Les critiques de livres

La maîtresse du roi

La maîtresse du roi

La maîtresse du roi

Par Emma Campion
Éditions de la Couronne, 2010
ISBN: 978-0307589255

La maîtresse du roi est une histoire basée sur la vie de la maîtresse du roi Édouard III, Alice Perrers. Il suit sa vie de son enfance à son premier mariage, à sa vie à la cour du roi Édouard puis à la vie après la mort d'Edward à la merci d'un tribunal vengeur.

La réputation d’Alice a beaucoup souffert aux mains des savants et des écrivains de cette période. Elle était très calomniée et vilipendée. Alice a été accusée d'être rapace, avide de pouvoir, trompeuse et même sorcière. Campion se propose dès le début de ce livre de réhabiliter Alice et de raconter une autre facette de ce conte. Campion parvient habilement à attirer le lecteur dans le monde complexe de la politique et des intrigues judiciaires d’Alice.

Campion dépeint Alice sous un jour favorable, la projetant comme une fille entraînée dans un cercle social complexe dans lequel elle n'a pas été élevée et, par conséquent, elle n'a pas l'habitude de jouer au jeu politique. Elle est seule, séparée de sa famille et de ses amis, et laissée à travers les difficultés et la vie insulaire de la cour toute seule.

J'étais ravi de voir ce récit d'Alice et me suis retrouvé d'accord avec Campion en ce que les femmes de cette époque n'avaient pas beaucoup de «choix» en la matière, ce qui signifie que si le roi la choisissait comme maîtresse, Alice avait-elle vraiment le choix de le refuser? Campion rend le personnage d’Alice vraiment sympathique et le lecteur a pitié de sa situation difficile sans que l’histoire entière soit une histoire de «malheur à moi». Alors que les actions d'Alice n'étaient pas louables, c'était un bon changement de voir Campion racheter ce personnage et aller à contre-courant, remettant en question la perception habituelle d'Alice parmi les érudits. J'ai trouvé le personnage d'Alice crédible et l'intrigue captivante.

L'histoire commence avec Alice en tant que jeune fille fiancée à un riche marchand dont la famille porte un terrible secret. Elle profite de 4 ans de bonheur conjugal avant de disparaître et Alice est transférée à la cour de la reine Isabelle pour sa protection. Une fois à la cour, elle capte l'œil du roi Edward et Alice est préparée pour devenir sa maîtresse. At-elle beaucoup de choix en la matière? Non, pas vraiment. Bien qu'Alice devienne une participante volontaire à l'affaire, elle montre de l'inquiétude et ne saute pas tête baissée dans le rendez-vous pour rechercher un gain ou une faveur monétaire; elle était déjà riche de son mariage avec Janyn Perrers. Pendant une grande partie du roman, Alice remet constamment en question sa position et sent profondément qu'elle est mise au-delà de sa juste place au tribunal. Elle est dans la maison de la reine pour être protégée de ceux qui lui feraient du mal en raison de ses liens avec la famille de son mari et n’a aucun recours contre les avances du roi. Elle continue de faire ce qui est le mieux pour sa sécurité et celle de sa famille.

Le livre fait un excellent travail pour mettre en évidence les deux extrêmes du patronage royal - la richesse, la popularité et la faveur contre la haine, la jalousie, les ragots et la conspiration. Alice doit naviguer dans ces eaux dangereuses pendant de nombreuses années pendant son temps à la cour et tout au long du livre, le lecteur a vraiment l'impression qu'elle garde à peine la tête hors de l'eau pendant une grande partie de ce temps. Ce n'est que plus tard dans la vie qu'Alice se libère des problèmes que les liens avec la famille royale lui ont apportés. Bien qu'elle admette bénéficier du patronage royal, il est évident que les répercussions l'emportent de loin sur les gains qu'elle a gagnés en étant favorisée par le roi Édouard, et elle sait que sa jouissance est précaire et sur le temps emprunté.

Le livre avance à un rythme régulier et il y a peu de moments ennuyeux, voire aucun. C'est une lecture rapide et agréable. Aux côtés d'Alice, il y a beaucoup d'autres personnages intéressants et colorés - Kind Edward, Queen Philippa, John of Gaunt et le jeune Geoffrey Chaucer pour n'en nommer que quelques-uns. Chaucer et Alice étaient des contemporains et ont évolué dans les mêmes cercles de la cour, donc Campion a imaginé les deux comme des amis d'enfance pour le roman. Ces personnages contribuent à donner vie au roman. J'ai vraiment apprécié ce roman et je le recommande comme une excellente lecture d'été!

Voici notre interview vidéo avec Emma Campion


Voir la vidéo: MON MARI ET SA MAÎTRESSE MONT FAIT LE CHOC DE MA VIE -Film NIGERIAN 2020 (Octobre 2021).