Des articles

Quelle région de Los Angeles cette carte historique représente-t-elle ?

Quelle région de Los Angeles cette carte historique représente-t-elle ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelle région de Los Angeles cette carte historique représente-t-elle ?


Cela semble être le relevé de LA réalisé par le lieutenant Edward Ord en 1849.

Si c'est le cas, alors la rue Fort dans la zone en forme de grille dans la partie supérieure gauche de la carte est devenue plus tard la rue Broadway. Hill Street, la prochaine rue de Fort Street sur l'enquête, est toujours la prochaine rue au nord-ouest de Broadway aujourd'hui.

Quant à savoir où se trouve Broadway, je dirais qu'il est presque certainement centré autour de 1'st St. D'une part, la grille de LA se penche un peu là-bas, un peu comme le virage sur cette carte. Mais plus important encore, les villes ont tendance à se développer vers l'extérieur, le centre de leurs centres-villes occupant généralement la zone d'implantation d'origine.


La forme urbaine en évolution : Los Angeles

Los Angeles s'est développée plus que n'importe quelle grande région métropolitaine du monde à revenu élevé, à l'exception de Tokyo depuis le début du XXe siècle, et aussi depuis 1950. En 1900, la ville (municipalité, voir Note) de Los Angeles comptait un peu plus de 100 000 habitants. et classé 36e dans la population dans la nation derrière Allegheny, Pennsylvanie (qui a depuis fusionné avec Pittsburgh) et St. Joseph Missouri (qui a depuis perdu plus d'un quart de sa population).

Au fur et à mesure que les gens se déplaçaient vers l'ouest dans les décennies qui ont suivi et surtout après la Seconde Guerre mondiale, la région de Los Angeles a explosé en population. En 1960, la région métropolitaine de Los Angeles, qui était alors et est maintenant composée des comtés de Los Angeles et d'Orange, avait dépassé Chicago pour devenir la deuxième en population après la région métropolitaine de New York. Il a fallu beaucoup plus de temps à la ville de Los Angeles pour dépasser la ville de Chicago en tant que deuxième plus grande municipalité du pays, bien que cela se soit produit lors du recensement de 1990.

La zone statistique combinée de Los Angeles (analogue à l'ancienne zone statistique métropolitaine consolidée) est composée de trois zones métropolitaines, Los Angeles, Riverside – San Bernardino et Oxnard (comté de Ventura). Cette zone combinée couvre 35 000 miles carrés ou plus de 90 000 kilomètres carrés. C'est une superficie presque aussi grande que celle de la Hongrie et plus grande que l'Autriche. La plus grande partie de l'ASC est rurale, avec moins de 10 pour cent de la superficie aménagée.

Croissance à partir de 1900 : Le CSA ne comptait que 250 000 personnes en 1900, mais est passé à près de 5 000 000 en 1950. En 2010, la population approchait les 18 millions, un chiffre à peine inférieur à celui de l'Australie, à 22 millions (tableau 1). En effet, jusqu'en 1990, la population de l'ASC de Los Angeles se rapprochait de l'Australie. Cependant, depuis lors, la croissance démographique dans la région de Los Angeles a considérablement ralenti et l'Australie devrait rester plus grande.

La ville de Los Angeles avait augmenté de 88 pour cent de 1950 à 2000, mais au cours de la dernière décennie, elle n'a ajouté que trois pour cent à sa population. Des baisses de croissance encore plus spectaculaires se sont produites dans le reste de l'ASC. Par exemple, le comté d'Orange avait connu une croissance de 1200 % entre 1950 et 2000, mais n'a augmenté que de 6 % au cours de la dernière décennie.

Croissance : 2000 à 2010 : La croissance de la population dans l'ASC de Los Angeles était largement dispersée et éloignée du noyau. La zone centrale (noyau urbain) de la ville de Los Angeles s'étend des montagnes de Santa Monica au sud de Los Angeles et des limites de Beverly Hills, West Hollywood et Culver City à l'est de Los Angeles n'a augmenté que de 0,7 %. Fait unique, la zone centrale s'est fortement densifiée entre 1960 et 2000, tandis que les autres noyaux urbains ont presque tous diminué en population, que ce soit aux États-Unis ou en Europe occidentale. Cela était dû en grande partie à une forte immigration en provenance du Mexique, d'autres régions d'Amérique latine et d'Asie.

L'anneau de banlieue intérieure, qui comprend le reste du comté de Los Angeles au sud des montagnes de Santa Susana et de San Gabriel, ainsi que les banlieues plus anciennes du nord-ouest du comté d'Orange ont augmenté de 1,5%. Dans cette zone, 32 banlieues proches (toutes dans le comté de Los Angeles) sont passées de 1,766 million à 1,767 million (0,1 %) de 2000 à 2010 (Note 2).

Les banlieues extérieures, qui comprennent le reste du comté d'Orange (y compris la zone urbaine de Mission Viejo) et les parties ouest des comtés de Riverside et de San Bernardino (y compris la zone urbaine de Riverside - San Bernardino) ont augmenté de 19 %.

Les zones périurbaines, qui comprennent des zones situées en dehors des zones urbaines centrales de Los Angeles, Riverside-San Bernardino et Mission Viejo, ont augmenté de 30 %. Les points chauds comprenaient le comté de Ventura, la vallée de Santa Clarita, la vallée d'Antelope, la région de Victorville-Hesperia, la vallée de Coachella (Indio-Palm Springs), la région de Hemet et la région de Temecula-Murrieta. Un argument pourrait être avancé que Temecula-Murrieta serait dans la région métropolitaine de San Diego si les régions métropolitaines étaient définies par des unités plus petites, telles que les municipalités (comme au Canada) ou les secteurs de recensement. Les zones périurbaines sont plus attrayantes pour les résidents, du moins en partie en raison de logements considérablement moins chers et de leur plus grande disponibilité de maisons individuelles que dans les trois zones urbaines centrales.

Les zones plus reculées du désert s'étendant jusqu'aux frontières du Nevada et de l'Arizona ont ajouté 42 % à leur population (tableau 2, figures 1 et 2).

Ville de Los Angeles : La dispersion de la population était également évidente dans la ville de Los Angeles. Pendant des décennies, la ville de Los Angeles s'est fortement développée. Environ un quart de cette croissance depuis 1960 a été la densification de la zone centrale, comme indiqué ci-dessus.

Cependant, peu de choses notées sont le fait que la majeure partie de la croissance de la ville était de nature suburbaine, construite à des densités faibles et modérées et largement axée sur la voiture. Pendant la majeure partie des cinquante dernières années, la croissance a été « au-dessus de la colline » dans la vallée de San Fernando, une ancienne zone rurale qui a été annexée par la ville avant 1930. Entre 1950 et 2010, la population de la vallée de San Fernando est passée de 300 000 habitants. à 1 400 000. Ainsi, la vallée s'est développée comme pratiquement toutes les villes centrales historiques à croissance rapide du pays qui se sont développées depuis 1950, en remplissant des terres vides (Figure 3).

On a beaucoup écrit sur la « manhattanisation » du noyau de Los Angeles. Cependant, avec seulement 13 tours de plus de 150 mètres, le centre-ville de Los Angeles n'est pas une menace pour Manhattan, avec plus de 125, ou même Chicago avec plus de 70. De plus, la croissance de l'emploi stagne, avec pratiquement aucun changement dans l'emploi dans le secteur privé au cours de la dernière décennie, malgré d'importantes subventions gouvernementales.

Entre 2000 et 2010, la zone centrale s'est développée à son rythme le plus lent depuis les années 1950, n'augmentant que de 0,7 % par rapport à sa population, n'augmentant que de 12 000 (à 1 764 000), soit à peine 12 % de la croissance de la ville. Néanmoins, et contrairement à la réputation de Los Angeles, la zone centrale est très densément peuplée, à environ 14 000 personnes par mile carré, les secteurs de recensement les plus denses ayant plus de 90 000 habitants par mile carré. Parmi les plus grandes municipalités du pays, seules New York et San Francisco sont plus denses que le centre de Los Angeles.

La grande histoire de la croissance était à la périphérie. La vallée de San Fernando a capturé 70 pour cent de la croissance de la ville dans les années 2000, avec une expansion considérable dans les collines au nord de Chatsworth et Northridge. Même ainsi, la croissance de la vallée n'était que de cinq pour cent. La partie ouest de la ville, qui s'étend des montagnes de Santa Monica à l'aéroport international de Los Angeles, a augmenté de 3 % et a représenté 13 % de la croissance de la ville. La zone du port a ajouté deux pour cent à sa population et a représenté cinq pour cent de la croissance de la ville (figure 4).

L'avenir : croissance ou stagnation ? Après plus d'un siècle de croissance spectaculaire, le mastodonte démographique de Los Angeles stagne et pourrait vraisemblablement faire marche arrière en raison de la baisse de l'immigration, de l'exode des familles de la classe moyenne et de la classe ouvrière. En effet, même la forte croissance de la grande couronne et de la périphérie n'a pas suffi à entraîner l'augmentation de la population régionale (9 %) jusqu'au taux national de 10 % entre 2000 et 2010.

Le pronostic immédiat devrait être pour une croissance encore plus lente. Les désavantages financiers, réglementaires et du coût de la vie de la Californie sont largement reconnus par les ménages et les entreprises. Avec des réglementations plus strictes à l'horizon, telles que les restrictions d'utilisation des terres plus strictes susceptibles de se produire à la suite du projet de loi 375 du Sénat, toute croissance future à la périphérie pourrait être freinée. Même avec un soutien de plusieurs milliards en termes d'allégements fiscaux et d'investissements publics, le noyau central semble peu susceptible de faire une réelle différence, du moins au-delà des médias. Los Angeles n'est peut-être pas sur la voie de la stagnation de Rust Belt, mais le dynamisme du siècle dernier n'est plus.

Note 1 : Dans cet article, le terme "ville" signifie commune.

Remarque 2 : Cela comprend les municipalités et les lieux de recensement les plus proches de la zone centrale de la ville de Los Angeles, de Glendale et Pasadena à Monterey Park jusqu'à South Gate, Compton et Gardena et à l'ouest de la zone centrale.

Note 3 : Note biographique : L'auteur est né dans le quartier d'Echo Park, près du centre-ville de Los Angeles.

Photographie : Downtown Los Angeles depuis Echo Park (par l'auteur)

Wendell Cox est professeur invité au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris et auteur de « War on the Dream : How Anti-Sprawl Policy Threatens the Quality of Life »


Construite pour la belle-mère du Dr Granville MacGowan, dont la famille avait la maison voisine, la résidence Briggs a été construite pour que les gens puissent circuler facilement entre les deux grandes maisons Alpine Craftsman. Les manoirs ont été construits « à quelques mois d'intervalle » par la firme Hudson & Munsell. Désormais propriété de la même organisation qui a sauvé le Guasti Mansion, le Mouvement de la Conscience Intérieure Spirituelle, la résidence Briggs est fermée au public et sert de logement aux employés de la MSIA.

Compte tenu du statut de monument pour son style Mission Revival Craftsman, la maison unifamiliale Hauerwaas a été construite en 1914 pour Lucy Hauerwaas, la veuve de John A. Hauerwaas, un investisseur immobilier.

Parmi les détails exceptionnels de la maison figurent un toit plat, un parapet dentelé et un portique en arc, indique le rapport pour son statut de monument historique et culturel. La maison a été achetée en 1937 par le Dr Masako Kusayanagi, d'origine japonaise et américaine, qui y est restée avec sa famille jusqu'à ce qu'elle soit obligée de déménager au camp d'internement de Manzanar pendant la Seconde Guerre mondiale.


Quelle région de Los Angeles cette carte historique représente-t-elle ? - Histoire

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 1984 au Los Angeles Memorial Coliseum | Photo : CIO

1984 - Los Angeles devient la seule ville américaine à accueillir le Jeux Olympiques d'été à deux reprises.
1984 - Los Angeles devient la première ville d'Amérique à disposer de deux indicatifs téléphoniques, les vallées de San Fernando et de San Gabriel étant désignées par 818.
1984 - Un nouveau terminal international ouvre à LAX, nommé en l'honneur du maire Tom Bradley. Aujourd'hui, une trentaine de compagnies aériennes opèrent à partir de ce terminal.

1984 - La Mazda Miata est conçue à Los Angeles. En plus de Mazda, Honda, Nissan, Toyota, Volkswagen, Volvo et les « trois grands » constructeurs automobiles américains ont tous des centres de conception à Los Angeles.
1984 - Les Clippers de San Diego déménagent à Los Angeles.

1986 - Fonctionnant sur la fièvre olympique, le premier marathon de la ville de Los Angeles a lieu. C'est le plus grand marathon pour la première fois, avec près de 11 000 personnes.

1987 - Le pape Jean-Paul II visite Los Angeles. Ses activités comprennent des rencontres avec des chefs de file de l'industrie des communications et la célébration de deux messes en plein air.

1987 - James Ellroy Le Dahlia noir est publié, le premier de sa série de romans de Los Angeles, qui comprend également L.A. Confidentiel.

Kirk Gibson fait le tour des bases après son légendaire home run&nbsp| Photo : Dodgers de Los Angeles

1988 - Voltigeur des Dodgers Kirk Gibson frappe son légendaire home run des World Series, largement considéré comme le plus grand moment sportif de l'histoire de L.A.
1988 - Ouverture du Gene Autry Western Heritage Museum.

1990 - Nelson Mandela visite Los Angeles dans le cadre d'une tournée historique de 12 jours et 8 villes des États-Unis Mandela séjourne au Millennium Biltmore et s'adresse à une foule de 70 000 personnes au Coliseum : « Nous n'aurions pas pu quitter les États-Unis sans visiter la ville qui nourrit chaque jour les rêves de millions de personnes dans le monde."
1990 - Ouverture de la tour de la banque américaine. Avec 73 étages, ce serait le plus haut bâtiment de la côte ouest depuis près de trois décennies.
1990 - Ouverture du Hammer Museum à Westwood.

1990 - Lorsque la Metro Blue Line relie le centre-ville à Long Beach, le métro léger pour les navetteurs revient dans la région de Los Angeles.

1991 - La star des Lakers Magic Johnson prend sa retraite, annonçant qu'il est séropositif, donnant au VIH/SIDA une nouvelle plate-forme et indiquant clairement que cette maladie peut affecter n'importe qui.

1991 - L'indicatif régional 310 est utilisé pour l'ouest, le sud et l'est de Los Angeles.

1992 - Esa-Pekka Salonen prend le relais en tant que chef d'orchestre du Los Angeles Philharmonic.

1992 - Ouverture du Japanese-American National Museum à Little Tokyo, le seul musée aux États-Unis racontant l'histoire des Japonais américains.

1992 - Jay Leno prend la relève en tant qu'hôte de Le spectacle de ce soir. "Jaywalking" commence.

1993 - Le Museum of Tolerance ouvre ses portes à West LA. Bien qu'il se concentre sur l'Holocauste nazi, il examine également les questions générales de tolérance et de racisme.

Steve McQueen's 1956 Jaguar XKSS au Petersen Automotive Museum | Photo : Wikimedia Commons

1994 - Le Musée de l'automobile Petersen, l'un des plus grands musées automobiles au monde, ouvre ses portes sur Museum Row, à l'angle de Fairfax et de Wilshire. Le musée s'étend maintenant sur 100 000 pieds carrés d'expositions, 25 galeries et plus de 300 véhicules dans sa collection.

1994 - Les yeux du monde sont tournés vers L.A. en tant que grand footballeur O.J. Simpson est arrêté pour le meurtre de sa femme, Nicole Brown Simpson, et de Ronald Goldman, à la suite d'une spectaculaire poursuite en voiture à basse vitesse. « Si ça ne rentre pas, tu dois acquitter » entre bientôt dans le lexique américain.

1994 - La Coupe du Monde de la FIFA se déroule sur des sites à travers les États-Unis. Le Brésil a battu l'Italie 3-2 aux tirs au but lors du dernier match au Rose Bowl Stadium.

Statue de la Liberté au centre culturel Skirball | Photo : Youri Hasegawa

1996 - Le Centre Culturel Skirball ouvre à Brentwood en tant que musée de l'histoire et de la culture juives.
1996 - Le premier Los Angeles Times Festival of Books a lieu. Aujourd'hui, plus de 150 000 personnes assistent à l'événement du week-end, ce qui en fait le plus grand festival du genre dans le pays.
1996 - LA Galaxy commence à jouer en tant que l'un des huit membres fondateurs de la Major League Soccer.
1996 - Le Musée d'art latino-américain (MOLAA) est fondé à Long Beach et dessert la grande région de Los Angeles. MOLAA est le seul musée aux États-Unis consacré à l'art latino-américain et latino-américain moderne et contemporain.

Vues sur le jardin central et l'océan Pacifique au Getty Center | Photo : Youri Hasegawa

1997 - Perché sur une colline au-dessus de Brentwood, Centre Getty s'ouvre sur une vue sur l'ensemble du bassin de Los Angeles. L'architecte Richard Meier, lauréat du prix Pritzker, a conçu les bâtiments avec une façade en marbre travertin - le Central Garden de Robert Irwin attire tout autant les éloges.

1998 - Hé mec, Le grand Lebowski est sorti et The Dude de Jeff Bridges devient une icône de la culture pop.
1998 - La zone entourant le noyau du centre-ville de LA reçoit l'indicatif régional 323.

Centre STAPLES | Photo : Youri Hasegawa

1999 - Bureau en Gros ouvre, la nouvelle maison pour les équipes professionnelles de basket-ball et de hockey et le début d'une renaissance au centre-ville de Los Angeles.

1999 - Les États-Unis battent la Chine lors de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA au Rose Bowl Stadium. Brandi Chastain célébrant son penalty gagnant est depuis devenue une image emblématique de l'athlétisme féminin aux États-Unis. Vingt ans jour pour jour, Chastain a été immortalisée avec une statue de bronze qui a été dévoilée devant le Rose Bowl Stadium le 10 juillet 2019.


2000 - Une partie d'East Hollywood est désignée comme la première et la seule ville thaïlandaise des États-Unis. Tant de Thaïlandais ethniques vivent à Los Angeles (environ 80 000), que la ville est parfois appelée la 77e province de Thaïlande.

Hollywood et les Highlands | Photo : Youri Hasegawa

2001 - Le Kodak Theatre ouvre ses portes en tant que nouveau lieu de la cérémonie des Oscars (il a été rebaptisé le Théâtre Dolby en 2012). Hollywood & Highland, un centre de vente au détail et de divertissement qui a également un œil sur l'histoire d'Hollywood, ouvre à côté.
2001 - Amoeba Music ouvre ses portes sur Sunset Boulevard à Hollywood. Occupant tout un pâté de maisons, l'immense magasin propose la collection de musique et de films la plus grande, la plus vaste et la plus diversifiée jamais hébergée sous un même toit.

2002 - La cathédrale de 11 étages de Notre-Dame des Anges ouvre ses portes au centre-ville de LA, remplaçant Sainte-Vibiana en tant que principal centre de culte de l'archidiocèse. Le design contemporain d'un architecte espagnol lauréat du prix Pritzker, José Rafael Moneo, n'a pratiquement pas d'angles droits et une place qui évoque les cathédrales du Vieux Monde.

2003 - Salle de concert Walt Disney, conçu par l'architecte Frank Gehry, lauréat du prix Pritzker basé à Los Angeles et la maison du célèbre Los Angeles Philharmonic, ouvre ses portes au centre-ville de LA et devient instantanément un emblème architectural emblématique de la ville.
2003 - Ouverture du centre Home Depot à Carson. Maintenant connu sous le nom de Dignity Health Sports Park, le complexe sportif polyvalent est situé sur le campus de Cal State Dominguez Hills et comprend un stade de football (terrain du LA Galaxy), un stade de tennis, des installations d'athlétisme et un vélodrome de classe, le VELO Sports Center.

2005 - Antonio Villaraigosa devient maire de Los Angeles, premier maire d'origine hispanique de la ville depuis 1872. Après son élection, Semaine d'actualités le présente sur la couverture avec le titre "Latino Power".

Jardin péristyle extérieur à la Villa Getty | Photo : Youri Hasegawa

2006 - Après des années de rénovations, le Getty Museum de Pacific Palisades rouvre ses portes alors que le Villa Getty, abritant l'importante collection d'antiquités grecques, romaines et étrusques de la fondation.

2006 - L'observatoire Griffith rouvre après d'importantes rénovations, y compris le théâtre Leonard Nimoy Event Horizon, du nom de l'acteur qui a joué M. Spock sur l'original Star Trek séries.

2006 - La population de la ville est de 3 976 071. La population du comté de Los Angeles est de 10 245 572 habitants - c'est de loin le plus grand comté du pays.

Microsoft Plaza la nuit | Photo : L.A. EN DIRECT

2008 - L.A. EN DIRECT ouvre au centre-ville de LA.
2008 - Le GRAMMY Museum ouvre ses portes pour coïncider avec le 50e anniversaire des Grammy Awards. Le musée éduque les visiteurs sur l'histoire et la signification culturelle de la musique américaine à travers des expositions passionnantes, une programmation innovante et des interactions de pointe.
2008 - Le Broad Contemporary Art Museum (BCAM), l'une des plus grandes collections d'art contemporain au monde, ouvre au LACMA.

2009 - Madame Tussauds ouvre ses portes à Hollywood et l'Annenberg Space for Photography ouvre ses portes à Century City.

2010 - Angels Flight rouvre, reliant les quartiers historiques et financiers de Bunker Hill.
2010 - Le premier CicLAvia a lieu. Inspiré de l'hebdomadaire de Bogotá ciclovia, CicLAvia ferme temporairement les rues à la circulation automobile et les ouvre à Angelenos comme parc public. Plus de 1,6 million de personnes ont fait l'expérience de CicLAvia, ce qui en fait le plus grand événement de rues ouvertes aux États-Unis.

2011 - Au centre-ville de LA, La Plaza de Cultura y Artes ouvre ses portes en face du marché d'Olvera Street, et Dinosaur Hall ouvre ses portes au Natural History Museum.
2011 - Le Los Angeles Philharmonic prolonge le contrat du directeur musical Gustavo Dudamel jusqu'à la fin de la saison 2018-2019, le centenaire de l'orchestre.

La navette spatiale Endeavour au California Science Center | Photo : Youri Hasegawa

2012 - Transformers: The Ride-3D est lancé à Universal Studios Hollywood, et le Endeavour de la navette spatiale est exposé au public au California Science Center.

2012 - Le cuirassé IOWA célèbre sa grande ouverture en tant que musée flottant. Le « Battleship of Presidents » est amarré en permanence au quai 87 du port de Los Angeles à San Pedro.

2012 - Les Kings de Los Angeles remportent la première coupe Stanley de l'histoire de la franchise.

2013 - Eric Garcetti devient le premier maire juif élu de L.A. et le plus jeune depuis plus d'un siècle.

2013 - Plusieurs monuments culturels de L.A. célèbrent des anniversaires marquants : Walt Disney Concert Hall (10e), Fowler Museum (50e), Hollywood Sign (90e), Natural History Museum (100e).

Yayoi Kusama, "Longing for Eternity" 2017 [détail]. Photo de Maris Hutchinson/EPW Studio. Image © Yayoi Kusama. Avec l'aimable autorisation de David Zwirner, New York Ota Fine Arts, Tokyo/Singapour/Shanghai Victoria Miro, Londres/Venise Yayoi Kusama Inc.

2014 - Les ouvertures d'hôtels incluent The Ace Hotel Downtown Los Angeles et LINE Hotel à Koreatown.
2014 - Despicable Me : Minion Mayhem ouvre ses portes aux Universal Studios Hollywood.
2014 - Parmi les événements culturels marquants, mentionnons le 50e anniversaire du Centre de musique et l'ouverture de Le large musée d'art contemporain au centre-ville de LA.

2015 - Fast & Furious - Supercharged et The Simpsons Ride ouvrent à Universal Studios Hollywood.
2015 - Los Angeles accueille les Special Olympics World Games, le plus grand événement sportif et humanitaire au monde en 2015.

Skyslide à l'OUE Skyspace | Photo : Youri Hasegawa

2016 - Les Rams reviennent à Los Angeles après une interruption de 22 ans.
2016 - Le monde sorcier de Harry Potter ouvre ses portes à Universal Studios Hollywood, OUE Skyspace ouvre à la US Bank Tower, et la Metro Expo Line relie le centre-ville de LA et la jetée de Santa Monica.

Le candidat présidentiel, le sénateur Barack Obama, accueille ses partisans lors d'un rassemblement au complexe sportif Rancho Cienega à Los Angeles&nbsp| Photo : Barack Obama, & ampnbspFlickr

2017 - Le conseil municipal de Los Angeles approuve à l'unanimité la motion visant à renommer 3,5 miles de Rodeo Road au complexe sportif Rancho Cienega dans le sud de L.A. comme Boulevard Obama.

2017 - Grand Central Market célèbre son centenaire et Angels Flight rouvre.
2017 - La Fondation Marciano, soutenue par les frères Guess Jeans Maurice et Paul Marciano, ouvre un musée d'art contemporain gratuit à Koreatown.

Gustavo Dudamel dirige le LA Phil | Photo : Hollywood Bowl, Facebook

2018 - L'Orchestre philharmonique de Los Angeles fête son centenaire.

2018 - Ouverture du stade Banc of California, domicile du Los Angeles Football Club, à Exposition Park.
2018 - Le remake de Bradley Cooper de Une star est née présente le spectacle "Shallow", le duo avec Lady Gaga et Cooper qui remporte l'Oscar de la meilleure chanson originale.
2018 - La tour des sauveteurs de la Venice Pride est dédiée à Bill Rosendahl, le premier homme ouvertement homosexuel élu au conseil municipal de Los Angeles.

Goutte d'eau à Jurassic World - The Ride | Photo :&nbspUniversal Studios Hollywood

2019 - Jurassic World : La chevauchée ouvre à Universal Studios Hollywood.
2019 - UCLA, Musso & Frank Grill et The Huntington Library célèbrent leur centenaire.

2019 - Le Los Angeles LGBT Center célèbre "50 Years of Queer", le Petersen Automotive Museum célèbre son 25e anniversaire et le STAPLES Center célèbre son 20e anniversaire.
2019 - La "lettre d'amour à LA" de Quentin Tarantino Il était une fois à Hollywood s'ouvre aux critiques élogieuses. Il remportera plus tard 10 nominations aux Oscars couvrant presque toutes les grandes catégories, y compris le meilleur film, le meilleur réalisateur et des hochements de tête pour Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.


Restaurants préférés du passé

Aujourd'hui, je conduisais sur Central Ave. et je suis passé devant l'ancien bâtiment Pannekucken (sp?) qui, ces dernières années, a été occupé par divers restaurants indiens avec peu ou pas de succès. Quoi qu'il en soit, je me souviens que mes parents m'avaient emmené dans ce Pannekucken quand j'étais enfant, et j'ai commencé à penser à tous les restaurants que j'aimais qui ne sont plus là.

Voici ma liste dans un certain ordre :

1. Pizza Shaky. Assez dit.

2. Skippers (le poisson frit AYCE était une bonne affaire à l'époque)

3. Le fast-food chinois sur Hennepin à Uptown (je crois qu'il s'appelait Chinese Express). C'était dans les années 90, quand vous pouviez réellement commander votre nourriture si épicée que vous transpiriez. Il était installé dans un ancien bâtiment Rax et après sa fermeture, il est devenu un restaurant thaïlandais. Le brocoli à l'ail croustillant dans une sauce brune m'a presque transformé en végétarien.

4. La pizza Rocky Rococco à Dinkytown. C'était une bonne pizza (il y a encore un endroit ouvert à Brooklyn Park, mais la pizza n'est pas la même qu'en 1992).

5. L'ancien Rainbow Cafe à Uptown. Le meilleur cheesecake à la tortue de tous les temps.

6. Benjamins (emplacement de Roseville). Je jure qu'ils avaient les rondelles d'oignon coupées les plus épaisses que vous ayez jamais vues. Il y aurait comme un gros oignon entier par commande. La sauce à l'orange fluo qui les accompagnait avait l'air désagréable, mais c'était délicieux.

7. Mother Tuckers (emplacement de Roseville). Parce que quand tu as 16 ans, ce nom est juste drôle. Bien qu'ils aient fait fondre une galette moyenne, et si je ne me trompe pas, ils ont été l'un des premiers restaurants de la ville à proposer des Buffalo Wings (vers 1987).


Techniquement, l'entrée au Broad Museum est gratuite, mais vous avez besoin d'une réservation pour entrer. C'est un billet presque impossible à obtenir depuis leur ouverture en 2015.

Réglez votre GPS ou votre application de cartes sur 221 S. Grand Avenue

  • Depuis le Musée d'Art Contemporain : Face à la Grand Avenue devant le musée, allez à droite et traversez la Grand Avenue au niveau de la 2nd Street
  • Depuis le Disney Concert Hall and Music Center : Face à Grand Avenue, devant le Disney Hall ou le Music Center, allez à droite. C'est du même côté de la rue que le Disney Hall, juste après la 2nd Street sur Grand.
  • Si vous souhaitez vous rendre directement à The Broad depuis d'autres parties de la ville, vous pouvez prendre le métro jusqu'au Civic Center ou Pershing Square. Si vous conduisez, consultez les notes GPS ci-dessus.

Le nom rime avec "route" et c'est un nouveau musée d'art contemporain construit pour abriter les collections des philanthropes Eli et Edythe Broad et The Broad Art Foundation. Les près de 2 000 œuvres comptent parmi les collections les plus importantes d'art d'après-guerre et d'art contemporain dans le monde entier.

Le bâtiment, conçu par Diller Scofidio + Renfro, présente une structure extérieure aérée en nid d'abeille qui fournit une lumière naturelle filtrée à la galerie longue d'un bloc.


L.A.'s Eastside : Où tracez-vous la ligne ?

Depuis plus d'une décennie, un débat sur la définition appropriée de la ville & rsquo & ldquo Eastside & rdquo est en suspens à Los Angeles. Au milieu se trouvent deux groupes des plus anciens quartiers de la ville. Il y a les quartiers historiques à l'est de la rivière : les quartiers latinos comme Boyle Heights. Et il y a le nouveau Eastside : des enclaves hipster comme Silver Lake.

Sans définition officielle, il n'y a pas de réponse officielle. Nous organisons donc un débat pour que les lecteurs dessinent leurs propres cartes et partagent comment ils définissent L.A.&rsquos Eastside.

En rapport

Silver Lake fait-il partie de l'est de Los Angeles ? Plus comme East Hollywood.

Racines-Le mouvement Chicano-Naissance du Lowrider-Zoots Suits-Barrios-Self Help Graphics
-East L.A Classic-Food-The Struggle-Family-Jews Synagogs - Temples japonais-
Cimetière à feuilles persistantes et ainsi de suite.

Pour moi, l'Eastside est défini comme les quartiers de Los Angeles situés à l'est de la rivière LA et à l'est de la 110. Cela comprend également une grande partie de l'East LA non constitué en société.

Ce sont des quartiers à majorité démographique latino-américaine.

En outre, je définis les limites par la frontière des villes environnantes suivantes : China Town, Downtown, Commerce, Monterey Park, Montebello, Alhambra & Highland Park.

Les débutants ne peuvent pas être sérieux, il y a tellement d'histoire culturelle là-bas.

Los Angeles n'est pas novice en matière de gentrification, mais vous pouvez dire qu'une fois que vous avez passé Western, Normandie, jusqu'au Vermont, le quartier change. Oui, vous avez des hipsters ou d'autres façons moins raciales de dire des entreprises et des résidents "blancs", mais pour la plupart, c'est East LA - des quartiers où les bâtiments ne sont pas des complexes, des maisons de chemin de fer contre des bungalows et des collines qui construire vers le haut dans un algorithme parfait où la somme n'est pas toujours égale au revenu le plus élevé.

Ce n'est pas parce que les revenus plus élevés et la diversité raciale se propagent au-delà des 101 que l'Eastside doit suivre, de peur de commettre un suicide socio-économique en gardant des lignes tracées économiquement et à motivation raciale. Pauvre pour l'amour de la pauvreté n'est pas vraiment une chose.

Je loue toujours un appartement pour 850 $ par mois. Un appartement construit en 1904 avec une mauvaise électricité et de beaux ins construits par un artisan. Un appartement qui n'existe nulle part ailleurs à Los Angeles. Dans une rue qui, il y a quatre ans, était effrayante et qui est aujourd'hui pleine de familles hispaniques et philippines, de jeunes couples d'une vingtaine d'années et d'une promesse économique qui dit que verrouiller vos portes est une précaution. pas une nécessité. Je mange encore des pupus. Mais maintenant, je peux marcher jusqu'à une épicerie avec des produits frais pendant que je les mange.

À l'est de la rivière LA
Entre le 5 et le 10fwt
à l'ouest de Montebello

Je considère Lincoln Heights, Highland Park et El Sereno comme NE LA.

J'ai vécu à et autour de Los Angeles la plupart de mes 50 ans, y compris à Boyle Hights, Echo Park et maintenant Glassell Park. Pendant la majeure partie de ma vie, « Est » signifiait à l'est de la rivière L.A. et « Ouest » signifiait quelque part à l'ouest de La Cienega. Silver Lake et Echo Park n'étaient que Silver Lake et Echo Park. Glassell Park, Atwater, Highland Park et Eagle Rock étaient collectivement au nord-est de LA.

Main est la rue la plus ancienne de Los Angeles, et 1st & Main est à environ trois pâtés de maisons au sud de l'endroit où notre Pueblo, aujourd'hui ville, a été fondée en 1781.

N'ayant pas grandi dans l'Eastside, je n'ai pas vraiment de contrôle sur la frontière orientale de l'Eastside, mais je dis que cela se termine là où se termine la ville de Los Angeles.

J'ai grandi dans les régions de Silver Lake/Los Feliz/Echo Park.

Jusqu'à mes 4 ans, nous vivions sur Avenel Street, non loin du Roger Young Village dans le quartier de Los Feliz. Nous avons ensuite emménagé avec ma grand-mère sur Berkeley Avenue, entre Glendale et Silverlake Blvds. Sa maison avait été construite dans les années 20 par mon grand-père.

J'ai joué dans le domaine Garbetts, maintenant connu sous le nom de Hathaway Hill. Je suis allé à Mayberry Street School, Thomas Starr King Jr. Hight et Marshall High. Ma mère et mon oncle sont allés à Clifford Elementary, traversant le Sennett Studio en chemin. Ils sont allés à Belmont High.

Ma troupe de scouts s'est réunie dans le sous-sol de l'église méthodiste unie Echo Park sur Alvarado au large de Sunset.

La zone dans laquelle nous vivions s'appelait Edendale, entre les zones Echo Park et Silver Lake. Certains ont même osé l'appeler East Hollywood. Les limites sont si fluides que la zone peut être appelée Echo Park, Silver Lake ou, parce qu'Edendale apparaît encore sur certaines cartes actuelles, Edendale.

Ce n'était pas alors, ce n'est pas maintenant, et ce ne sera jamais "East Los Angeles", peu importe à quel point les résidents actuels veulent désespérément se distinguer du West Side "à la mode" de Los Angeles. Si les résidents enlèvent leurs lunettes roses, ils verront tout Los Angels comme la ville sale, sale et mal entretenue que Raymond Chandler a mise sur la carte littéraire.

En résumé : ce n'est pas parce que la région de Silver Lake est à l'est d'Hollywood qu'il est à l'est, à moins que vous ne soyez peut-être du côté ouest, et que ces gens vivent bien trop loin pour conduire à l'est de la 405 de toute façon, donc ils ne le font pas. obtenir un vote.

Les « Points Nord » (Glassell Park, Hancock Park) sont plus étroitement associés à Silver Lake ou à Eagle Rock (les gens y ont déménagé parce que c'est moins cher). Les points au nord sont également géographiquement différents du "Eastside" tel que défini.

Silver Lake, where I once lived, and Echo Park, Chinatown, etc. are clearly different than the "Eastside," and are more closely associated with DTLA, Hollywood, or Koreatown than the Eastside neighborhoods.

I don't think there's a debate about calling east of DTLA the Eastside, so that's that.

Westsiders think the world ends around La Brea. We need to teach them and the transplants they're misinforming the history of our city.

I used to live in Los Feliz, on Los Feliz Blvd. near Riverside Drive and Griffith Park. Los Feliz is not East L.A., not even close. You could call it East Hollywood but that's it.

I'm fourth generation Angelena. My family is from Boyle Heights and has contributed much to the history and culture of the Eastside, particularly in music. The name is a big deal to us because it is our history for almost 100 years now. Because my family is Mexican-American, does my 100 year cultural history not count? Does someone who has moved here five years ago really get the right to steal my neighborhood's name and historical legacy?

From my experience, in watching the city change over the years, all the the different areas, I can tell you that the Westside, is so, so very different from everything "East of Vermont" and "Downtown". In fact, even "East" Hollywood is considered the "East" side for Westsiders and Valley folks.

To me, parts of Downtown are included in the "Eastside", although Downtown is sort of a unique "bubble" inside of both the "Eastside" and "Southside" of LA.

For me, the Borders of the "Eastside" are everything East of Vermont and South of Franklin, all the way to (and including) Alhambra, stopping at (and not including) San Gabriel. The Eastside does not, however, extend south of Wilshire, which to me becomes Mid-City and the Southside.

Furthermore, the Eastside also stretches diagonally (on it's southern border) from Wilshire and Vermont, through Downtown, and includes the areas Westlake, Boyle Heights, East LA, and Monterrey Park, stopping at (and not including) Montebello.

Just my .02. Either way, I think the debate itself celebrates the cultural and historical significance of the area which is so rich and vibrant in its diversity.


After musicians stop in at Candelas in search of beautiful guitars, they head over to La Casa del Mariachi to have their mariachi suits custom tailored by El Maestro, Jorge Tello, just a few doors down from Mariachi Plaza. The tailor hails originally from Guatemala, where he was discovered in his father's shop by a visiting mariachi tailor from Los Angeles. He's been making mariachi suits in Boyle Heights since 1984. Tello isn't the only tailor who makes charro suits in LA, but his work is considered the haute couture of mariachi-wear, worn by musical royalty.

Mexican Americans and other Latinos live all over Los Angeles, but there are a few iconic neighborhoods where you will feel like you are in Mexico or get to know the particular Mexican-infused culture specific to LA.

Boyle Heights, just east of Downtown, where the three attractions above are located, is an interesting combination of 3rd and 4th generation Angelenos of Mexican descent who don't speak Spanish and new immigrants. It has been going through a revival in the last few years. Among many restaurants, bars and shops, the touristy El Mercadito de Los Angeles is an indoor Mexican mall with lots of snack vendors and a very large restaurant upstairs known for its weekday mariachi music.

Broadway in Downtown LA south of the high-rise buildings could be Mexico City or Guadalajara. All the signs are in Spanish and there are throngs of people on the sidewalks buying and selling merchandise. Interspersed between them you'll find some historic movie palaces in various stages of religious use, disrepair or renovation.

Les Macarthur Park/Alvarado Street area is not exactly thought of as a tourist destination, but it's kind of interesting to drive through. On summer weekends and some evenings you can join local families gathered for free concerts and festivals at Macarthur Park. You may recognize the park with the pretty little lake from the numerous crime dramas where someone meets a guy here to get a fake ID, but a visible police presence has significantly reduced crime in the area, especially during events.


The first edition of LGBT-focused magazine The Advocate (then more of a newsletter) was published in 1967. The issue was mimeographed (under the radar, of course) in the basement of what was then ABC Television Studios West, now Prospect Studios.

Tom of Finland was name that Finnish artist Touko Laaksonen used when he first started submitting his homoerotic art to magazines popular among gay, male readers. This house in Echo Park eventually became his home, and his presence drew notable gay artists such as John Waters and Robert Maplethorpe to the home as well, which became a gathering place.

Tom of Finland went on to have appreciation for his art grow, and exhibited his work in museums like LACMA. His work, showing strong, virile men, was considered especially important in the 1980s, when the AIDS epidemic meant that the prevailing image of gay men was the opposite of muscular and healthy.

The house is now the home of the Tom of Finland Foundation, an archive for homoerotic art. Just last year, for its connection to Tom of Finland and its merits as a turn-of-the-century Craftsman house, the Tom of Finland house received city Historic-Cultural Monument status. In a letter of support for the house receiving this designation, the West Coast editor of Architectural Digest wrote that Laaksonen's artwork "one of the most important forces in the evolution of gay culture in the 20th century."


Rainfall and Landslides in Southern California

A summary of recent and past landslides and debris flows caused by rainfall in Southern California.

Bluebird Canyon landslide, June 1, 2005, near Laguna Beach, California that caused 350 homes to be evacuated, of which 15 were damaged or destroyed. The movement was most likely caused by heavy rains in January and February 2005.

(Credit: Jim Bowers, USGS. Public domain.)

Like the northern part of the state, southern California is well known to be susceptible to landslides (see Preliminary soil-slip susceptibility maps, southwestern California - Open-File Report 2003-17). Some are triggered by earthquakes, but more frequently landslides are caused by intense and/or prolonged rainfall. Some, but not all, of the major winter storms that have caused landslide fatalities and property damage in southern California have occurred during El Niño (1997-98 info) conditions.

The USGS has a long history of research to identify landslide hazards in southern California (see Southern California Landslides—An Overview - Fact Sheet 2005-3107). Below is a summary of reports and maps to identify hazards associated with different types of landslides in this part of the state.

These reports and maps can be used as examples of what may occur during the upcoming 2015-2016 El Niño season if heavy precipitation occurs.

A large landslide that transformed into debris flow and recent smaller landslides west of Santa Paula, CA. These landslides were triggered by strong winter storms in 2005.

(Credit: Mark Reid and Jonathan Godt, USGS. Public domain.)

    (Misc Field Studies Map 471) (Misc Field Studies Map 1455) (Misc Field Studies Map 1167) (Prof Paper 851) (Open-File Report 2003-17) (Misc Field Studies Map 1867) (Open-File Report 2015-1067) (Open-File Report 2010-1312)

Shallow Landslides and Debris Flows

Shallow landsides are generally less than (3-5 m) (10-15 ft) in depth and can transform into rapidly moving debris flows. Previous work at the USGS has identified both the areas of southwestern California most susceptible to shallow landslides and the rainfall conditions required to trigger slope failures. Maps displaying where shallow landslides are most likely to occur are based on observation of previous landslide activity, topographic slope, and information on the bedrock material (see Preliminary soil-slip susceptibility maps, southwestern California - Open-File Report 2003-17).

Shallow landslides can occur at any time during the winter, but are more likely happen when the ground is nearly saturated. In southern California, at least 25 cm (10 in) of rainfall during the winter is needed to nearly saturate the ground. After this point, a rain burst of 5-6 mm (0.2 to 0.25 in) in one hour has been observed to trigger abundant shallow landslides (see Landslides in Santa Monica Mountains and Vicinity - Prof Paper 851).

Deep-seated Landslides

View of the La Conchita landslide taken January 14, 2005. The light-colored, exposed rock in the upper part of the photograph is the main scarp of the 1995 slide. The southeast part of the 1995 deposit (right side of photograph) remobilized in 2005.

(Credit: Randy Jibson, USGS. Public domain.)

Deep-seated landslides are generally greater than 3-5 m (10-15 ft) deep. Deep-seated landslides can be triggered by deep infiltration of rainfall, which can take weeks or months to occur. Some move slowly, while others can move rapidly with little notice. The La Conchita landslide in Ventura County is an example of a deep-seated landslide that has experienced both styles of movement (see Landslide Hazards at La Conchita, California - Open-File Report 2015-1067). In 1995, after an exceptionally wet winter, the landslide moved tens of meters (tens of yards) damaging nine houses. In 2005, after a 15-day period of near-record rainfall, a larger area failed rapidly, remobilizing part of the 1995 slide. The catastrophic movement of the 2005 landslide damaged or destroyed 36 houses and killed 10 people.

Recent Burned Areas

2014 Colby Fire above Glendora, CA. This same area experienced widespread post-fire debris flows following a major winter storm in 1969.

(Credit: Dennis Staley, USGS. Public domain.)

Steep, recently burned areas in southern California are especially susceptible to debris flows (see Southern California–Wildfires and Debris Flows - Fact Sheet 2001-3106). Even modest rain storms during normal, non-El Niño years can trigger post-wildfire debris flows. The USGS has conducted hazard assessments for post-wildfire debris flows for four recent fires in southern CA, as well as numerous fires across the Western U.S. including central and northern California.

In southern CA, the USGS has also identified the rainfall conditions required to trigger post-wildfire debris flows. NOAA uses this information to provide early warning for debris flows in areas affected by the fire.

Coastal Cliff Erosion

Coastal cliffs are subject to wave action as well as precipitation-induced seepage. These examples from both northern and southern California showcase several different styles of failure.

(Credit: Brian Collins, USGS. Public domain.)

Many areas of coastal California are subject to cliff erosion and coastal landslides (see new research on El Niño coastal hazards in California). Hazards from these types of landslides can occur both at the bottom of cliffs (from burial) and at the tops of cliffs (from falling over). During the winter season in California, beaches typically erode thereby allowing waves to reach further inland and to inundate the bottoms of coastal cliffs. Wave energy is also typically higher during the winter, and particularly during El Niño events, thereby exacerbating the potential for coastal erosion. Coastal cliff failures may also occur simply as a result of heightened precipitation as well – wave action makes cliffs inherently unstable, and rainfall may be the ultimate trigger for failure, even during times with little to no wave action.

During and just after storms, existing coastal landslides may become reactivated and seemingly stable coastal cliffs may erode and fail rapidly. Background rates of coastal cliff erosion are variable along the California coast (see National Assessment of Shoreline Change Part 4: Historical Coastal Cliff Retreat along the California Coast - Open File Report 2007-1133) and tied to the rock or soil strength of the cliffs among other factors, but these measurements of historic coastal cliff retreat provide indications of places most susceptible to coastal landslides.



Commentaires:

  1. Mugal

    I agree, a wonderful phrase

  2. Jacqueleen

    Je vous suggère d'aller sur le site, qui a de nombreux articles sur cette question.

  3. Yule

    tout le personnel part aujourd'hui?

  4. Willan

    Je vous recommande de visiter un site sur lequel il y a de nombreux articles sur cette question.

  5. Brinton

    A mon avis, tu fais une erreur. Je propose d'en discuter. Envoyez-moi un e-mail en MP.



Écrire un message