire les architectes depuis avant le Moyen Âge.

Dieux et déesses du panthéon grec et romain

  • Dérivé des mots grecs ‘πᾶν’ pan – tout, et ‘θεός’ theos – dieu, panthéon signifie littéralement « de tous les dieux »
  • Bien que toute religion polythéiste (religion avec plusieurs divinités) puisse avoir une panthéon - et ils existaient dans les cultures nordique, aztèque et sumérienne pour n'en nommer que quelques-uns - nous examinons le classique panthéon, et les 12 divinités majeures qui y sont incluses.

Le Panthéon : L'ancien bâtiment encore utilisé après

Cnn.com AD : 11 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 77

  • Les Panthéon est le plus vieux bâtiment au monde encore en usage aujourd'hui
  • Depuis le VIIe siècle, c'est un romain Église catholique

Le Panthéon : faits et histoire

Romawonder.com AD : 18 PENNSYLVANIE: 24 Rang MOZ : 59

  • Les Panthéon: Faits et Histoire
  • En plein coeur de Rome Centro Storico est le Panthéon, un ancien temple dédié au culte de tous les dieux païens de l'Antiquité Rome
  • Le monument est l'un des monuments les mieux conservés de Rome et aussi l'un des plus visités
  • Selon les données, en 2016, le Panthéon compté plus de 7,4 millions de visiteurs.

Histoire de Rome en 15 bâtiments 06. Le Panthéon

Youtube.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 6 Rang MOZ : 39

Le sixième bâtiment de notre Histoire de Rome, les Panthéon, incarne le plus stable romain matériau de construction et le plus agité romain empereur – béton et

Le Panthéon de Rome est-il un cadran solaire géant

Histoire.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 39 Rang MOZ : 73

L'un des mieux conservés et des plus sophistiqués sur le plan architectural romain monuments, le Panthéon est resté en usage constant et a inspiré de nombreux autres bâtiments tout au long de ses 2000 ans l'histoire.

Construction et comportement du Panthéon – Ingénierie Rome

  • Les Panthéon vous voyez aujourd'hui est la troisième interprétation de "l'église de chaque dieu" qui avait été adaptée et modifiée à travers les siècles
  • Ceci n'est qu'un exemple d'un morceau de la Panthéonc'est long l'histoire qui comprend une ambition unique, des techniques de construction ingénieuses et des exemples de remarquables romain ingénierie.

Le Panthéon, Rome Empire du Milieu (vidéo) Khan Academy

Khanacademy.org AD : 19 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 90

nous sommes sur la Piazza la place devant le Panthéon c'est l'ancien le mieux conservé romain monument et pourtant regardez le sens de l'âge regardez la bonne altération la façon dont son l'histoire est révélé à travers sa surface il a été attaqué ses raccords en bronze d'origine ont été arrachés regardez les nombreux trous par exemple dans le fronton l'histoire de tous les différents


Nous avons trouvé au moins 10 Liste de sites Web ci-dessous lors de la recherche avec l'article du panthéon romain sur le moteur de recherche

Le Panthéon (article) Empire du Milieu Khan Academy

Khanacademy.org AD : 19 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 69

  • Les Panthéon dans Rome est une véritable merveille architecturale
  • Décrit comme le « sphinx du Campus Martius » - se référant aux énigmes présentées par son apparence et son histoire, et à l'emplacement dans Rome où il a été construit - le visiter aujourd'hui, c'est être presque transporté dans le romain Empire lui-même
  • Les Panthéon romain ne fait probablement pas

Définition du Panthéon, histoire et faits Britannica

Britannica.com AD : 18 PENNSYLVANIE: 35 Rang MOZ : 54

  • Panthéon, en construisant Rome qui a été commencé en 27 avant JC par l'homme d'État Marcus Vipsanius Agrippa, probablement comme un bâtiment de style temple classique ordinaire
  • Il a été entièrement reconstruit par l'empereur Hadrien entre 118 et 128 après JC, et quelques modifications ont été apportées au début du IIIe siècle.

Le Panthéon : L'ancien bâtiment encore utilisé après

Cnn.com AD : 11 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 63

  • Les Panthéon est le plus vieux bâtiment au monde encore en usage aujourd'hui
  • Depuis le 7ème siècle, c'est un romain Église catholique

Le Panthéon romain : trésor national et héritage d'un

  • Les Panthéon est un ancien bâtiment situé dans Rome, Italie
  • Ce monument fonctionnait autrefois comme un romain temple, et a ensuite été convertie en église chrétienne, ce qu'elle est encore aujourd'hui
  • Les Panthéon est considéré comme l'ancien le mieux conservé romain bâtiment dans la ville (ou même dans le romain monde), et a eu une grande influence sur

Le Panthéon de Rome : un grand survivant dans une ville hors du temps

Nytimes.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 69

  • Les Panthéon se trouve au milieu de la courbe du Tibre qui berce Romecentre historique de
  • Son dôme bas ne s'élève que légèrement au-dessus des toits, à mi-chemin…

Sur la structure du panthéon romain

Jstor.org AD : 13 PENNSYLVANIE: 15 Rang MOZ : 33

  • Panthéon a inspiré beaucoup d'émulation, d'éloges et même de peur
  • Les commentateurs modernes ont tendance à considérer le bâtiment comme un point culminant d'une "révolution architecturale" provoquée principalement par le romain développement d'un béton poz-zolana supérieur qui s'est prêté à la formation de …

Pourquoi le Panthéon ne s'est pas effondré - News 24

  • Le fait que le Panthéon romain se tient toujours est à parts égales incroyable et déroutant
  • Intégré Rome au IIe siècle après JC, le Panthéon est un bâtiment en béton massif coiffé d'un impressionnant 142

L'architecture influente du Panthéon de Rome

Penséeco.com AD : 17 PENNSYLVANIE: 48 Rang MOZ : 72

  • Les Panthéon romain avec son portique classique et son toit en dôme est devenu un modèle qui a influencé l'architecture occidentale pendant 2000 ans
  • Andrea Palladio (1508-1580) fut l'un des premiers architectes à adapter le design ancien que nous appelons aujourd'hui Classique.

9 faits sur le Panthéon, l'église romaine emblématique qui

Mymodernmet.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 32 Rang MOZ : 55

  • 9 faits sur le Panthéon, l'Iconique romain Église qui a à peine survécu à l'âge des ténèbres
  • La ville de Rome regorge de bâtiments anciens et d'églises modernes, y compris certains sites qui sont à la fois
  • Parmi les plus magnifiques lieux de culte historiques se trouve le Panthéon
  • Construit par les Romains probablement comme un temple ou un espace politique, la structure en forme de dôme

Une étude du Panthéon à travers le temps

  • La première Panthéon faisait partie d'un plan massif qui comprenait "Rome« le premier bâtiment de bain public » par Marcus Agrippa
  • 1 On pense qu'il a été créé en 27 ou 25 av.
  • 2 Agrippa Panthéon et le Panthéon c'est actuellement

Kama Sutra: La VRAIE Histoire & Le Panthéon Romain Endurant

Tgnreview.com AD : 13 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 73

  • Les Panthéon romain: Le miracle de l'endurance
  • Le célèbre Panthéon romain est l'un des exemples les plus classiques de l'architecture classique
  • Les PanthéonLa construction d'origine a été commandée par Marcus Agrippa pendant le règne d'Auguste, mais a été dévastée par un incendie
  • Pourtant, en 113 après JC, Trajan a commandé une restauration et une expansion du temple d'origine.

Recherche sur le béton romain par David Moore

  • Les Panthéon romain est le plus grand dôme en béton massif non armé (43,4 m de diamètre) au monde
  • Il a été construit par l'empereur Hadrien il y a près de 2 000 ans
  • Ce site est dédié à la compréhension de la beauté et de la longévité de la construction par les Romains, en particulier leur utilisation du béton à base de pouzzolane, également connu sous le nom de romain béton. Une grande partie du matériel sur ce site et le site compagnon www

Les Statues Cultes du Panthéon Le Journal de Roman

Cambridge.org AD : 17 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 79

  • Cette article reconsidère l'éventuelle statuaire du Panthéon dans Rome, à la fois dans sa forme augustéenne originale et dans ses phases ultérieures
  • Il fait valoir que le soi-disant « Relief d'Alger » a été lié à tort avec le temple de Mars Ultor et est en fait la preuve de l'association du Divus Julius avec Mars et Vénus dans le Panthéon d'Agrippa, une juxtaposition qui reflète la direction

Sur la structure du panthéon romain

  • Une conception célèbre de romain l'antiquité est la Panthéon dans Rome, construit vers 125 AC, c'est une coupole sphérique de 43,3 mètres
  • C'était la plus grande portée pour une structure en coque de béton jusqu'à la

Dieux et déesses du panthéon grec et romain

  • Dérivé des mots grecs ‘πᾶν’ pan – tout, et ‘θεός’ theos – dieu, panthéon signifie littéralement « de tous les dieux »
  • Bien que toute religion polythéiste (religion avec plusieurs divinités) puisse avoir une panthéon - et ils existaient dans les cultures nordique, aztèque et sumérienne pour n'en nommer que quelques-uns - nous examinons le classique panthéon, et les 12 divinités majeures qui y sont incluses.

Le Panthéon Un portail vers le chef-d'œuvre des cieux par

Wsj.com AD : 11 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 76

  • Les visiteurs de Rome submergé par tout ce qu'il a à offrir - "l'abondance de son passé" selon les mots du poète Rilke - peut trouver un soulagement en s'arrêtant au Panthéon
  • Incarnant la ville païenne et

Le Panthéon, Rome Empire du Milieu (vidéo) Khan Academy

Khanacademy.org AD : 19 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 85

nous sommes sur la Piazza la place devant le Panthéon c'est l'ancien le mieux conservé romain monument et pourtant regardez le sens de l'âge regardez la bonne altération la façon dont son histoire est révélée à travers sa surface il a été attaqué ses raccords en bronze d'origine ont été arrachés regardez les nombreux trous par exemple dans le fronton l'histoire de tous des différents

K. De Fine Licht, La Rotonde à Rome : une étude d'Hadrien

Cambridge.org AD : 17 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 84

  • De Fine Licht, La Rotonde en Rome: une étude d'Hadrien Panthéon (Arc du Jutland
  • Højbjerg: Jysk Archaeologisk Selkab, 1968

Le Panthéon romain avait un Dieu pour toutes les saisons

  • Les Romains étaient un peuple polythéiste qui adorait un grand nombre de dieux
  • Néanmoins, les dieux les plus importants de la panthéon romain sont les douze dieux et déesses des Dii Consentes , qui sont à peu près équivalents aux douze Olympiens des Grecs. Les Dii Consentes sont également un bon exemple d'une caractéristique importante de romain religion connue sous le nom de syncrétisme, dans laquelle le …

9 faits sur le Panthéon, l'église romaine emblématique qui

Flipboard.fr AD : 13 PENNSYLVANIE: 50 Rang MOZ : 82

  • My Modern Met - La ville de Rome regorge de bâtiments anciens et d'églises modernes, y compris certains sites qui sont à la fois
  • Parmi les plus magnifiques lieux de culte historiques se trouve le Panthéon
  • Construit par les Romains probablement comme un temple ou un espace politique, la structure en forme de dôme continue de fasciner les ingénieurs pour son …

Le Panthéon de Rome est-il un cadran solaire géant

Histoire.com AD : 15 PENNSYLVANIE: 39 Rang MOZ : 74

Dans un article publié récemment dans la revue savante Numen, des experts soutiennent une théorie intrigante : que Romeest emblématique Panthéon a été conçu pour représenter, sinon fonctionner comme


Canada

Regarder la cérémonie d'ouverture d'un match des Maple Leafs de Toronto hier soir m'a rappelé quelque chose qui pourrait finir par être l'héritage le plus durable du premier ministre Justin Trudeau : un léger changement dans les paroles de l'hymne national canadien pour le rendre moins sexiste. La deuxième ligne était “Le véritable amour patriote dans tous les commandements de tes fils” à partir de février de cette année, c'est “Le véritable amour patriote dans tous de nous commande. Je n'ai rien contre ce changement de principe, bien que la nouvelle version soit moins poétique et demandera un certain temps d'adaptation.

Mais je suis sûr que je vais m'y habituer, car ce n'est pas la première fois qu'un tel changement se produit. Les paroles en anglais de “O Canada” n'ont été officiellement normalisées qu'en 1980, alors que j'étais en quatrième année. Avant cette époque, il y avait un certain nombre de versions chantées dans tout le pays. Celui que nous avons chanté était ainsi :

O Canada ! Notre maison et terre natale
Véritable amour patriote dans tous les commandements de tes fils
Avec des cœurs brillants, nous te voyons monter
Le vrai nord fort et libre
Et monte la garde, ô Canada
Nous montons la garde pour toi
Canada, glorieux et libre
Nous montons la garde, nous montons la garde pour toi
Canada, nous montons la garde pour toi

La version chantée par Roger Doucet avant les matchs des Canadiens de Montréal mettait en vedette « Nous montons la garde pour les droits et la liberté” comme avant-dernière ligne. Nous chantions parfois cela à l'école pour montrer à quel point nous étions de grands fans de hockey.

La version dévoilée en 1980 va comme ça. Les modifications sont en gras.

O Canada ! Notre maison et terre natale
Véritable amour patriote dans tous les commandements de tes fils
Avec des cœurs brillants, nous te voyons monter
Le vrai nord fort et libre
De loin et de loin, ô Canada
Nous montons la garde pour toi
Dieu garde notre terre glorieux et libre
Canada, nous montons la garde pour toi
Canada, nous montons la garde pour toi

Cette version est meilleure dans la mesure où elle comporte moins de redondances, mais en introduisant une référence à “Dieu,” elle a garanti le ressentiment dans certains milieux. Et bien qu'ils aient abandonné "tous tes fils", nous avons toujours le mot "autochtone", qui est maintenant revendiqué comme propriété exclusive par les Premières Nations du Canada et est de toute façon aliénant pour les immigrants. . L'hymne national est donc encore un peu louche.

Pourtant, bien que – “True patriot love“! “Avec des cœurs rayonnants“ ! “Un vrai nord fort et gratuit“ ! “Montez sur vos gardes“! Ces expressions sont entrées dans la langue vernaculaire canadienne et résonnent au fil des ans. J'essuie une larme rien qu'en les contemplant.

Mais il y a un autre détail qui doit être mentionné. Comme vous le savez peut-être, le Canada est officiellement bilingue, avec un quart de sa population parlant le français comme langue maternelle. Il s'agit de la fracture fondamentale dans la politique et la société canadiennes. Les paroles originales de « . de facto Hymne national canadien (je suppose que le centenaire de la chanson en 1980 a incité le gouvernement à l'officialiser). Il s'avère donc que, comme le castor et la feuille d'érable, l'hymne national était une chose francophone que les Anglos se sont tout simplement approprié, obligeant les Québécois à trouver des substituts (la fleur de lys et les « Gens du pays » me viennent à l'esprit) .

Le fait que les paroles originales en français de “O Canada” n'aient pas été traduites directement en anglais est censément symbolique de la division du pays. Voici ce que signifient les paroles en français :

O Canada ! Terre de nos ancêtres
Ta tête est couronnée de joyaux glorieux
Parce que ton bras sait porter l'épée
Il sait porter la croix
Votre histoire est une épopée
Des exploits les plus brillants
Et ta vaillance, pétrie de foi
Protégera nos foyers et nos droits
Protégera nos foyers et nos droits

Ces paroles illustrent vraiment l'origine francophone de la chanson. On peut y voir le contenu catholique (croix, foi) et ethnico-nationaliste (ancêtres, foyers) alors que l'anglais est un peu plus déiste et géographique.

Mais je pense que les symboles nationaux (hymnes, drapeaux, etc.) devraient en fait être conservés lorsque les équipes nationales affrontent d'autres équipes nationales, et ne devraient pas apparaître avant de simples matchs professionnels.


Vive la Révolution !

Pour le 14 juillet, faisons un tour symbolique de la Révolution française.

La Révolution française de 1789 est souvent présentée comme « la naissance de la politique moderne » et les Jacobins qui en ont pris la relève « le premier parti politique moderne ». En effet, ils partageaient plus que quelques points communs avec les bolcheviks qui a pris le contrôle de la Russie en 1917. Il ne suffisait pas d'avoir un changement de régime à la fois les Jacobins et les bolcheviks ont estimé qu'ils devaient refaire leurs pays respectifs à partir de zéro. Il y a eu une façon “révolutionnaire” de tout faire ! C'est ainsi que la Révolution française diffère de la Révolution américaine qui l'a inspirée. Pour les Américains, dissoudre les bandes politiques qui les attachaient à la couronne britannique était assez facile psychologiquement, étant donné que 3 500 milles d'océan les séparaient, les Américains ont adopté un nouveau drapeau et un emblème national, et ont rejeté tout ce qui était monarchique, mais ont laissé à peu près tout le reste. sur leur société intacte. La situation était assez différente en France, étant donné que le gouvernement, et ses nombreux soutiens, étaient tous juste là, et prêt à faire des alliances avec des puissances voisines hostiles à la révolution. Il y avait donc un plus grand impératif d'extirper tout ce qui était associé à la ancien régime, par la terreur si nécessaire.

L'expérience originale de la France avec le républicanisme a pris fin en 1804 en faveur de l'empire de Napoléon, et le pays est revenu à la monarchie en 1815. Une autre dynastie a pris le relais en 1830, qui à son tour a été évincée en 1848 en faveur d'une autre république. Puis suivit (à partir de 1852) un autre empire, qui tomba en 1871 à la suite de la guerre franco-prussienne. Depuis lors, la France a toujours été républicaine, de sorte que beaucoup de ces symboles révolutionnaires sont maintenant des symboles d'État respectables (et banals). Certains d'entre eux n'ont pas collé, cependant. Tous étaient hautement politiques lorsqu'ils ont été introduits pour la première fois. S'il y avait un principe en vigueur à l'époque, c'était que tout ce qui était monarchique, catholique ou médiéval était exclu, et tout ce qui était républicain, classique ou "éclairé" était dedans. Des choses comme

Mariannes philatéliques (collection de l'auteur).

Figures féminines allégoriques. En latin (et en français), la plupart des noms abstraits sont féminins, il est donc facile d'imaginer "Justice" ou "Espoir" comme des figures féminines. La révolution a vu l'utilisation accrue de ces – l'idée était d'éviter les saints comme Jeanne d'Arc, Louis IX ou Denis. Le sceau de la Première République française (1792) figurait "La Liberté" en 1830, peint par Eugène Delacroix La Liberté guidant le peuple (voir ci-dessous). Finalement, une figure féminine représentant la France a acquis le nom de « Marianne » et fait désormais partie intégrante du symbolisme français. Une jeune femme est même régulièrement élue Marianne modèle par tous les maires de France. Elle est partout !

Timbre français (collection de l'auteur) emblèmes de l'équipe de France de rugby à XV, de l'équipe de hockey sur glace, de l'équipe de rugby à XV et de l'équipe de football Logo Le Coq Sportif (Wikipédia)

Le coq. Une autre référence classique. Le poulet mâle est un “gallus” en latin, qui était aussi le nom de la province romaine de Gaule, devenue la France après l'installation des Francs. Le coq lui-même veille, et préservera la révolution. Après Marianne, le coq gaulois est le symbole animé le plus répandu de la France aujourd'hui. (Certainement la fleur de lys, ce symbole sacré du pouvoir royal français, était dès la sortie!)

Eugène Delacroix, La Liberté guidant le peuple (1830), détail, via Wikipédia.

Bleu-blanc-et-rouge. Je comprends que le drapeau tricolore français date en fait des premiers jours de la révolution, quand les gens pensaient qu'une monarchie constitutionnelle était encore possible. Le blanc était la couleur des Bourbons, et le rouge et le bleu les couleurs de Paris, donc l'idée était que les trois couleurs représentaient une alliance entre la monarchie et les citoyens. Les trois couleurs survécurent cependant à l'exécution de Louis XVI et identifièrent comme une cocarde la garde nationale révolutionnaire. Un drapeau tricolore à rayures verticales a rapidement suivi. C'est le drapeau national de la France depuis la monarchie de juillet 1830.

Tympan d'une église publique française, via Wikipédia.

Liberté, Égalité, Fraternité. Les trois couleurs du drapeau révolutionnaire sont souvent liées aux trois mots de la devise révolutionnaire, c'est peut-être pourquoi cette devise l'a emporté sur d'autres en usage à l'époque. N'importe quel homme des Lumières reconnaîtrait la « liberté » et « l'égalité » comme des idéaux le fait que la devise continue d'embrasser « la fraternité » témoigne probablement de l'influence de Jean-Jacques Rousseau et de son concept mystique de la Volonté Générale. (Beaucoup de gens ont souligné que la devise finit par se contredire : – êtes-vous libre de quitter votre fraternité ?)

Sceau de la première République française, 1792. À partir de Clip Art Etc.

Fasces et bonnet phrygien. Il s'agissait de deux autres symboles classiques ravivés bien-aimés des révolutionnaires. Un faisceau est constitué d'un faisceau de tiges liées autour d'une hache. C'était un objet de cérémonie porté devant les consuls dans la Rome républicaine, et est donc un symbole du républicanisme (bien qu'il ne soit plus aussi populaire qu'autrefois, étant donné qu'il est aussi un symbole du fascisme). Le bonnet phrygien était porté par les Phrygiens et d'autres dans l'ancien Proche-Orient par confusion avec le pileus, casquette portée par les esclaves affranchis à Rome, elle devint un symbole de liberté. Marianne en porte un, souvent avec une cocarde tricolore, parfois le bonnet est représenté soulevé en l'air sur un poteau.

Inscription (1792-1794) sur une église d'Ivry-la-Bataille, via Wikipédia.

Culte de la Raison. Rien n'illustre mieux l'anticléricalisme des révolutionnaires que leur parrainage du culte de la raison en remplacement du catholicisme romain. Des églises à travers le pays, y compris Notre-Dame de Paris, ont été transformées en temples de la raison et un festival national de la raison a été célébré le 20 brumaire an II (voir ci-dessous le « Calendrier révolutionnaire »). Comme son nom l'indique, la religion était dédiée à la poursuite de la philosophie, et l'objet de son culte était "le peuple". qui au moins reconnaissait l'existence d'une sorte de dieu. Après le concordat de Napoléon avec l'Église catholique en 1801, il interdit les deux cultes.

Le Panthéon national, via Wikipédia.

Panthéon. Un autre aspect de l'anticléricalisme révolutionnaire était leur expropriation de l'église de Ste. Geneviève à Paris et sa transformation en mausolée pour les héros nationaux, tels que Voltaire et Rousseau. Ce Panthéon (une belle référence classique là-bas) est redevenu une église à quelques reprises et une croix reste sur le dôme en souvenir de l'objectif initial du bâtiment, mais il est toujours utilisé aujourd'hui comme salle française laïque. of fame (les inhumations les plus récentes remontent à 2015). Le pendule de Foucault, prouvant la rotation de la Terre, a été démontré pour la première fois au Panthéon en 1851.

Départements. La chose à propos de ancien régime est que ses sous-unités géographiques traditionnelles (Aquitaine, Bourgogne, Bretagne, etc.) étaient aussi les titres, et fiefs privés, de divers ducs et comtes. Un tel particularisme, et tout ce qui sentait le privilège aristocratique, ne pouvait être le bienvenu dans la nouvelle France. Alors les révolutionnaires divisèrent le pays en 83 départements, chacun devant être gouverné par un fonctionnaire appelé préfet et chacun nommé, de manière neutre, d'après une rivière locale ou une autre caractéristique géographique. La capitale de chacun département ne devait pas être à plus d'une journée de route de tout établissement, par mesure de sécurité. Elle reste le découpage administratif fondamental en France, même si l'on peut encore prétendre être de Champagne, de Normandie ou d'une autre région traditionnelle.

“Use of the New Measures,” woodcut de la France du XVIIIe siècle (détail), via Wikimedia Commons.

Système métrique. Celui-ci est toujours en usage en fait, c'est l'un des plus aboutis de tous les produits de la Révolution, exporté en Europe puis dans le monde. Seuls des endroits excentriques comme les États-Unis résistent. On peut comprendre le désir des révolutionnaires d'un système de mesure uniforme, étant donné la multiplicité des systèmes différents en France avant 1789 (bien que pourquoi les Bourbons, avec tout leur pouvoir absolutiste, n'aient pas réussi à en imposer un à la France eux-mêmes, a toujours été un mystère pour moi). C'est vraiment un produit des Lumières, dans lequel tout est Logique. Les unités de base sont dérivées de la nature et se rapportent les unes aux autres, et un ensemble uniforme de préfixes indique par quelle puissance de dix nous devons multiplier l'unité de base. Un gramme, l'unité de base de masse, est égal à un centimètre cube d'eau, qui lui-même représente un millilitre de liquide mesuré. Zéro degré centigrade est le point de congélation, tandis que 100 est le point d'ébullition. Mille mètres est un kilomètre, mille grammes est un kilogramme, mille litres un kilolitre. Tout est très rationnel, bien que parfois douze soit en fait un nombre plus facile à utiliser, en ce sens que vous pouvez le diviser en deux, puis en deux à nouveau, et aussi en tiers. Aussi, quoi de plus simple à dire, un “mile” ou un “kilometer” ? Et un mètre peut mesurer trois pouces de moins qu'un mètre, mais l'un serait dérivé de la longueur du bras du roi, tandis que l'autre mesure un dix millionième de la distance entre le pôle Nord et l'équateur. Je ne peux m'empêcher de penser que le premier est intuitif et centré sur l'humain, tandis que le second est abstrait et inhumain. (Ou peut-être que je viens de vivre trop longtemps aux États-Unis…)

Personnifications des mois révolutionnaires d'automne de Vendémiaire (“vintage”), Brumaire (“mist”) et Frimaire (“frost”), de Journal d’un Ségoliste.

Calendrier révolutionnaire. Comme partout les révolutionnaires, les Jacobins ont affirmé qu'ils vivaient dans une nouvelle ère et ont désigné 1792, l'année de l'abolition de la monarchie française, comme l'An Un. Ils ont également réorganisé le calendrier de manière à ce qu'il y ait douze mois de trente jours chacun, avec cinq ou six jours intercalaires supplémentaires dédiés aux vertus révolutionnaires comme le “talent, ” “travail,” ou “honneurs.&# 8221 Un jour sur deux du calendrier était consacré à un fruit, un légume, un animal ou un outil, et les mois eux-mêmes recevaient des noms descriptifs comme Messidor (“récolte,” juin-juillet) ou Nivôse (“neige,& #8221 décembre-janvier). Les gens ne célébreraient plus les jours saints de l'ancien calendrier ! Cette innovation n'a pas tenu (Napoléon est revenu au système grégorien en 1806), bien que les noms de certains mois perdurent, comme dans Homard Thermidor, Emile Zola’s Germinal, ou Karl Marx’s XVIIIe brumaire de Louis Napoléon. Un site Web intéressant contient plus d'informations et un convertisseur de calendrier.

Horloge décimale française de l'époque de la Révolution, via Wikipédia.

Heure décimale. Celui-ci était encore plus bizarre. Qu'il y ait soixante secondes dans une minute, et soixante minutes dans une heure, et vingt-quatre heures dans un jour, déplaît à certaines personnes. La métrique étant basée sur des puissances de dix, les révolutionnaires ont parrainé un système décimal de mesure du temps selon lequel chaque jour comptait dix heures, chaque heure 100 minutes et chaque minute 100 secondes. Cela a été déprécié en 1795.

Guillotine. Tout le monde connaît cet instrument du règne de la terreur (bien qu'il ne s'agisse que d'une des nombreuses méthodes d'exécution utilisées par les Jacobins). L'ironie est que la guillotine était en fait considérée comme humaine, et un niveleur social pour démarrer. Dans le ancien régime, les roturiers étaient pendus, tandis que seuls les aristocrates avaient droit à la décapitation. L'ennui, c'est que souvent la victime pendue ne mourait pas sur le coup, tandis que le bourreau des nobles avait parfois besoin de plusieurs coups d'épée pour terminer le travail. La guillotine n'allait pas manquer et procurait une mort instantanée et indolore, quelle que soit la classe sociale d'où vous veniez. Elle est restée la méthode préférée de la peine capitale en France jusqu'à l'abolition de la peine de mort en 1981.

sans-culottes. Les hommes ne portaient pas toujours de pantalons dans le monde occidental, certainement au XVIIIe siècle, si vous aviez une position quelconque à suivre, vous portiez des culottes - des pantalons qui s'arrêtaient juste en dessous du genou, avec un tuyau couvrant le reste de votre jambe. Seules les classes inférieures portaient des pantalons qui descendaient jusqu'à la cheville. Mais dans la mesure où la Révolution visait à élever ces gens, il est devenu brièvement à la mode que tout le monde porte pantalons. C'était certainement une bonne idée pendant la Terreur, quand tout soupçon d'association avec les anciennes méthodes pouvait signifier la mort. « Sans-culottes » signifie « sans culottes » et fait référence aux membres radicalisés de la classe ouvrière qui étaient parmi les plus fervents partisans de la révolution, bien que leurs idées portaient davantage sur l'égalité des résultats que sur l'égalité des chances et ils ont été marginalisés à la suite de la réaction thermidorienne (1794). (Apparemment, l'arbitre de la mode Beau Brummell a introduit les pantalons dans la société londonienne pendant la Régence [1811-20], les rendant sans danger pour la classe supérieure.)

Jean-Auguste-Dominique Ingres, Napoléon Ier sur son trône impérial (1806), détail montrant le collier de la Légion d'honneur, via Wikipedia.

Légion d'honneur. Il s'agissait d'une innovation napoléonienne, destinée à remplacer les ordres chevaleresques de Saint-Michel (1469) et du Saint-Esprit (1578), parrainés par la monarchie française. Les Légion d’honneur, en bonne forme républicaine, était destiné à reconnaître le talent, le mérite et la réussite, pas la naissance. Il a survécu à toutes les vicissitudes ultérieures de la politique française et reste le summum du système d'honneur français.

La Marseillaise. Cette chanson a été composée en 1792 après la déclaration de guerre contre l'Autriche et a proclamé l'hymne révolutionnaire en 1795. Elle tire son nom d'un groupe de volontaires marseillais qui l'ont chantée lors de leur voyage vers Paris. Vous connaissez l'air - il ouvre les Beatles - Tout ce dont vous avez besoin est l'amour, des extraits en sont entendus dans le finale de l'ouverture de 1812 de Tchaïkovski, et il est joué par l'homme au magnétophone. son nez dans le sketch des Monty Python. Les paroles sont assez violentes – l'ennemi vient “égorger nos fils et compagnons,” nous devons donc nous battre et “laisser un sang impur tremper nos champs” ! Il a été déprécié par Napoléon et interdit par les monarques du XIXe siècle, mais restauré au statut officiel en 1879 et reste l'hymne national de la France.

Jean-Pierre Houel, Prise de la Bastille (1789), via Wikipédia.

Enfin, il y a jour de la Bastille lui-même, ou comme les Français l'appellent, la Fête nationale. Il y a eu de nombreux événements au cours de l'année fatidique de 1789, notamment la convocation des États généraux (5 mai), le serment du court de tennis (20 juin), la Grande Peur (juillet-août) et la Déclaration des droits de l'homme. et le Citoyen (27 août). Mais celui dont tout le monde se souvient, et qui remplace tout le reste, c'est la Prise de la Bastille le 14 juillet. Necker le 12 juillet, les Parisiens l'ont pris d'assaut. Quatre-vingt-dix-huit attaquants et un défenseur moururent dans la bataille qui suivit, le gouverneur de la Bastille s'est fait ôter la tête et a défilé sur une pique. Les prisonniers - dont aucun n'était réellement politique à ce moment-là - ont été libérés et le bâtiment a rapidement été réduit en ruines.

L'élévation du 14 juillet à son statut actuel de première fête nationale a eu lieu en 1880, dans les premières années de la Troisième République. Je ne sais pas pourquoi cet événement de tout ce qui s'est passé en 1789 est devenu si important - je suppose, comme avec la Marseillaise, que la violence montre que vous êtes sérieux.

MISE À JOUR : Je suppose qu'une meilleure raison est que la destruction d'une barrière physique, comme à Berlin le 9 novembre 1989, est psychologiquement satisfaisante. Voici une photo d'une maquette de la Bastille, réalisée à partir d'une des briques de la Bastille, présentée à Washington par Lafayette, exposée à Mount Vernon.


Ananta-Shesha

Vishnu en gloire à Vaikuntha (avec Lakshmi et Ananta-Shesha)

Vishnu est l'un des êtres védiques suprêmes de l'hindouisme. C'est une divinité toute-puissante qui soutient et protège l'univers. En effet, tous les êtres de l'univers font partie de lui. Vishnu est le passé, le présent et le futur. Il crée, soutient et finalement détruit tous les aspects de l'existence. Les multiples avatars de Vishnu – des incarnations mondaines qu'il suppose expérimenter et affecter directement l'existence – se trouvent au centre du mythe hindou. Vishnu a vécu de nombreuses vies en tant que Varaha, Rama, Krishna et Bouddha (enfin, du moins pour certains dévots), et a accompli de nombreuses actions héroïques, mais sa véritable nature divine transcende la compréhension humaine.

Lorsqu'il n'est pas incarné en tant qu'avatar (et tuant des démons, séduisant des laitières ou expliquant la Bhagavad Gita à Arjun), Vishnu habite dans une demeure connue sous le nom de Vaikuntha qui transcende l'univers matériel. Parfois, Vaikuntha est imaginé comme flottant au sommet d'une mer de lait ou suspendu dans l'obscurité infinie de l'espace. Dans cet état d'être cosmologique numineux, Vishnu se repose avec son épouse Lakshmi, la déesse de la richesse, de la beauté et de la prospérité. Dans ses quatre bras, il tient une grande conque, une masse, un chakra et un lotus (padmus) qui peut ou non être l'univers lui-même.

Plus intéressant encore, dans son aspect ultime de divinité, Vishnu s'appuie sur une autre divinité suprême, Ananta-Shesa, le roi de tous les nagas, qui est simultanément un dasa (serviteur) de Vishnu et une incarnation de Vishnu lui-même. Ananta-Shesa est parfois dépeint comme un cobra à cinq ou sept têtes, mais il est le plus souvent imaginé comme un naga (esprit serpent) avec un nombre immense de têtes de cobra. Chacune de ces têtes de serpent soutient une planète et toutes les têtes chantent constamment des louanges au Seigneur Vishnu. Dans l'iconographie hindoue, les têtes sont généralement surmontées de couronnes (mais peut-être devriez-vous plutôt imaginer des exoplanètes).

Lorsque Kalki, l'incarnation finale de Vishnu, se manifestera et mettra fin au Kali Yuga (l'incarnation actuelle déchue de l'univers), Ananta-Shesha sera l'une des seules choses qui restent. Le grand dieu serpent est éternel et se tient en dehors du cycle éternel de la mort et de la renaissance de l'univers.


Violet Tyrien

Il y a quelques semaines, pendant Holi, j'ai consacré une semaine à bloguer sur la couleur. Le sujet était si vif et agréable que le ferré-apiculteur ajoute maintenant une catégorie de couleur.

Je commencerai le post de couleur d'aujourd'hui avec un mythe sur Hercule (ou Héraclès), le héros grec par excellence, dont le nom est apparu encore et encore lors de la discussion sur les monstres nés d'Echidna. Mais comment se fait-il que le guerrier et l'homme fort appartiennent à une discussion concernant la couleur ? Un mythe attribue la fondation de l'une des plus grandes industries chimiques du monde classique à Hercule, ou du moins à son chien. Selon Julius Pollux, Hercule se promenait sur le rivage près de la ville phénicienne de Tyr et faisait la cour à une nymphe avenante. Alors qu'il était ainsi distrait, son chien est sorti en courant et a commencé à consommer un murex pourri qui gisait sur la plage (une histoire qui semblera familière à tout propriétaire de chien). L'horrible repas du cabot fit tacher son museau d'un beau pourpre cramoisi, et la nymphe demanda promptement à Hercule une robe de la même couleur qu'un cadeau d'amant.

La Découverte de la Pourpre (Peter Paul Ruben, ca. 1636, esquisse à l'huile)

Rubens a peint une esquisse de cette scène vivante sur bois mais, peu familier avec la biologie marine, il a dessiné une sorte de gastéropode autre qu'un murex. L'essentiel de la scène est cependant compréhensible et correct. Le pourpre de Tyr, le colorant le plus cher et le plus recherché de l'antiquité classique était une sécrétion muqueuse de la glande hypobranchiale de l'un des nombreux gastéropodes prédateurs de la famille Murex. Haustellum brandaris, Hexaplex trunculus et Stramonita haemastoma semblent être les murex les plus utilisées à cette fin dans l'industrie méditerranéenne des teintures, mais de nombreuses autres murex dans le monde produisent la décharge violette lorsqu'elles sont perturbées. Des preuves archéologiques suggèrent que le colorant était récolté à partir de coquillages dès 1600 avant JC en Crète comme un luxe pour le monde minoen.

La sécrétion muqueuse d'un murex : les escargots utilisent la décharge pour chasser et pour protéger leurs œufs des microbes

Comme plus de dix mille murex étaient nécessaires pour teindre un seul vêtement, la couleur est restée l'un des luxes ultimes du monde classique pour les millénaires à venir. Le violet tyrien était la couleur de l'aristocratie et de la super élite. Pour produire le colorant pourpre tyrien le plus riche, les fabricants ont capturé et écrasé d'innombrables murex, dont les restes ont été laissés à pourrir. Le précieux mucus pourpre suintait des cadavres et était collecté par des ouvriers malheureux jusqu'à ce qu'il en soit assez produit pour teindre un vêtement. Comme ce processus était malodorant (au mieux), des pans entiers de la côte ont été cédés à l'industrie.

Seule une poignée d'individus pouvaient se permettre les coûts immenses de ce matériel et des lois somptuaires ont été adoptées interdisant l'étendue de son utilisation. À des époques ultérieures, il était réservé à l'usage exclusif des empereurs et des sénateurs. À l'époque byzantine, le violet était devenu synonyme de privilège impérial. Les empereurs sont nés dans des pièces de porphyre et enveloppés à vie dans des robes pourpres pourpres.

Mosaïque de l'empereur Justinien le Grand

La couleur réelle n'est pas ce que nous considérerions maintenant pourpre, mais plutôt un riche bordeaux glorieux avec des nuances violettes. L'industrie a été détruite lorsque les aristocrates français de la quatrième croisade mal engendrée ont envahi et conquis Constantinople au début du XIIIe siècle. La teinte écarlate/pourpre brillante était toujours recherchée pour les insignes des rois et reines européens (une recréation de la teinte caractéristique devrait être familière aux lecteurs comme le velours utilisé dans de nombreuses couronnes). Mais ces teintures écarlates et violettes manquaient de la richesse glorieuse et de la célèbre solidité des couleurs du pourpre tyrien. Au moyen-âge, après la chute de Constantinople, le cramoisi royal était obtenu à partir d'insectes et de lichen. Ce n'est qu'à la grande révolution chimique du 19 e siècle que les vêtements violets sont devenus accessibles à tous.


Voir la vidéo: Le musée du Louvre à la conquête dun trésor national (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Faecage

    Tu viens d'avoir une pensée brillante

  2. Hamid

    Phrase charmante

  3. Patricio

    Unambiguously, the quick answer :)

  4. Garwyn

    C'est dommage que je ne puisse pas parler maintenant - je suis pressé de me rendre au travail. Mais je serai libre - j'écrirai certainement ce que je pense.

  5. Taneli

    Les robots ont-ils une discussion ici ? Bonjour les robots d'un humain !



Écrire un message